Commit Diff
Diff:
6d406f90cffaa76e3a4443831b30e320c585a9ac
bfe0fec0449b9806765da568174261e79801b75a
Commit:
bfe0fec0449b9806765da568174261e79801b75a
Tree:
a3822999f71657c09d6c28c3ccf3116a9843d57f
Author:
Fred. Galusik <dev@galusik.fr>
Committer:
Fred. Galusik <dev@galusik.fr>
Date:
Sun Jun 28 16:47:18 2020 UTC
Message:
import articles and revert pure link for now in babille.py
blob - ac388d4234dd15093d6d0aaa4bdcda2f24075cba
blob + ea7627afcbcd3c1c09f003a5c537cdffca9d028f
--- babille.py
+++ babille.py
@@ -72,7 +72,7 @@ def generate_website(content):
prefix = ""
if article["category"] != "othercontent":
prefix = "blog/"
- with open(f"{OUTPUT_DIR}/{prefix}{article['file']}", "w") as f:
+ with open(f"{OUTPUT_DIR}/{prefix}{article['file']}.html", "w") as f:
f.write(result)
@@ -97,7 +97,7 @@ def main():
feed.add_item(
title=article["title"],
- link=f"{SITE['url']}/blog/{article['file']}",
+ link=f"{SITE['url']}/blog/{article['file']}.html",
author_name=SITE["author"],
pubdate=date,
description=article["html"],
blob - /dev/null
blob + 4e44235f7527e4eb5ca78dfbf9c84b6c7ec14853 (mode 644)
--- /dev/null
+++ content/about.md
@@ -0,0 +1,85 @@
+Title: À PROPOS
+Date: nope
+Category: othercontent
+
+## Bienvenue !
+
+Ci-gisent des informations sur mes écrits, quelques avis de lecture, billets
+d’humeurs et sujets en lien avec le _hacking_ et notamment les systèmes
+d’exploitation et logiciels libres.
+
+Je resterai discrêt quant à ma sphère privée et familiale. De même, je ne vous
+livrerai pas de détails croustillants sur ma profession. Si quelques histoires
+ont un lien avec le monde hospitalier, ce n’est qu’un pur hasard.
+
+## Le libre, l’opensource, l’informatique
+
+Voici mon parcours en tant qu'hacker autodidacte (ordre "quasi" chronologique) :
+
+- [Zenwalk](http://support.zenwalk/) : Là où tout a débuté. J'ai commencé à
+ m'investir pleinement grâce à la confiance accordée par JP Guillemin
+ (a.k.a hyperion), le développeur principal. J'ai créé et animé la communauté
+ FR, participé au développement (création et vérification des paquets et
+ responsabilité du mirroir principal et participation à quelques scripts) et
+ fourni du support,
+- [NuTyX](http://www.nutyx/) : Participation au développement, aux paquets et au
+ support,
+- [Salix](http://www.salix/) : Participation au développement, aux paquets et au
+ support,
+- [ElementaryOS](http://elementary.io/) : Participation à la communauté FR,
+ support et documentation,
+- [Slackware](http://www.slackware.com/) : Quelques slackbuilds maintenus sur
+ slackbuilds.org, un peu de dev (twapake) ...
+- [Devuan](https://devuan/) : Utilisateur
+- [OpenBSD](http://www.openbsd/) : Participation à la communauté FR, support,
+ documentation, un peu de dev (snaps...), portage ...
+
+## Outils
+
+### Système d'exploitation
+
+Ordinateur portable et serveur perso
+[situé dans mon salon](https://ybad.name/ah/doku.php/start) utilisent le système
+d’exploitation libre [OpenBSD](http://www.openbsd/).
+J’apprécie la philosophie et la rigueur de ses développeurs.
+Sa stabilité et sa simplicité d’administration me permettent de me travailler et me divertir
+sans prise de tête.
+
+Pour ma petite famille et les amis, j'installe selon les besoins et les envies
+Devuan ou LinuxMint qui reste, il faut bien l’avouer, **LA** porte d’entrée
+principale vers le monde des systèmes d’exploitations alterrnatifs.
+
+### Logiciels
+
+- bureau : [dwm](http://dwm.suckless.org/)
+- shell: ksh (OpenBSD) | zsh
+- navigateur internet : Firefox / [TorBrowser](https://www.torproject.org/download/download-easy.html)
+- email : [neomutt](https://neomutt.org/)
+- éditeur de texte : [kakoune](http://kakoune.org/)
+- écriture : kakoune, écriture au format [markdown](https://fr.wikipedia.org/wiki/Markdown)
+- Synthaxe, orthographe & grammaire : [grammalecte](http://www.dicollecte.org/grammalecte/index.php)
+- Gestion de ma bibilothèque numérique et de ma liseuse : [Calibre](https://calibre-ebook.com/)
+- Conversion des documents et fabrication d’epub :
+ [Pandoc](https://pandoc/) et [sigil](https://sigil-ebook.com/)
+- Audio : [cmus](https://cmus.github.io/), le serveur
+ [mpd](http://www.musicpd.org/) / client Android
+- Vidéo : [mpv](https://mpv.io/)
+- Retouches et créations d’images :
+ [gimp](https://www.gimp.org/),
+ [inkscape](https://inkscape.org/fr/)
+- Vie privée : tor, gnupg
+
+## Licence
+
+Le contenu de ce site est mis à disposition sous license
+[CC-BY](http://creativecommons.org/licenses/by/3.0/fr). Cela signifie que vous
+pouvez prendre, modifier, partager, revendre. Je m'en fiche. Il serait juste
+bien vu d'y mettre un petit lien vers la source originale.
+
+En l'absence d'indication contraire, cette licence concerne l'ensemble des contenus de ce site (billets et pages) à l'exception des images qui l'illustrent (celles-ci demeurent placées sous leur mention légale d'origine).
+
+## Disclaimer
+
+Les opinions exprimées ici sont personnelles et ne représentent en aucun cas qui
+que se soit d'autre.
+
blob - /dev/null
blob + 09d0b63512c39e8d743ef4a17d21b07437fde569 (mode 644)
--- /dev/null
+++ content/appel-au-don-pour-slackbuilds.org.md
@@ -0,0 +1,135 @@
+Title: À vot’bon coeur ! Slackbuilds.org
+Date: 2017-04-27
+Category: Tech
+
+
+[Slackware](http://www.slackware.com/) est la plus ancienne des distributions
+GNU/Linux toujours en activité.
+
+Elle a un certain succès auprès des utilisateurs qui souhaitent un système
+stable et simple à administrer (pas de gestions de dépendances, pas (ou peu) de
+modifications des logiciels empaquetés, init accessible, ...).
+
+Ici, c'est le projet connexe,
+[Slackbuilds.org](https://slackbuilds.org/) qui a besoin de votre générosité.
+
+Ce dernier regroupe les slackbuilds de la communauté afin de permettre à tout
+un chacun d'empaqueter les logiciels qu'il désire très facilement.
+
+Les Slackbuilds sont des scripts bash sur lesquels est écrit la recette pour
+empaqueter le logiciel à partir de ses sources.
+
+Je relaie ici un message d'un de ses fondateurs et actuel membre de l'équipe de
+développement de Slackware, à savoir Mr Robby Workman. Les liens intéressants
+se situent à la fin de l'article.
+
+Voici le message traduit :
+
+> Utilisateurs de Slackbuilds.org
+>
+> Il est apparemment temps de faire de nouveau une chose que je n'aime
+> pas. Le serveur qui héberge notre site, c'est à dire, toutes les
+> choses sauf DNS, email et listes de diffusion ainsi que le site
+> slackwiki.com commence à montrer son âge. Vous avez pu remarquer
+> quelques coupures durant les dernières semaines dues à une surcharge
+> de ce dernier. Le centre de données qui nous héberge, onyxlight.fr, va
+> nous fournir un nouveau serveur Dell R610 avec un processeur dual six
+> coeurs et une bonne quantité de RAM. Cependant, nous devons acheter
+> nos propres disques et nous souhaitons lui ajouter plus de RAM [1].
+> Ils (onyxlight) peuvent nous vendre six disques de 900GB à 10000 RPM
+> pour un peu plus de 200$ chaque avec une garantie d'un an et, nous
+> pouvons mettre 48GB de RAM pour 360$.
+> Nous avons donc besoin de 1700$ TTC.
+>
+> Comme dit précédemment, je déteste demander de l'argent à la
+> communauté. C'est pourquoi nous n'avons jamais eu de bouton "Dons" ou
+> autres dans ce sens. Je préfère attendre et tendre le bol du mendiant
+> quand nous n'avons pas le choix.
+>
+> Donc, voilà. J'ai créé un compte paypal pour le projet, et erik et
+> moi-même, (les fondateurs du projet) y avons accès. Une fois que nous
+> aurons obtenu suffisamment pour cette dépense, je posterai un état des
+> lieux et nous réfléchirons pour créer une page "contributeurs" sur le
+> site afin de décerner le crédit mérité à ceux qui nous aide. Tout fond
+> supplémentaire au dessus de ce dont nous avons besoin sera utilisé de
+> façon réfléchie mais, nous n'avons pas encore pensé à cela. Nous
+> n'avons pas vraiment de dépenses courantes (onyxlight est génial, au
+> cas où vous ne l'auriez pas déjà remarqué). Nous aimerions faire
+> quelque chose pour Pat, bien sûr.
+> En fin de compte, j'espère que nous avons gagné votre confiance au fil
+> des ans et que vous savez que nous utiliserons l'argent d'une façon
+> que vous approuverez. Sinon, le meilleur conseil que je puisse vous
+> donner est de ne pas faire de dons. Si je ne vous ai pas fait peur,
+> vous pouvez faire un don par là : https://paypal.me/SBoDevel
+>
+> -RW
+>
+> [1] Pour le cas où vous seriez curieux, nous envisageons d'isoler la
+> plupart des services en machines virtuelles; Essentiellement, chaque
+> service livré au réseau sera installé dans sa propre machine virtuelle
+> afin que si une faille existe dans un service, les autres ne seront
+> probablement pas affectés. Cela présente aussi l'avantage d'être plus
+> facile à mettre à jour. Si un service peut ou doit être mis à jour
+> vers une version de Slackware supérieure, nous pouvons mettre en place
+> la machine virtuelle avant la migration et ainsi limiter les coupures
+> de services. Tout cela ressemble à un bon plan :)
+
+Le message original :
+
+> SlackBuilds.org users,
+>
+> It's apparently time to again do something that I don't like doing.
+> The server that hosts our website and rsync, well basically all of the
+> things except DNS, mail, and mailing lists, as well as the
+> slackwiki.com site, is showing its age. You might have noticed some
+> temporary downtime over the last couple of weeks due to httpd getting
+> overloaded. The datacenter hosting us, onyxlight.net, is going to
+> provide us with a new Dell R610 server with dual six-core processors
+> and a fair amount of RAM. However, we have to buy our own drives and
+> we'd like to add some more RAM to it [1].
+> They (onyxlight) can get us six 900GB 10k RPM SAS drives for a little
+> over $200 each with a one year warranty, and we can put about 48GB of
+> RAM in there for another $360. With tax/shipping, we need about $1700.
+> As I said before, I hate asking the community for money - that's why
+> we've never had a donation button or anything along those lines; I'd
+> rather wait and put out the beggar's bowl when we don't have a choice.
+> Well, here it is.
+> I created a paypal account for the project, and both erik and I (the
+> project founders) will have access to it. Once we get enough for this
+> current expense, I'll post an update here and we'll look at creating
+> some sort of "contributors" page on the site to give much-deserved
+> accolades to everyone who helps out. Any extra funds above what we
+> need will be used wisely, but we've not really figured out what to do
+> with them - we really don't have any ongoing expenses (onyxlight is
+> awesome, ya'll, in case you haven't gathered that much already). We'd
+> like to do something for Pat, of course. Ultimately, I hope we've
+> earned enough of your trust over the years to know that we'll use
+> whatever we get in a manner of which you will approve; if not, then
+> the best advice I can give is to not donate.
+> If I've not scared you off yet, you can donate by going here:
+>
+> https://paypal.me/SBoDevel
+>
+> -RW
+>
+> [1] In case you're curious, we're planning to compartmentalize most
+>
+> services into virtual machines; essentially, each of the
+> network-facing services will be in its own VM such that just in case
+> there's a breach in one part, it's less likely to affect other parts.
+> There's also the benefit of an easier upgrade path for various parts -
+> if a particular service can benefit from (or requires) a newer release
+> of Slackware, we can spin up a new VM, get it working there, and then
+> migrate over all at once with minimal downtime. At the very least, it
+> sounds like a good plan :)
+
+Merci à vous :)
+
+## Quelques liens
+
+- [Lien DON PAYPAL](https://paypal.me/SBoDevel)
+- [Slackbuilds.org](https://slackbuilds/)
+- [Slackware](http://www.slackware.com/)
+- [Forum francophone Slackware-fr](https://forum.slackware-fr.eu/)
+- [ChangeLog SlackBuilds.org](https://slackbuilds.org/ChangeLog.txt)
+
blob - /dev/null
blob + eeb135251cc5a115b39d5824c9b2d80dec09d9cc (mode 644)
--- /dev/null
+++ content/aubemortelle.md
@@ -0,0 +1,36 @@
+Title: Aube mortelle
+Date: 2016-03-31
+Category: Écriture
+
+
+Texte court en réponse à un défi.
+
+Pour féter ses 700 abonnés sur
+[twitter](https://twitter.com/marie_tinet),
+[Marie Tinet](http://blogdemarietinet.byethost10.com/wordpress/?ckattempt=1)
+a eu l'excellente idée de lancer un petit concours. Le principe, défier
+l'imagination d'un auteur en le laissant s'exprimer sur une phrase, une image, ou
+autre.
+
+J'ai défié Marie sur le thème : Les "700 à beau nez" :P Défi relevé brillamment
+par
+[l'affaire des 700 à beau nez](https://www.scribay.com/library/text/2040294901/l-affaire-des-700-a-beau-nez/chapter/1).
+
+
+De la même façon, j'ai été défié avec cette image :
+
+![aube](/img/aube.jpg)
+
+Est née **Aube mortelle** :
+
+> Une sensation étrange l'alerta et le hissa de l'abîme inconscient dans lequel
+> l'avait projeté la bête. Ce sentiment de mort imminente lui vrilla les
+> entrailles. Il percevait l'herbe humide contre sa joue. Il se retourna dans un
+> râle. Il souffla. Ses paupières s'ouvrirent dans la douleur.
+>
+> Le soleil violait le tissage de branches. Ses rayons se frayaient un chemin
+> vers l'être de la nuit. Non, il ne pouvait pas ! Sa vue se brouilla. L'humeur
+> vitrée s'échappait de ses cavités pour finir en vapeur. Des milliers de lames
+> insaisissables lui déchiraient le corps. Inflexible, la fièvre croissait. C'est
+> dans un cri interminable et, silencieux, que son être s'unit à la poussière.
+
blob - /dev/null
blob + c83e54c543ac3ca451266ed20cb4dad18e1bf0ec (mode 644)
--- /dev/null
+++ content/bye-bye-google-android-et-nexus-bonjour-firefox-os-et-zte.md
@@ -0,0 +1,84 @@
+Title: Bye bye google android et nexus bonjour firefox os et zte
+Date: 2014-09-28
+Category: Tech
+
+
+Je n'ai pas pu résister, et, même si certains (oui toi au fond ;)) m'ont traité
+de fou parce que j'ai filé mon nexus 4 pour l'unique smartphone tournant sous
+firefox OS en France, à savoir le ZTE Open C, je ne regrette pas.
+
+Cela fait donc un peu plus d'une semaine que je manipule la bète. Je n'ai pas
+encore voulu m'adonner aux joies de la compilation et du flashage pour passer
+le système dans une version plus avancée, je souhaitais tester assez
+sérieusement avant de commencer les bidouilles qui m'appellent ;).
+
+## Fluidité
+
+Tout d'abord, j'avoue avoir été bluffé par la fluidité du système. J'étais
+persuadé que le dual core épaulé de 512 Mo de RAM me ferait regretter assez
+vite le quad core du nexus 4 et ses 2 Go de mémoire vive. Et bien, que nenni,
+c'est fluide et agréable.
+
+## Email, contacts, calendrier, RSS et owncloud
+
+Ces quatres applications, voire fonctions sont les plus importantes pour moi.
+
+J'avais lu par ci par là qu'il était difficile de se servir d'une boite mail
+autre que les boîtes classiques. C'est donc en tremblant que j'ai entré les
+réglages de ma boîte openmailbox et oh surprise, pas de souci, j'ai pu
+reprendre ma respiration.
+
+Mon calendrier se trouve dans les nuages et ce grâce, toujours, à l'excellent
+service d'openmailbox. Il utilise le protocole calDav. Je n'ai rencontré aucun
+problème pour le synchroniser avec l'application par défaut.
+
+Pour les contacts, c'est une autre histoire. L'application contacts ne
+reconnait pour l'instant pas encore le protocole cardDav utilisé par
+l'application calendrier d'openmailbox qui tourne sous owncloud. Donc pas de
+synchronisation possible pour le moment. Soit, mais il me faut mes contacts
+tout de même, je ne me vois pas les rentrer à la main.
+
+L'astuce consiste donc à exporter ses contacts d'owncloud. Cet export se fait
+au format .vcf. L'application contact ne gère pas cet import. Vous trouverez
+sur le firefox maketplace, une application qui se chargera de l'import. Il
+s'agit de VcardIn. Par contre, ce qu'il faut savoir, c'est qu'une fois
+installée, l'import ne se fait pas via cette application qui reste figée à 0%.
+Il suffit d'utiliser, cette fois, l'application contacts qui pourra, à présent,
+importer votre liste de contacts. Ouf, sauvé ! Mais bon, vivement la
+synchronisation....
+
+Quant à la lecture de flux RSS, je n'ai pas réussi à synchroniser les clients
+trouvés sur le marketplace avec l'application dédiée à cette fonctionsur
+owncloud.
+
+**EDIT** Suite à un complément d'information reçu par mail (merci djib), la
+synchronisation RSS fonctionne au poil \o/. Je suis tout d'abord aller visiter
+la page owncloud de l'application des news via firefox (méthode pour accepter
+des certificats auto-signés) puis, j'ai utilisé l'application FeedMonkey et
+dans le champ où il faut entrer l'adresse owncloud, j'ai renseigné le chemin
+complet : https://cloud.openmailbox.org/index.php/apps/news/ et oh magie, ça
+roule.
+
+## Autres
+
+L'application diaspora est de la partie et est même maintenue par fla,
+l'administrateur de diaspora-fr.org. J'ai également été agréablement surpris de
+trouver l'application telegram qui me sert à chatter de façon un tantinet
+secure avec mes proches. Une mise à jour a même été proposée par ZTE, espérons
+que le support continue. Et, pour le reste, j'ai envie de dire que c'est du
+classique avec des jeux, des applications utiles et d'autres moins ;).
+
+Sinon, les ZTE Open C se trouvent chez Leclerc et chez LDLC. Ceux qui sont sur
+ebay ne sont pas vraiment les mêmes mais seront un chouilla moins chers.
+
+Pour les housses/étuis, il en existe sur ebay ou sur amazon.
+
+## Communautés
+
+Les utilisateurs de firefox OS se cachent dans plusieurs endroits :
+
+- Sur le réseau social diaspora que j'ai rejoint il y a peu, utilisez le
+ hashtag #firefoxos
+- sur le forum geckozone de chez mozfr.org
+- sur le "question et réponse" du blog libre
+
blob - /dev/null
blob + 83ed4f0af124483aa1e4571b9989083dd621a648 (mode 644)
--- /dev/null
+++ content/chiffrement-disque-externe-openbsd.md
@@ -0,0 +1,115 @@
+Title: Chiffrement facile du disque dur externe sous OpenBSD
+Date: 2016-05-29
+Category: Tech
+
+
+## Comment chiffrer son disque dur externe avec OpenBSD et softraid ?
+
+Protéger ses données est indispensable mais, parfois, la procédure peut générer
+quelques angoisses ;). Je vais vous montrer à quel point il est facile de le
+faire sous OpenBSD.
+
+Branchez votre disque dur externe. Vérification de l'appellation du disque via
+dmesg. Je suppose pour le restant de l'article qu'il s'agit de sd1.
+
+Il est recommandé de remplir le disque de données aléatoires :
+
+```
+$ doas dd if=/dev/random of=/dev/rsd1c bs=1m
+```
+
+Initialisation du disque :
+
+```
+$ doas fdisk -iy sd1
+Writing MBR at offset 0.
+```
+
+Création de la partition softraid p (utilisation de la totalité du disque) :
+
+```
+$ doas disklabel -E sd1
+Label editor (enter '?' for help at any prompt)
+> a p
+offset: [2104515]
+size: [39825135] *
+FS type: [4.2BSD] RAID
+> w
+> q
+No label changes.
+```
+
+Construction de la partition chiffrée sur la partition p. C'est ici qu'on
+entre la phrase de passe. Notez qu'il n'y a aucun moyen de récupérer votre
+mot de passe. Veillez à ne pas le perdre ;) :
+
+```
+$ doas bioctl -c C -l sd1p softraid0
+New passphrase:
+Re-type passphrase:
+softraid0: CRYPTO volume attached as sd2
+```
+
+Remarquez la création d'un nouveau pseudo disque sd2 qui est monté
+automatiquement.
+
+Ensuite, il est recommandé de "vider" le premier Mo de notre nouveau pseudo
+disque :
+
+```
+$ doas dd if=/dev/zero of=/dev/rsd2c bs=1m count=1
+```
+
+Création d'une partition i sur le pseudo disque :
+
+```
+$ doas disklabel -E sd2
+> a i
+> w
+> q
+```
+
+Création d'un système de fichiers :
+
+```
+doas newfs sd2i
+```
+
+Une fois fait, il est alors temps de monter cette partition dans un dossier. Je
+suppose ici que vous avez donnez les droits nécessaires à votre utilisateur
+pour réaliser cette opération (sysctl kern.usermount=1).
+
+Vous remarquerez que votre utilisateur ne possède pas les droits requis pour
+écrire dans ce dossier. Il ne vous reste plus qu'à créer vos dossiers dédiés à
+votre utilisateur.
+
+```
+$ mkdir ~/usb
+$ mount /dev/sd2i ~/usb
+$ doas mkdir ~/usb/perso
+$ doas chown -R fred:fred ~/usb/perso
+$ vim ~/usb/perso/strategie_pour_dominer_le_monde.md
+```
+
+Pour débrancher votre disque, il est nécessaire de démonter le dossier et
+d'"effacer" le pseudo disque.
+
+```
+$ umount ~usb && doas bioctl -d sd2
+```
+
+Pour utiliser de nouveau votre disque :
+
+```
+$ doas bioctl -c C -l sd1p softraid0
+$ mount /dev/sd2i ~/usb
+```
+
+Voilà, simple non ? ;)
+
+## Quelques liens
+
+- [Softraid(4)](http://man.openbsd.org/OpenBSD-current/man4/softraid.4)
+- [FAQ](https://www.openbsd.org/faq/faq14.html#softraidCrypto)
+- [Monter automatiquement un disque chiffré sur OpenBSD au boot](https://chown.me/blog/monter-automatiquement-un-disque-chiffre-sur-OpenBSD-au-boot.html)
+
blob - /dev/null
blob + e8299d7c16aa9d2e9caf492d0d0ffa7bfe3cf91d (mode 644)
--- /dev/null
+++ content/chiffrement-facile-avec-vim.md
@@ -0,0 +1,63 @@
+Title: Chiffrement facile avec vim
+Date: 2008-09-05
+Category: Tech
+
+
+La confidentialité des données est un domaine bien vaste, la plupart des
+utilisateurs argumenteront la non-protection de leurs données numériques par un
+vaseux "je n'ai rien à cacher", mouais, puis-je ouvrir votre courrier ? Et oui,
+c'est bizarre, on a pas le même réflexe avec notre bon vieux courrier papier ;)
+
+Je ne m'étendrai pas sur ce vaste sujet, jeter un oeil sur cet article de
+[LinuxPedia](http://linuxpedia.fr/doku.php/expert/confidentialite) peut déjà
+vous éclairer.
+
+J'ai eu envie de vous présenter une méthode très simple de protéger un simple
+fichier texte. En effet, l'éditeur de texte
+[Vim](http://www.vim.org/) qui est installé sur tout bon
+système d'exploitation qui se respecte a une petite fonction trèsintéressante.
+Si, par curiosité vous tapez la commande :
+```
+$ man vim
+```
+Vous y trouverez cette option :
+```
+-x Chiffre les fichiers lors de l'écriture. Une clé de chiffrement sera demandée.
+```
+Et oui, Vim fournit un moyen de chiffrement des données. Il est certes basique
+mais bon, il vaut mieux une petite protection que pas de protection du tout,
+non ?
+
+On pourrait comparer cela à l'enveloppe qui protège votre courrier, on peut
+facilement la déchirer, mais cette protection se révèle relativement efficace.
+Toutefois, le déchirement de l' enveloppe créée par Vim n'est tout de même pas
+à la portée du premier venu, faut pas déconner non plus ;).
+
+À l'usage, rien de plus simple, vous créez votre fichier chiffré de cette façon
+:
+```
+$ vim -x mon_beau_fichier_protégé
+```
+Une clé de chiffrement (mot de passe) vous sera demandée :
+```
+Enter encryption key: *****
+Enter same key again: *****
+```
+Vous tapez donc votre clé 2 fois (on est jamais à l'abri des fautes de frappe).
+Et, vous vous retrouverez dans l'interface habituelle de votre éditeur favori (
+_i_ pour pouvoir écrire, _:wq_ pour sauvegarder et quitter).
+
+À la prochaine édition, vous n'aurez pas besoin de passer l'argument -x, Vim
+reconnaîtra le fichier chiffré et vous demandera de suite votre mot de passe.
+Si jamais un jour vous souhaitez retirer cette protection, vous n'aurez qu'à
+fixer, une fois votre fichier ouvert, l'option key à une chaine vide :
+```
+set key=
+```
+
+## Quelques liens
+
+- [Plus d'informations](http://vim.dindinx.net/traduit/html/usr_23.txt.php#23.3)
+- Envie de vous amusez à "casser" votre clé :
+ [http://axion.physics.ubc.ca/cbw.html](http://axion.physics.ubc.ca/cbw.html)
+
blob - /dev/null
blob + 6d0f60f22674294a9132483e5719a338830cfe7e (mode 644)
--- /dev/null
+++ content/contact.md
@@ -0,0 +1,32 @@
+Title: Contact
+Date: nope
+Category: othercontent
+
+
+## Laisser un commentaire
+
+Je ne tiens pas à utiliser des services extérieurs peu soucieux de notre vie
+privée pour vous permettre de poster un commentaire.
+
+C’est pourquoi je vous laisse la décision de me contacter par la voie qui
+vous sied le mieux. De plus, vous avez le choix, votre message est publié à
+la suite de l’article ou notre conversation reste privée.
+
+## Contact
+
+- Email: contact CHEZ galusik.fr (remplacez CHEZ par @)
+- Mastodon : https://bsd.network/@fredg
+- IRC : fredg sur le réseau freenode
+
+## Soutien
+
+Vous appréciez mon travail et vous souhaitez m’encourager ?
+Tout d’abord, merci, cela me touche (si si ;)).
+
+Sachez qu’il n’y a pas que l’argent pour exprimer ce soutien. Je prends
+les _like_, les _j’aime_, les _re-tweets_ (twitter), les _re-toots_ (Mastodon)
+et le mieux, les commentaires et critiques (plateformes en ligne, votre blog…).
+
+Toutefois, si vous souhaitez m'offrir un café, jetez un oeil par
+[LÀ](https://galusik.fr/auteur).
+
blob - /dev/null
blob + e5b98ada36c2b843a444700bfdd36d5860c38100 (mode 644)
--- /dev/null
+++ content/de-wordpress-a-pelican.md
@@ -0,0 +1,109 @@
+Title: De Wordpress à Pelican
+Date: 2012-12-07
+Category: Tech
+
+
+Pour blogguer, je suis passé de [Blogger](http://www.blogger.com/) à
+[Wordpress.com](http://www.wordpress.com/) et à chaque fois, ma
+petite motivation pour écrire a dû être supérieure à mon aversion pour
+l'interface d'édition et de gestion sinon je laissais tomber. Autant dire qu'au
+fûr et à mesure, cette motivation finit par disparaitre.
+
+Je me suis dit qu'il me fallait (de nouveau) trouver un système de publication
+plus adapté. Je pensais que mon cahier des charges était compliqué:
+
+- Je veux un moteur léger, pas d'usine à gaz pour n'écrire que des textes
+- je souhaite pouvoir écrire directement avec Vim
+- je veux m'auto-héberger, donc pas de PHP/MySQL
+- je souhaite que mes articles soient mis facilement sous GIT
+ (contrôle,sauvegarde, ...)
+
+Contre toute attente, je suis rapidement tombé sur des moteurs de blogs
+statiques :
+
+- [Pelican (python)](http://blog.getpelican.com/)
+- [Hyde (python/django)](http://ringce.com/hyde)
+- [Jekyll (ruby)](http://jekyllrb.com/)
+- [NanoBlogger (bash)](http://nanoblogger.sourceforge.net/)
+- [CBlog (C)](https://fossil.etoilebsd.net/cblog/doc/trunk/doc/index.wiki)
+- ...
+
+Et là, l'idée m'a séduit, le site généré ne comporte que du HTML/CSS, il peut
+donc être hébergé facilement car il ne requiert pas de fonctionnalités
+spéciales de la part de l'hébergeur. L'édition d'articles se fait facilement
+via votre éditeur de texte favori en utilisant un langage de balisage léger tel
+que [MarkDown](http://daringfireball.net/projects/markdown) ou
+[reStructuredText (rest)](http://docutils.sourceforge.net/rst.html).
+
+M'étant récemment mis à étudier le langage Python, j'ai tout de suite choisi
+d'essayer [Pelican](http://blog.getpelican.com/). Les premiers tests furent
+conclants, j'ai donc empaqueté Pelican et toutes ses dépendances et ai mis le
+tout sur le dépôt internet de
+[Salix OS](http://www.salixos.org/).
+
+J'en ai profité pour fair un énorme tri dans mes articles en ne gardant que
+l'essentiel. Sachez que Pelican possède un outil d'import pour peu que vous
+ayez *pandoc* d'installé sur votre système, sinon, il existe un service en ligne
+de conversion de HTML vers ReST : [SIAFOO](http://www.siafoo.net/tools/html).
+
+## Installation
+
+### La méthode Python
+```
+pip install pelican
+```
+### La méthode Salix
+```
+slapt-get -i pelican
+```
+
+## Principes
+
+En gros, vous vous mettez dans un dossier vide, vous créez le dossier content
+dans lequel vous mettez tous vos articles écrits en reStructuredText (.rst),
+vous lancez :
+```
+pelican-quickstart
+```
+Vous répondez aux questions posées (URL, nom, ...) et vous obtenez vos fichiers
+de configuration et un fichier MakeFile qui vous facilitera la vie :
+```
+ $ make help
+ Makefile for a pelican Web site
+ Usage:
+ make html (re)generate the web site
+ make clean remove the generated files
+ make regenerate regenerate files upon modification
+ make publish generate using production settings
+ make serve serve site at http://localhost:8000
+ make devserver start/restart develop_server.sh
+ ssh_upload upload the web site via SSH
+ rsync_upload upload the web site via rsync+ssh
+ dropbox_upload upload the web site via Dropbox
+ ftp_upload upload the web site via FTP
+ github upload the web site via gh-pages
+```
+Comme vous le voyez, c'est très simple pour publier un article :
+```
+$ vim content/mon_article_super_interressant.rst
+# édition
+$ make publish # construction du site en local (vous pouvez voir le résultat)
+$ make rsync_upload # mise en ligne des modifications via rsync et SSH
+```
+Voilà, pour un début. Ensuite, on peux bien évidemment changer le thème ou
+faire facilement le sien, mais ce sera pour plus tard ;)
+
+## Les commentaires
+
+Oui, on perd la possibilité d'avoir des commentaires, mais sachez qu'il est
+tout à fait possible de rajouter cette fonction par le biais de
+[DISQUS](http://disqus.com/). Cela reste un service externe sur lequel vous
+n'avez aucun contrôle, à vous de voir.
+J'ai choisi de m'en passer. On peut toujours me joindre via l'email, twitter ou
+Google+, ça devrait le faire.
+
+## Quelques liens
+
+- [reStructuredText](http://docutils.sourceforge.net/docs/ref/rst/restructuredtext.html)
+- [Documentation de Pelican](http://docs.getpelican.com/)
+
blob - /dev/null
blob + 271497577319589d6faf8bea189d64461b65b1d5 (mode 644)
--- /dev/null
+++ content/developpement-python-virtualise.md
@@ -0,0 +1,97 @@
+Title: Développement Python virtualisé
+Date: 2014-01-18
+Category: Tech
+
+
+## Installation des 2 Python
+
+La version par défaut de Python sur
+[ElementaryOS](http://www.elementaryos-fr.org/) est la 2.7.3, voici donc un
+moyen pour développer conjointement vos applications Python 2 ou 3 de façon
+sûre sans polluer votre système.
+
+Tout d'abord, installer Python3 (ça aide ;)) :
+
+```
+$ sudo apt-get install python3
+```
+
+Python 3.2.3 sera donc installé, vous pourrez facilement l'invoquer avec la
+commande _python3_.
+
+Pour ceux qui désire installer la 3.3, il sera nécessaire de l'installer via un
+PPA :
+
+```
+$ sudo apt-get install python-software-properties
+$ sudo add-apt-repository ppa:fkrull/deadsnakes
+$ sudo apt-get update$ sudo apt-get install python3.3
+```
+
+## Virtualenv
+
+Développer plusieurs applications qui ont elles-mêmes plusieurs dépendances
+peut vite devenir le bordel sur votre système. Python faisant les choses très
+bien, il existe un outil vous permettant de virtualiser vos environnement de
+développement qui seront donc isolés de votre système. Cet outil,virtualenv ne
+sera même installé que pour votre utilisateur.
+
+```
+$ pip install --user virtualenv
+```
+
+Ensuite, pour créer un environnement virtuel pour votre projet plop2, développé
+en python 2 :
+
+```
+$ virtualenv chemin/plop2
+```
+
+Pour plop3, développé en python 3 :
+
+```
+$ virtualenv chemin/plop3 -p /usr/bin/python3
+```
+
+Pour développer, placez vous dans le dossier et activez la virtualisation :
+
+```
+$ cd chemin/plop3
+$ source bin/activate
+```
+
+Là, votre prompt vous indiquera la réussite de la manoeuvre :
+
+```
+(plop3)alienus@eos:~/plop3$ python
+Python 3.2.3 (default, Sep 25 2013, 18:22:43)[GCC 4.6.3] on linux
+Type "help", "copyright", "credits" or "license" for more information.
+```
+
+À partir de là, vous pouvez ouvrir votre emacs préféré et créer votre premier
+fichier :
+
+_C-x C-f plop3/soupairescript.py_
+
+Et/ou installer le logiciel que vous voulez :
+
+```
+(plop3)alienus@eos:~/plop3$ pip install cherrypy
+```
+
+Pour sortir proprement, via le terminal :
+
+```
+(plop3)alienus@eos:~/plop3$ deactivate
+```
+
+Ça va, pas trop compliqué ?
+
+## Quelques liens
+
+- Un tuto plus complet chez
+ [sam et max](http://sametmax.com/les-environnement-virtuels-python-virtualenv-et-virtualenvwrapper)
+- Source du
+ [PPA](http://linuxg.net/how-to-install-python-3-3-on-ubuntu-13-04-12-10-and-12-04)
+- Apprendre [Python 3](http://inforef.be/swi/python%22)
+
blob - /dev/null
blob + be975774259427af6e37b12bbe078351c52e63e7 (mode 644)
--- /dev/null
+++ content/devuan-ou-linux-comme-il-se-doit.md
@@ -0,0 +1,123 @@
+Title: Devuan ou Linux comme il se doit
+Date: 2015-10-29
+Category: Tech
+
+
+## Le choix de la liberté
+
+![logo devuan](img/devuan-logo-1000x200.png)
+
+### Historique
+
+Dans cet [article](tchuss-linux-ola-openbsd.html),
+je clamais mon ras le bol sur les controverses qui
+gangrénaient de plus en plus la philosophie du hacking -- au sens originel --
+que l'on trouvait au sein des communautés linuxiennes. J'avais décidé de ne
+plus utiliser, volontairement, un de ces systèmes et de confier mes machines au
+vénérable système d'exploitation qui pique, à savoir
+[OpenBSD](http://www.openbsd.org/).
+
+Toutefois, et oui j'y arrive. Je vais vous placer le fameux Y'a que les
+imbéciles qui ne changent pas d'avis. Un ami a attiré mon attention sur la
+distribution [GNU/Linux Devuan](http://www.devuan.org/).
+Cette dernière est née suite à la décision de la
+maison mère [Debian](http://www.debian.org/) d'utiliser par défaut l'init
+cancérigène SystemD et ce, sans prendre en compte l'avis de ses utilisateurs
+qui ne demandaient qu'une liberté de choix.
+
+Mais, mais, mais ! Certains diront que c'est le cas. Il est en effet possible
+de ne pas utiliser SystemD. Mouais, mais il est nécessaire de changer d'init
+après l'installation. Puis, il faut vivre avec ces petites métastases, ces
+petits bouts qui se développent un peu partout car, par défaut, les logiciels
+ont été compilés sur un système infecté.
+
+On me souffle à l'oreille que certains utilitaires efficaces et simples vont
+finir par se faire remplacer et ainsi limiter, encore, le choix. Par exemple,
+ifupdown l'outil de configuration des interfaces réseaux qui se ferait pousser
+dans l'escalier par systemd-network
+([source](https://lists.debian.org/debian-devel/2015/05/msg00574.html)).
+
+Bref, je me suis donc attelé à étudier le travail réalisé par ce petit groupe
+de résistants qui souhaitent préserver liberté, choix et osons le dire,
+l'esprit originel de Debian.
+
+## États des lieux
+
+### Installation
+
+Tout d'abord, j'ai été agréablement surpris de trouver une
+[image ISO](http://files.devuan.org/) pour
+installer et tester la distribution dissidente. Le test se fait en dur, en vrai
+car VirtualBox chez OpenBSD, ce n'est même pas envisageable ;). L'installation
+se passe très bien. L'installation de l'environnement de bureau Xfce termine la
+procédure.
+
+Deux petits morceaux de SystemD résistent :
+
+```
+fred@devuan:~$ dpkg-query -l | grep systemd
+ii libsystemd0:amd64 215-17+deb8u2 amd64 systemd utility library
+rc systemd-shim 9-1 amd64 shim for systemd
+```
+
+La charte graphique n'est pas encore en place. Elle est cependant prète sur
+leur forge (fonds d'écran, icônes, logo, ...etc). Je vous laisse le plaisir de
+la découverte ;).
+
+Pour information, voici le fichier de configuration du gestionnaire de paquets
+*apt* :
+
+```
+# Devuan repositories
+deb http://packages.devuan.org/merged jessie main contrib non-free
+deb-src http://packages.devuan.org/merged jessie main contrib non-free
+deb http://packages.devuan.org/merged jessie-backports main contrib non-free
+```
+
+Le système ronronne et me permet d'aller faire un tour chez les rebelles.
+
+### Services
+
+L'infrastructure mise en place est impressionnante. On n'a pas affaire à des
+rigolos. L'expérience est là. Une plateforme [Gitlab](http://git.devuan.org/)
+est offerte. Les
+inscriptions sont ouvertes et permettent à un nouvel utilisateur de contribuer
+dans la seconde. Je rajouterai que je ne parle pas uniquement de rapport de
+bugs, mais de projets. Vous avez droit à votre espace de développement.
+
+Une infrastructure [Jenkins](http://jenkins-debian-glue.org/)
+est mise en place pour automatiser la fabrication
+des paquets. Ce graphe est plus parlant (ou pas :P) :
+
+![devuan-ci](img/devuan-ci-graph_m.png)
+
+Un forum communautaire moderne vous attend [par ici](http://talk.devuan.org/).
+De plus, on retrouve les
+standards de la communication, à savoir une
+[liste de diffusion]'https://mailinglists.dyne.org/cgi-bin/mailman/listinfo/dng)
+et des salons de discussion IRC chez freenode (#devuan, #devuan-dev, #devuan-news, #devuan-www
+et #devuan-fr).
+
+La [page d'accueil](http://www.devuan.org/) est très basique, mais elle n'est pas
+la priorité. Elle remplit son rôle et vous transmet les informations. À noter, que cette page est
+traduite sur devuan.fr qui est, je l'espère, l'embryon d'une future communauté
+francophone.
+
+### Conclusion
+
+En conclusion, le fork du début n'était pas qu'un coup de gueule. Les faits
+sont là. Le projet avance. Sûrement trop lentement pour beaucoup mais
+sereinement et là est le plus important. Le fameux When it's ready (ndlt: quand
+c'est prêt) des sorties de Debian prend tout son sens ;)
+
+Je suis donc séduit et l'ai même assumé sur leur
+[forum](https://talk.devuan.org/t/introduce-yourself/15/44?u=fredg).
+J'espère que le développement suivra son cours.
+
+Comme vous avez suivi jusqu'au bout, je vous offre une petite capture d'écran
+avec un fond d'écran Devuan :
+
+[![capture devuan](img/devuan_20151030_m.jpg)](img/devuan_20151030.png)
+
+Je pense m'y investir un brin mais, pour l'instant, c'est NaNoWriMo ;)
+
blob - /dev/null
blob + 26964de6e5fc30e8af15ea87076c9aebb089169f (mode 644)
--- /dev/null
+++ content/domptage-de-serpents-pour-les-enfants.md
@@ -0,0 +1,27 @@
+Title: Domptage de serpents pour les enfants
+Date: 2009-11-03
+Category: Tech
+
+
+> Vous vous demandez peut-être pourquoi apprendre à programmer ? Apprendre à
+> programmer permettra à votre enfant d’améliorer sa logique. Un ordinateur
+> ne fait que ce qu’on lui a demandé. Si le programme ne fonctionne pas c’est
+> que sa logique interne est mauvaise. De plus, savoir comment fonctionnent
+> les ordinateurs permttra à l’enfant de comprendre qu’ils ne fonctionnent
+> pas grâce à de la poudre magique mais grâce à la magie du génie humain ...
+
+Comme c’est passé inaperçu, voici un petit billet pour signaler la mise en
+ligne de la traduction de l’excellent Snake Wrangling for Kids ou apprendre à
+programmer en python pour les enfants dont l’extrait ci-dessus est tiré de la
+préface.
+
+Il est dit que cette documentation est faite pour des enfants âgés de huit ans
+et plus, voici donc un bon moyen de se remettre en question ;)
+
+Bref, à distribuer sans modération.
+
+## Liens
+
+- [swfk-fr](http://code.google.com/p/swfk-fr)
+- [swfk-fr_0.0.9.pdf](http://swfk-fr.googlecode.com/files/swfk-fr_0.0.9.pdf)
+
blob - /dev/null
blob + 6d7aebace07f31223c3ff098b24b44cda232ed24 (mode 644)
--- /dev/null
+++ content/e17-quel-gachis.md
@@ -0,0 +1,71 @@
+Title: e17, quel gâchis
+Date: 2013-01-29
+Category: Tech
+
+
+Je viens de passer quelques jours à utiliser l'environnement de bureau e17 de
+chez [enlightenment](http://www.enlightenment.org/).
+
+Pour ce faire, j'ai donc installé [Slacke17](http://slacke17.sourceforge.net/)
+sur mon système [Salix](http://www.salixos.org/). En effet, des
+petits gars bien sympas ont décidé d'empaqueter e17 pour
+[Slackware](http://www.slackware.com/).
+
+## Installation
+
+Après avoir téléchargé l'archive de Slacke17 sur
+[la page du projet](http://sourceforge.net/projects/slacke17/files/slacke17), vous
+la décompressez et vous vous mettez à l'intérieur :
+```
+tar xf slacke17-<TAB>cd slack<TAB>
+```
+Ensuite, il faut passer root et réaliser une installation complète :
+```
+su # mot de passe root
+./slacke17-install.sh max
+```
+Ceci installera l'environnement de bureau et les applications complémentaires
+telles que emotion, libeweather, emprint, emodules,edje viewer, ephoto.
+
+Notez que le paquet lua est présent dans l'archive, comme il est aussi présent
+sur les dépôts de Salix, je vous conseille de le supprimer de l'archive avant
+de lancer la commande et donc d'installer lua via slapt-get si cela n'est pas
+déjà fait.
+
+## Retour d'utilisation
+
+L'environnement est très joli, très moderne, j'aime beaucoup le thème par
+défaut.
+
+Cependant, ....
+
+Les icônes du système, des applications ne sont pas toutes reprises, e17 semble
+vouloir ses icônes dans le réperoire utilisateur ou dans un endroit un peu
+obscur. De plus, ce qui m'a géné le plus est que toute la customisation du
+bureau ne peut se faire qu'au clic. Les fichiers de configuration sont des
+**binaires**, quant ça plante, on recommence tout, on ne peut pas s'amuser à
+décortiquer la bête.
+
+Arrrrghh, Je me demande vraiment quel type de virus est en train de nous
+infecter. Est ce la mode de binariser les fichiers de configuration et ainsi
+s'assoir sur un des principes UNIX à savoir, tout est fichier, les données sont
+du texte. Principe garantissant une lecture/édition facile par d'autres outils
+et aussi par un simple humain.
+
+La beauté visuelle du bureau fera que beaucoup passeront sûrement à côté de
+cette m*** de fichiers de configuration, comme on peut le voir aussi avec
+l'acceptation de **systemd**. Les gens l'acceptent car le bousin est rapide
+(yeahhh, super :P).
+
+Bref, pour en revenir à e17. En utilisation intensive, le bureau décroche et
+fait planter le serveur d'affichage, c'est beau le progrès ....
+
+En résumé, je suis très déçu. J'étais vraiment très enthousiaste durant les
+premières minutes, le gestionnaire de fenêtres se comportait comme j'en avais
+envie, même la gestion du système d'alerte des fenêtres urgentes fonctionnaitde
+façon espérée comme par exemple, l'alerte via le terminal lors d'un message IRC
+/XMPP via tmux sur un serveur distant.
+
+Donc, merci à l'équipe de Slacke17 qui m'a permis de tester la chose, et qui
+m'a ainsi éviter de perdre mon temps à empaqueter tous ces paquets pour Salix.
+
blob - /dev/null
blob + 62ffe497d7c878ee07060f194dd3a6fcfbc29243 (mode 644)
--- /dev/null
+++ content/ecriture-et-participation-au-rays-day.md
@@ -0,0 +1,35 @@
+Title: Écriture et participation au Ray's Day
+Date: 2015-08-16
+Category: Écriture
+
+
+![je suis un monstre, raysday](/img/raysday-anime.gif)
+
+Quoi de mieux que le Ray's Day pour se jeter à l'eau et publier son premier
+écrit ?
+
+Humm, je ne sais pas, boire un ti'punch tranquille et sans pression, ... ;)
+Mais bon, les regrets finissent toujours par remonter à la surface et le manque
+de courage semble alors si, ridicule.
+
+Bref, le Ray's Day, c'est le 22 Août, c'est annuel et c'est le jour où la
+lecture est célébrée par ses amoureux et non pas de façon commerciale.
+
+Cet évènement culturel a un rapport avec
+[Ray Bradbury](https://fr.wikipedia.org/wiki/Ray_Bradbury), un passionné et auteur
+de [Fahrenheit 451](https://fr.wikipedia.org/wiki/Fahrenheit_451)
+qui aurait aujourd'hui 95 ans. Je ne vais pas faire de
+blabla, un site dédié a été conçu pour l'occasion. Vous y trouverez toutes les
+informations : [raysday.net](https://raysday.net/)
+
+Le principe est assez simple. Les participants vous font des cadeaux : livres,
+nouvelles, avant-première de chapitres, lecture vidéo ...
+
+C'est une journée d'échange et de partage.
+
+Je vais donc tenter d'apporter mon petit caillou à l'édifice. Je
+commence,aujourd'hui, l'écriture d'une nouvelle qui sera offerte en epub et
+publiée sur Wattpad : Je suis un monstre. Alléchant, non ? ;)
+
+À dans 6 jours, si tout va bien.
+
blob - /dev/null
blob + 60e2d28ee868738ae60f8b4f387e06ea8040b003 (mode 644)
--- /dev/null
+++ content/extraction-dimages-dun-fichier-pdf.md
@@ -0,0 +1,19 @@
+Title: Extraction d'images d'un fichier PDF
+Date: 2009-11-14
+Category: Tech
+
+
+Voici un petit truc fort sympathique pour extraire toutes les images d’un
+fichier PDF. L’outil utilisé se nomme **pdfimages**, il se trouve dans l’utilitaire
+**Xpdf**.
+
+La syntaxe est la suivante :
+```
+$ pdfimages [options] PDF-file image-root
+```
+Donc, pour extraire les images du fichier mon_fichier_plein_d_images.pdf :
+```
+$ pdfimages -j mon_fichier_plein_d_images.pdf mes_images
+```
+On obtient une suite d’images au format PPM, PBM ou JPEG.
+
blob - /dev/null
blob + f9e750b948bbd071f2df40f3d671d50b9dfa402b (mode 644)
--- /dev/null
+++ content/feuilles-de-triches-1.md
@@ -0,0 +1,27 @@
+Title: Feuilles de triches #1
+Date: 2009-01-08
+Category: Tech
+
+
+Cette information ne pouvait restée isolée, le site
+[PacketLife.net](http://packetlife.net/) propose
+librement de très utiles **Cheat Sheets** au format PDF. Et même si c'est écrit
+dans la langue de Shakespeare, ça vaut le coup d'oeil.
+
+PacketLife.net est un site réalisé par un particulier qui regroupe diverses
+informations sur les réseaux, l'analyse du traffic de données ... On peut y
+trouver, par exemple, des mémos sur :
+
+- [Le protocole IPv6](http://packetlife.net/static/cheatsheets/ipv6.pdf)
+- [Le protocole IEEE 802.11Wireless](http://www.blogger.com/IEEE%20802.11%20Wireless)
+- [La liste desnuméros de ports TCP/UDP communs](http://packetlife.net/static/cheatsheets/common-ports.pdf)
+- [La synthaxe de mediawiki](http://packetlife.net/static/cheatsheets/mediawiki.pdf)
+- [Les filtres utiles dans WireShark](http://packetlife.net/static/cheatsheets/wireshark-display-filters.pdf)
+- ...
+- ...
+
+Une bonne vingtaine de "feuilles de triches" sont proposées ici :
+[http://packetlife.net/cheatsheets/](http://packetlife.net/cheatsheets)
+
+À surveiller de près.
+
blob - /dev/null
blob + f80c932f999fa6a90e9e931672b578bfd41a3fb3 (mode 644)
--- /dev/null
+++ content/feuilles-de-triches-2.md
@@ -0,0 +1,57 @@
+Title: Feuilles de triches #2
+Date: 2009-02-03
+Category: Tech
+
+
+La série "Feuilles de triches" continue ...
+
+À tous ceux qui n'auraient pas encore ce lien dans leurs délicieux favoris,
+voici un
+[site qui regroupe environ 70 Cheatsheets](http://www.scottklarr.com/topic/115/linux-unix-cheat-sheets---the-ultimate-collection).
+Ces antisèches de l'administration Unix et Linux couvrent de vastes domaines :
+
+## Linux
+
+- [Les commandes les plus usitées :
+ [ICI](http://columbia.edu/%7Ethl2102/linuxrefcard.pdf)
+ et [LÀ](http://www.tuxfiles.org/linuxhelp/linuxcommands.html)
+ ou
+ [ENCORE LÀ](http://theory.chem.umn.edu/%7Emayaan/command.html)
+ ou [PAR LÀ](http://www.digilife.be/quickreferences/QRC/The%20One%20Page%20Linux%20Manual.pdf)
+- [La sécurité](http://www.digilife.be/quickreferences/QRC/Linux%20Security%20Quick%20Reference%20Guide.pdf)
+ (permissions, intégrité de fichiers, LILO, réseaux, logs, ...)
+- [Carte de Référence Debian GNU/Linux](http://xinocat.com/refcard/refcard-fr-a4.pdf)
+ (les 101 informations les plus importantes pour utiliser Debian GNU/Linux)
+- [Gestion des packages](http://wiki.linuxhelp.net/index.php/Linux_Cheat_Sheet)
+
+## Open(Solaris)/OpenIndiana
+
+- Administration (Zones, Réseaux, Systèmes, ...) :
+ [solaris-quicksheet](http://www.tablespace.net/quicksheet/solaris-quicksheet.pdf)
+ et
+ [cheat](http://www.unixhub.com/docs/solaris/cheat.html)
+
+## Divers
+
+- Le shell Bash :
+ [cheat1](http://cheat.errtheblog.com/s/bash)
+ , [cheat2](http://www.patchshorts.com/cheatsheets/bash)
+ et [cheat3](http://www.linux-sxs.org/programming/bashcheat.html)
+- [Awk](http://www.catonmat.net/blog/wp-content/plugins/wp-downloadMonitor/user_uploads/awk.cheat.sheet.pdf)
+- [Sed](http://www.grymoire.com/Unix/Sed.html)
+- [GDB](http://www.digilife.be/quickreferences/QRC/GDB%20Quick%20Reference.pdf)
+- [L'usage de screen](http://www.catonmat.net/download/screen.cheat.sheet.pdf)
+- [Emacs (18 feuilles)](http://www.scottklarr.com/topic/112/emacs-editor-cheat-sheets)
+- [Vi/Vim(12 feuilles)](http://www.scottklarr.com/topic/113/vi--vim-editors-cheat-sheets)
+- ...
+
+Je profite de ce billet pour en ajouter d'autres non fournies sur ce site :
+
+- [La gestion des packages (par Distrowatch)](http://distrowatch.com/dwres.php?resource=package-management)
+- [Apprendre à chercher avec grep](http://blogs.techrepublic.com.com/opensource/?p=95&tag=rbxccnbtr1)
+- [Cheats Ruby](http://cheat.errtheblog.com/s/ruby)
+- [Cheat Python](http://www.addedbytes.com/cheat-sheets/download/python-cheat-sheet-v1.pdf)
+- [Vi/Vim (cheat graphique)](http://www.viemu.com/vi-vim-cheat-sheet.gif)
+- [Ubuntu Ref.](http://files.fosswire.com/2008/04/ubunturef.pdf)
+- [The one page linux manual](http://www.digilife.be/quickreferences/QRC/The%20One%20Page%20Linux%20Manual.pdf)
+
blob - /dev/null
blob + c64ae0ee2de607c662db77577e3ded599df39e75 (mode 644)
--- /dev/null
+++ content/git-svn-en-dix-minutes.md
@@ -0,0 +1,115 @@
+Title: GIT SVN en dix minutes
+Date: 2012-02-25
+Category: Tech
+
+
+## Comment utiliser git sur un dépôt svn ?
+
+On n'a parfois pas le choix, on doit travailler sur un projet qui dispose d'un
+dépôt [subversion](http://fr.wikipedia.org/wiki/Apache_Subversion)
+(oui oui,suivez mon [regard](http://salix.svn.sourceforge.net/viewvc/salix) ;) ).
+
+Ceci impose donc d'être connecté pour faire ses
+[commits](http://fr.wikipedia.org/wiki/Commit), ceci impose donc de
+penser à faire ses commits avant d'éditer un autre fichier, ceci impose donc,
+..., bref vous l'avez compris je n'aime pas le côté limitant de svn. Il peut
+freiner votre envie de développer en sachant que vous ne pourrez garder trace
+de vos essais car vous ne pourrez pas les commiter.
+
+On ne peut pas suivre le principe du _"commit early - commit often"_ (commite tôt
+- commite souvent, ndlr), principe pertinent car il permet de progresser très
+vite.
+
+Voici une parade permettant d'utiliser
+[GIT](http://fr.wikipedia.org/wiki/Git), le gestionnaire de version
+[décentralisé](http://fr.wikipedia.org/wiki/Gestion_de_version_d%C3%A9centralis%C3%A9e#Gestion_de_versions_d.C3.A9centralis.C3.A9e)
+sur un dépôt svn, vous permettant ainsi de passer outre ces
+petites limitations.
+
+## La base
+
+### Récupérer la copie distante :
+
+Veillez à avoir créer les dossiers tags et branches sur votre dépôt distantpour
+garder un schéma de répertoire à la svn.
+```
+git svn clone https://salix.svn.sourceforge.net/svnroot/salix/lxc-salix -T trunk -b branches -t tags
+```
+On travaille :
+```
+code ...code...code...
+test
+```
+On commite :
+```
+git add mon_fichier
+git commit -m "j'ai essayé ceci"
+```
+On travaille :
+```
+vim fichier1 fichier2
+```
+On choisit de ne commiter que les changements de fichier1 :
+```
+git add fichier1
+git commit -m "ceci semble mieux"
+```
+On continue, on vérifie quels fichiers ont été modifiés :
+```
+git status
+```
+On choisit les commits à réaliser, et on peut publier l'ensemble des commits
+sur le dépôts svn :
+```
+git add fichierX
+git commit -m "ça fonctionne avec ça"
+git svn dcommit
+```
+
+## Un peu plus que la base
+
+### Les branches
+
+Envie de travailler sur une branche de test plutôt que sur la principale qui
+est la la branche trunk. Il faut créer une branche sur le dépôt svn puis
+travailler sur une branche locale qui est synchronisée avec le dépôt distant.
+```
+git svn branch -m "branche de test" testouille_b
+git checkout local/testouille_b testouille_b
+```
+Les commits se font de la même manière (git commit .... git svn dcommit).
+
+Pour retravailler sur la branche principale :
+```
+git checkout master
+git svn rebase
+```
+Pour supprimer une branche :
+```
+git branch -D local/testouille_b
+git branch -D -r testouille_b
+```
+Pour fusionner une branche (merging) :
+```
+git checkout testouille_b
+git merge --squash *ID du commit à merger*
+git commit git svn dcommit
+```
+
+### Les tags
+
+Pour figer votre développement et mettre à disposition une version utilisable,
+vous pouvez vous servir des tags.
+
+Après avoir vérifié que vous êtes bien sur la branche *master*, vous pouvez
+créer votre tag qui se créera automatiquement sur le dépôt distant.
+```
+git svn tag -m "version 0.1" 0.1
+```
+
+## Quelques liens
+
+- [Page de manuel de git-svn](http://linux.die.net/man/1/git-svn)
+- [git svn cheatsheet for git rebel in an svn workplace](https://myhumblecorner.wordpress.com/2011/08/25/git-svn-cheatsheet-for-git-rebels-in-an-svn-workplace/)
+- [gitsvn crash course](http://git.or.cz/course/svn.html)
+
blob - /dev/null
blob + 80948dc0ff9170b0a6f9a2cebe9b6c5796315bff (mode 644)
--- /dev/null
+++ content/grammalecte-fichier-texte-markdown.md
@@ -0,0 +1,78 @@
+Title: La correction Grammalecte pour vos fichiers markdown
+Date: 2016-05-25
+Category: Tech
+
+
+Grammalecte est un correcteur grammatical open source pour le traitement de
+texte LibreOffice et pour le navigateur web Firefox.
+
+Voici les nouveautés de la dernière version :
+
+- Le moteur interne de Grammalecte est dorénavant indépendant. Plus besoin de
+ Hunspell ni de LibreOffice. La syntaxe d'écriture des règles de contrôle a
+ pas mal changé (la gestion de la délimitation des mots et de la casse est
+ facilitée).
+- Il y a un désambiguïsateur (il est encore peu utilisé, mais ça va aller en
+ s'améliorant).
+- D'un moteur multi-passes, on est revenu à un moteur bi-passes (une pour le
+ paragraphe, une pour les phrases), qui permet de gérer le flot des règles
+ avec plus de finesse. Chaque règle de contrôle est dorénavant
+ multi-actions, elle peut générer plusieurs erreurs, modifier le texte et
+ faire de la désambiguïsation.
+- Il y a dorénavant des tests unitaires (pas complets, mais ça va aller en
+ s'améliorant).
+- Le correcteur a été porté en JavaScript pour Firefox, avec la syntaxe ES6
+ (non portable, car il utilise des spécificités à Firefox).
+- Le moteur de suggestion a été amélioré. (Du travaille => travail).
+- De nouvelles règles ont été ajoutées.
+- Pas mal de bugs corrigés.
+- Moins de faux positifs.
+- Le correcteur est utilisable en ligne de commande (cli.py).
+
+Ce qui m'intéresse, c'est la dernière ligne. La puissance de Grammalecte est
+disponible via la ligne de commande \o/.
+
+Pourquoi ? Me direz-vous. Simplement car je me sers du format Markdown pour
+écrire articles, nouvelles, romans, ...etc via l'éditeur de textes Vim.
+
+Le script magique est situé dans un endroit un peu loin de votre $PATH. Un
+alias plus tard et tout s'arrange :
+```
+alias gramma='python3.4 ~/.config/libreoffice/4/user/uno_packages/cache/uno_packages/lu95180ptkdca.tmp_/Grammalecte-fr-v0.5.6.oxt/pythonpath/cli.py'
+```
+L'utilisation est basique :
+```
+$ cli.py -h
+usage: cli.py [-h] [-f FILE] [-ff FILE_TO_FILE] [-j]
+ [-w {40,50,60,70,80,90,100,110,120,130,140,150,160,170,180,190,200}]
+ [-tf] [-tfo]
+
+optional arguments:
+ -h, --help show this help message and exit
+ -f FILE, --file FILE parse file (UTF-8 required!) [on Windows, -f is
+ similar to -ff]
+ -ff FILE_TO_FILE, --file_to_file FILE_TO_FILE
+ parse file (UTF-8 required!) and create a result file
+ (*.res.txt)
+ -j, --json generate list of errors in JSON
+ -w {40,50,60,70,80,90,100,110,120,130,140,150,160,170,180,190,200}, --width {40,50,60,70,80,90,100,110,120,130,140,150,160,170,180,190,200}
+ width in characters (40 < width < 200; default: 100)
+ -tf, --textformatter auto-format text according to typographical rules
+ -tfo, --textformatteronly
+ auto-format text and disable grammar checking (only
+ with option 'file' or 'file_to_file')
+```
+Je ne me suis pas encore amusé avec toutes les options. J'utilise :
+```
+gramma -ff 01_aelsir.md
+```
+Cela produit le fichier 01_aelsir.res.txt que j'ouvre à côté de l'original afin
+de repérer mes horreurs. J'illustre avec une 'tite capture d'écran du premier
+jet bien dégueux du 1er chapitre d'Aëlsir :
+
+[![gramma_s](/img/gramma_s.png)](/img/gramma.png)
+
+Certes, le confort d'utilisation via l'interface de LibreOffice n'est pas au
+programme. Mais, c'est léger et ça fait le job. De plus, connaissant la
+communauté, un plugin vim a toutes ses chances d'éclore un jour ;).
+
blob - /dev/null
blob + 8d22dcc7225e23ad5152870149383952782a551f (mode 644)
--- /dev/null
+++ content/hiver-antillais.md
@@ -0,0 +1,46 @@
+Title: Hiver antillais - Ray’s Day 2017
+Date: 2017-08-22
+Category: Écriture
+
+
+Le 22 août, c'est le **Ray’s day** et nous célébrons la lecture.
+
+Mais qu'est-ce le jour de Ray ? Bonne question, je vous laisse trouver la
+réponse sur le
+[site organisateur de l'évènement](https://raysday.net/).
+
+C'est bon ? Compris ? Plutôt chouette non ?
+
+Je ne peux que participer à cette fête.
+
+Ainsi, je vous offre une nouvelle, un conte fantastique publié sous licence
+libre CC-BY-NC-SA que vous pouvez partager à votre guise : **Hiver antillais**.
+
+Ce conte est aussi un hommage à la Guadeloupe et un petit clin d'oeil à une
+formidable personne. Sans elle, je n'aurai jamais foulé le sable de cette île
+paradisiaque (coucou belle-soeur ;)).
+
+La couverture a été réalisée par ma pomme. De même, j'ai concocté l'epub afin
+que vous puissiez lire tranquillement avec votre liseuse préférée. Ce dernier
+est bien évidemment garanti sans DRM. Pas d'inquiétudes si, malgré tout, vous
+préférez la kindle, le .mobi est là pour vous (de rien ;)).
+
+Pour ceux qui ne possèdent pas de liseuse. Il existe une pléthore de logiciels
+(calibre, ...).
+
+Trêve de bavardage, j'espère que ce petit pitch vous mettra l'eau à la bouche.
+
+> Rémi, adolescent, a été arraché à la métropole et contraint de suivre ses
+> parents en Guadeloupe. Mais, Rémi a un problème, il ne parvient pas à
+> s'acclimater, à s'intégrer. Alors, il en a marre. il n'en peut plus du noir, il
+> veut du blanc.
+
+Un dernier conseil, baladez-vous sur les différents réseaux sociaux, d'autres
+petits copains auteurs sont de la partie. Je vous garantis la découverte de
+quelques pépites.
+
+## Téléchargements
+
+- [Format epub]()
+- [Format mobi]()
+
blob - /dev/null
blob + 1d5de83c93818489649613acc7d6f3067037d217 (mode 644)
--- /dev/null
+++ content/hp-mini-clic-pad-et-clic-droit.md
@@ -0,0 +1,17 @@
+Title: HP mini, clic pad et clic droit
+Date: 2011-04-21
+Category: Tech
+
+
+Vous possédez un HP mini avec ce foutu clicpad de @!*#. Vous savez celui où les
+touches servant au clic gauche et droit sont intégrées au touchpad. Le clic
+droit sert donc d'élément décoratif.
+
+Bref, pour l'activer sous Slackware/Salix, faites donc ceci :
+```
+echo "options psmouse proto=exps" > /etc/modprobe.d/psmouse.conf
+```
+Tada, le clic droit est présent, mais le scrolling a disparu .... :(
+
+Qui dit mieux ?
+
blob - /dev/null
blob + 6bea715185722d9b6beec1e81fef9cdd703aca7a (mode 644)
--- /dev/null
+++ content/hqtube-ca-flashe-sans-effets-secondaires.md
@@ -0,0 +1,34 @@
+Title: HQtube, ça flashe sans effets secondaires
+Date: 2009-09-16
+Category: Tech
+
+
+Un truc sympa qui permet de lire des vidéos en ligne au format
+[flash](http://fr.wikipedia.org/wiki/Adobe_Flash) (
+[youtube](http://www.youtube.com/?gl=FR&hl=fr),
+[dailymotion](http://www.dailymotion.com/fr), ...) et c'est là que c'est fort, sans installer le plugin flash
+pour votre navigateur Firefox qui utilise comme chacun sait plus de ressources
+CPU que logiciel et participe donc un peu trop au réchauffement climatique.
+
+## Conditions requises
+
+- Un lecteur video sachant lire le format flv et mp4, à savoir MPlayer, Xine,
+ VLC pour citer les plus performants.
+- MPlayerplug-in, le plugin MPlayer pour Firefox pour ceux utilisant MPlayer
+ qui est je trouve la solution la plus efficace.
+- L'extension Firefox Greasemonkey, cette extension vous permet de
+ "customiser" une page web par l'utilisation de scripts personnels javascrip
+ (et ça n'a rien à voir avec Java).
+- Le script javascript reponsable de tout ça : HQTube (pour l'installation,
+ cliquez simplement sur le .user.js, cela va lancer greasemonkey)
+- L'extension AdBlock pour Firefox peut aussi s'avérer très utile.
+
+Une fois tout ceci en place, vous devriez avoir droit à quelques options
+supplémentaires au survol d'une vidéo flash vous permettant, pour une fois, de
+les lire confortablement.
+
+[![hqtube](/img/hqtube_m.jpg)](/img/hqtube.jpg)
+
+Comme vous pouvez le remarquer, cette excellente astuce nous a été transmise
+par l'OpenBSD Journal.
+
blob - /dev/null
blob + b2e1797d58d6aa001115ff0ee3d2bb4ed37696a6 (mode 644)
--- /dev/null
+++ content/htmliser-un-repertoire-internet.md
@@ -0,0 +1,67 @@
+Title: HTMLiser un répertoire internet
+Date: 2010-11-06
+Category: Tech
+
+
+Bon, le but du jeu est de passer de la vue d'une arborescence de dossier
+classique en ligne où la recherche de dossiers/fichiers est loin d'être aisée à
+une simple page HTML statique sur laquelle figureraient le nom du dossier, un
+lien vers un fichier contenu dans ce dossier et un lien vers ce même dossier.
+
+Pour faire moins abstrait, il s'agit de passer de ça :
+```
+source/
+a/arf/
+/arf/SLKBUILD
+/arf/source.txz
+/plip
+/plip/SLKBUILD
+/plip/source.tar.gz
+l/liba/
+/liba/SLKBUILD
+/liba/...
+xap/
+/SLKBUILD
+/...
+....
+```
+Où il est évident que si on ne connait pas ce que l'on cherche, eh ben, on
+abandonne vite, à ça :
+```
+arf SLKBUILD source
+plip SLKBUILD source
+liba SLKBUILD source
+... ... ...
+```
+qui serait tout de même plus agréable à exploiter pour d'éventuelles
+recherches.
+
+Pour ceux qui n'ont pas encore deviné, l'ultime but est donc de lister sur une
+page les paquets déjà présents dans le répertoire de
+[Salix](http://www.salixos.org/) et de fournir un lien
+vers le script servant à la production du paquet ainsi qu'un lien vers le
+répertoire source.
+
+Les pré-requis étant de faire du statique, de faire K.I.S.S., pas de PHP, pas
+de CGI, .... Je me suis tourné vers bash qui fait ça très bien en quelques
+lignes, que voici :
+
+```
+ls -d *G* | sed -e s@^@$REPO@g | sort -f -tG-k 8 | \ while IFS=Gread prot z rep arch rel src cat pkg do printf4%s :\<a href=\4%sGG%sG%sG%sG%sG%sG%sGSLKBUILD\4\>SLKBUILD\<Ga\>\<a href=\4%sGG%sG%sG%sG%sG%sG%sG\4\>source\</a\>\n4\ $pkg $prot $rep $arch $rel $src $cat $pkg $prot $rep $arch $rel $src $cat $pkg done\>\>$HTML
+```
+
+On liste les dossiers de 2ème niveau qui correspondent au nom du paquet, on lui
+ajoute au début le lien vers le dossier source (\$REPO), on trie par ordre
+alphabétique, on fait une petite boucle while sur laquelle on dit à la fonction
+_read_ à quoi correspond chaque élément séparés par / et on imprime dans l'ordre
+que l'on désire sur notre page HTML (\$HTML).
+
+On obtient ainsi ce que l'on souhaite, et si on rajoute un dossier/paquet, on
+relance le script pour mettre à jour la page.
+
+Ensuite, avec un chouilla de CSS et un peu de mise en page en tableau, on passe
+de la vue classique du
+[répertoire Source](http://download.salixos.org/i486/13.1/source)
+à cette magnifique
+[page HTML](http://download.salixos.org/i486/13.1/source/pkglist32.html) :P.
+
blob - /dev/null
blob + 9eafcc6f9871ad5fce65da29c8069308f158d9ec (mode 644)
--- /dev/null
+++ content/inscription-au-nanowrimo.md
@@ -0,0 +1,52 @@
+Title: Inscription au NaNoWriMo
+Date: 2015-10-04
+Category: Écriture
+
+
+Sous ce nom mystérieux se cache une épreuve connue des écrivains : le
+**National Novel Writing Month**.
+
+![nano](/img/nanowrimo.png)
+
+## Principe
+
+Pour faire court, le participant dispose du mois de Novembre pour écrire une
+histoire de 50000 mots. Il s’agit d’un défi personnel. Personne ne viendra ni
+vérifier votre prose ni ne vous demandera de la lire à l’issue. Vous êtes libre
+de vos choix et de respecter les règles, ou pas...
+
+Le compteur des participants peut se suivre, s’ils souhaitent vous le partager,
+sur le site officiel du [NaNo](http://nanowrimo.org/).
+
+Vous l’avez compris, il s’agit d’un challenge soutenu par une émulation à
+grande échelle. Le but est d’écrire un premier jet, de mettre ses
+questionnements de côté et de laisser parler sa plume ou son clavier. Il n’y a
+pas le temps de corriger, de réviser, de réfléchir sur les mots à employer. Je
+le répète, IL N’Y A PAS LE TEMPS !!! :D
+
+## Participation
+
+Je vais tenter cette chose qui me parait à ce jour un peu folle. L’annoncer
+aujourd’hui m’empêchera de trouver une excuse à la con le jour J quand elle me
+paraîtra encore plus folle ;) Après tout, je ne risque pas grand chose. Les
+craintes sont légitimes mais surmontables. L’épreuve me permettra surtout de
+progresser. Cela ne peut être qu’enrichissant.
+
+## Pour écrire quoi ?
+
+Je vais écrire un roman de fantasy que je saupoudrerai évidemment d’un peu de
+pulp. J’ai l’idée, je pense travailler un peu le plan de l’histoire les jours
+qui viennent. Je ne scellerai toutefois pas le cadre afin de laisser
+l’imaginaire prendre le dessus.
+
+## Et après ?
+
+Aucune idée :P
+
+## Quelques liens
+
+- [Le NaNo sur wikipedia](https://fr.wikipedia.org/wiki/National_Novel_Writing_Month)
+- [Mon NaNo](http://nanowrimo.org/participants/fredgalusik)
+- [10 astuces pour réussir votre nano](http://laduchessederat.com/2014/10/17/10-astuces-pour-reussir-votre-nano)
+- [NaNo FR (qui semble à l’abandon)](http://wrimos.fr/)
+
blob - /dev/null
blob + 2f65497f030205fa4f388f23a89bf1a43f1e0e40 (mode 644)
--- /dev/null
+++ content/installation-caddy-server-devuan.md
@@ -0,0 +1,168 @@
+Title: Installation du serveur Caddy sous Devuan
+Date: 2016-03-07
+Category: Tech
+
+
+## Caractéristiques
+
+Caddy est un serveur récent, écrit dans le langage Go. Ses caractéristiques
+principales sont plutôt intéressantes :
+
+- HTTP/2
+- Https, de façon automatique avec [https://letsencrypt](https://letsencrypt/)
+- IPv6,
+- Reverse proxy,
+- Markdown,
+- WebSockets,
+- FastCGI,
+- les _templates_,
+- ...
+
+## Installation
+
+Go est un langage compilé. Pour installer **caddy**, on télécharge le binaire
+précompilé par l'équipe.
+
+Sur la
+[page de téléchargement](https://caddyserver.com/download), vous avez le choix
+d'ajouter des options.
+Ensuite, vous indiquez votre système et, vous téléchargez l'application.
+
+Si, comme moi, vous n'avez accès à votre serveur que via ssh, il existe un
+script qui vous permet un téléchargement et une installation via la ligne de
+commande.
+
+Le script se trouve par [ICI](https://getcaddy.com/).
+Lisez le avant d'automatiser la chose :
+```
+wget -qO- https://getcaddy.com | bash
+```
+Une fois le binaire téléchargé, le script passera par _sudo_ afin de l'installer
+dans le répertoire _/usr/local/bin_.
+
+Voilà, c'est tout.
+
+## Configuration
+
+Je choisis de ne pas lancer caddy en tant que root.
+
+### Utilisateur
+
+Création d'un utilisateur (ou utilisation de votre utilisateur) qui servira à
+lancer caddy en tant que démon, sans droit root.
+
+### Fichier de configuration
+
+Par défaut, ce script pousse caddy à lire un fichier de configuration situé
+dans _/etc/caddy/Caddyfile_. Sa syntaxe est des plus simple. Exemple :
+```
+# Pour du https automatique avec redirection
+plop.net www.plop.net {
+ tls votre@email
+ root /data/www/plop.net
+ gzip
+}
+
+# Pour du classique
+da.plip.net:80 {
+ tls off
+ root /data/www/da.plip
+ gzip
+}
+```
+
+### Démon
+
+Vous n'avez qu'un binaire, la procédure pour le lancer en tant que service
+n'existe pas.
+
+Il va falloir créer un script caddy et le placer dans _/etc/init.d/_. Je vous
+propose le suivant :
+```
+ #!/bin/sh
+ # kFreeBSD do not accept scripts as interpreters, using #!/bin/sh and sourcing.
+ if [ true != "$INIT_D_SCRIPT_SOURCED" ] ; then
+ set "$0" "$@"; INIT_D_SCRIPT_SOURCED=true . /lib/init/init-d-script
+ fi
+
+ ### BEGIN INIT INFO
+ # Provides: caddy
+ # Required-Start: $remote_fs $syslog
+ # Required-Stop: $remote_fs $syslog
+ # Default-Start: 2 3 4 5
+ # Default-Stop: 0 1 6
+ # Short-Description: Start caddy server at boot time
+ # Description: Enable service provided by caddy daemon.
+ ### END INIT INFO
+
+ DESC="the caddy server"
+ NAME=caddy
+ DAEMON=/usr/local/bin/$NAME
+ DAEMONOPTS="-conf=/etc/caddy/Caddyfile -log /var/log/caddy.log"
+ DAEMONUSER="a_not_root_user"
+
+ USERBIND="/sbin/setcap cap_net_bind_service=+ep"
+ PIDFILE=/var/run/$NAME.pid
+ STOP_TIMEOUT=30
+
+ test -x $DAEMON || exit 0
+
+ start () {
+ $USERBIND $DAEMON
+ start-stop-daemon --background --make-pidfile --pidfile $PIDFILE \
+ --start --quiet --chuid $DAEMONUSER \
+ --exec $DAEMON -- $DAEMONOPTS
+ }
+
+ stop () {
+ start-stop-daemon --stop --quiet \
+ --exec $DAEMON --retry $STOP_TIMEOUT --oknodo
+ }
+
+ case "$1" in
+ start)
+ log_daemon_msg "Starting web server daemon $NAME"
+ start
+ ;;
+ stop)
+ log_daemon_msg "Stopping web server daemon $NAME"
+ stop
+ ;;
+ restart)
+ log_daemon_msg "Restarting web server daemon $NAME"
+ stop
+ start
+ ;;
+ status)
+ status_of_proc -p $PIDFILE $DAEMON $NAME && exit 0 || exit $?
+ ;;
+ *)
+ log_action_msg "Usage: $0 {status|start|stop|restart}"
+ exit 2
+ ;;
+ esac
+
+ exit 0
+```
+Vous pouvez récupérer ce script sur le dépôt Git chez Devuan. Il vous reste à
+renseigner la variable DAEMONUSER et le rendre exécutable :
+```
+sudo chmod +x /etc/init.d/caddy
+```
+La variable _USERBIND="/sbin/setcap cap\_net\_bind\_service=+ep"_ est utilisée
+pour permettre à caddy, qui fonctionne sans droits root, d'utiliser les ports
+80 et 443.
+
+Vous pouvez tester si cela vous convient :
+```
+sudo /etc/init.d/caddy start
+```
+Les options classiques stop, restart, status sont disponibles.
+
+Pour automatiser le service à chaque redémarrage :
+```
+sudo update-rc.d caddy defaults
+```
+
+Voilà, n'hésitez pas à l'améliorer ;)
+
blob - /dev/null
blob + 5569129f606f55583686b8d93e7179e5109ba161 (mode 644)
--- /dev/null
+++ content/installer-facilement-slackware-ou-salix-sur-un-serveur.md
@@ -0,0 +1,48 @@
+Title: Installer facilement Slackware ou Salix sur un serveur
+Date: 2012-04-26
+Category: Tech
+
+
+## Salix Remote Installer
+
+Ou comment faire une installation sans boot.
+
+### Présentation
+
+*Salix-remote-installer* est un script qui téléchargera l'image ISO de Salix que
+vous aurez choisie, vérifiera son intégrité, la montera dans un dossier
+temporaire et lancera l'installeur standard.
+
+### But
+
+Le but premier était de pouvoir installer facilement Salix sur un serveur sans
+accès physique. Mais vous pouvez très bien vous en servir sur votre système,
+ceci vous évitera de graver un CD ou de copier l'installeur sur une clé USB.
+
+### Comment
+
+Télécharger le script avec GIT :
+```
+git clone git://github.com/fredg/salix-remote-installer.git
+```
+Si votre serveur a un mode de secours (rescue), démarrer sur ce dernier,
+télécharger le script et lancer le. Sinon, vérifiez que vous ayez au minimum
+une partition de disponible car vous ne pouvez pas installer sur la partition
+sur laquelle vous vous trouvez, oui ça semble logique mais bon ;).
+
+Puis,télécharger le script et lancez le depuis votre session. Sélectionnez une
+image ISO à télécharger sans vous souciez du choix étant donné que vous
+choisirez de n'installer que la base du système, appelée CORE dans
+l'installeur. Ensuite, comme rappelé dans le script, vous choisirez d'installer
+depuis un dossier pré-monté, et vous choisirez le dossier /salix.
+
+Voilà donc un moyen très simple d'installer Salix ou une Slackware de base
+(avec quelques outils pour vous faciliter la vie) sur un kimsufi, une dedibox
+ou autre.
+
+## Quelques liens
+
+- [Dépôt GIT sur GITHUB](https://github.com/fredg/salix-remote-installer)
+- [Annonce sur le forum](http://www.salixos.org/forum/viewtopic.php?f=17&t=3449\%22)
+- [SalixOS](http://www.salixos.org/)
+
blob - /dev/null
blob + 9ecfcce5e4da496a2e325543e5b846bf19db7d58 (mode 644)
--- /dev/null
+++ content/je-suis-un-monstre-livret-1-origines.md
@@ -0,0 +1,41 @@
+Title: Je suis un monstre. Livret 1. Origines.
+Date: 2016-01-17
+Category: Écriture
+
+
+![couverture_jsum](/img/jsum_couv_s.jpg)
+
+J'ai eu la chance de bénéficier de commentaires judicieux lors de la
+[première version de cette nouvelle](/blog/je-suis-un-monstre.html).
+
+Ces derniers m'ont motivé. J'ai donc mis à jour cette nouvelle dont je vous
+rappelle le sujet :
+
+> Accompagnez Georges. Cet adolescent de 17 ans a deux amours, la lune et,
+> Clarisse, la star du lycée. Le premier lui procure puissance, liberté et
+> rage. Le second, des emmerdes.
+>
+> Mais, Georges a un souci. Il ne sait pas comment il s'est retrouvé dans cet
+> état.
+>
+> Le découvrira-t-il ?
+
+Au menu de cette révision :
+
+- Une nouvelle fin,
+- la nouvelle devient le premier livret d'une série d'aventure dont je vous
+ laisse découvrir le protagoniste ;),
+- une nouvelle couverture (réalisée par votre serviteur),
+- un changement de licence. Ce texte est publié sous licence
+[Creative Commons BY-SA](https://creativecommons.org/licenses/by-sa/4.0/).
+
+J'ai publié ce texte sur
+[Wattpad](https://www.wattpad.com/myworks/47943999-je-suis-un-monstre) et sur
+[Tellyon](http://www.tellyon.fr/oeuvre/je-suis-un-monstre-livret-1-origines).
+
+Pour ceux et celles qui souhaitent m'encourager, vous pouvez vous procurer la
+nouvelle pour le prix d'un bon café ;)
+
+- Sur [amazon.fr pour le kindle (sans DRM)](http://www.amazon.fr/Je-suis-monstre-Livret-Origines-ebook/dp/B01AQX6VYO/ref=sr_1_5?s=books&ie=UTF8&qid=1453104080&sr=1-5&keywords=je+suis+un+monstre)
+- Sur [Kobo pour tous les autres (epub sans DRM)](https://store.kobobooks.com/fr-fr/ebook/je-suis-un-monstre-1)
+
blob - /dev/null
blob + 9f7018da1ce43f8c368f352f574bdea21fdec96b (mode 644)
--- /dev/null
+++ content/je-suis-un-monstre.md
@@ -0,0 +1,37 @@
+Title: Je suis un monstre
+Date: 2015-08-22
+Category: Écriture
+
+
+![raysday](/img/raysday2_m.jpg)
+
+Comme annoncé la [semaine dernière](/blog/ecriture-et-participation-au-rays-day.html),
+je célèbre le jour de Ray en vous offrant cette petite nouvelle.
+
+Le [Ray's Day](https://raysday.net/) a été mis sous le signe de la parodie.
+J'en ai donc parsemé un peu **Je suis un monstre** qui se classe plus du côté Pulp
+de la force.
+
+[![jsum](/img/jsum_s.jpg)](/img/jsum.jpg)
+
+## Le synopsis
+
+> Accompagnez Georges. Cet adolescent de 17 ans a deux amours, la lune et,
+> Clarisse, la star du lycée. Le premier lui procure puissance, liberté et
+> rage. Le second, des emmerdes.
+>
+> Mais, Georges a un souci. Il ne sait pas comment il s'est retrouvé dans cet
+> état.
+>
+> Le découvrira-t-il ?
+
+## Attention mise à jour
+
+Ça se passe par [LÀ](/blog/je-suis-un-monstre-livret-1-origines.html).
+
+## Cadeaux
+
+D'autres auteurs participent également, et vous font des
+[présents](https://raysday.net/ils-participent-au-rays-day). Cette liste
+n'est pas exhaustive, suivez le hashtag _#RaysDay_ sur Twitter. 
+
blob - /dev/null
blob + f3499a17135c3cb591cca50f89030aa2cad3c3b8 (mode 644)
--- /dev/null
+++ content/kernel-panic-et-reboot-automatique.md
@@ -0,0 +1,42 @@
+Title: Kernel panic et reboot automatique
+Date: 2010-10-25
+Category: Tech
+
+
+Voici une astuce qui peut s'avérer utile si vous aimez jouer avec votre noyau.
+Lors d'un kernel panic, par défaut, le système d'exploitation GNU/Linux gèle et
+ne laisse comme seule alternative qu'un redémarrage forcé en appuyant
+manuellement sur le bouton powerou restart de sa machine.
+
+Cet état de fait est dû à la valeur par défaut du paramètre kernel.panic.
+
+```
+cat /proc/sys/kernel/panic
+0
+sysctl -a | grep kernel.panic
+kernel.panic = 0
+```
+Vous l'avez compris, cette valeur N, ci dessus égale à 0, peut être modifiée.
+Elle correspond au nombre de secondes à attendre avant de le redémarrage du
+système. Pour permettre à ce dernier un reboot automatique, il suffit
+d'affecter à cette variable N un entier supérieur à 0 ...
+
+```
+echo "10" >/proc/sys/kernel/panic
+grep kernel.panic /etc/sysctl.conf
+kernel.panic = 10
+```
+
+## Slackware
+
+Pour information, ce fichier n'existe pas par défaut sur le système
+[Slackware](http://www.slackware.com/),
+il est nécessaire d'en créer un si vous souhaitez modifier des paramètres
+passés au noyau et que ces modifications soient effectives à chaque boot.
+
+Une fois créé, ce fichier sera utilisé automatiquement avec la commande :
+```
+/sbin/sysctl -e -p /etc/sysctl.conf
+```
+([Source](http://unixfoo.blogspot.com/2009/01/linux-kernel-panic-reboot.html))
+
blob - /dev/null
blob + 342eb99fdc19bc381d70b6824017eb1251792fd8 (mode 644)
--- /dev/null
+++ content/kimsufi-freebsd-92-et-pkgng.md
@@ -0,0 +1,79 @@
+Title: Kimsufi, freeBSD 9.2 et pkgng
+Date: 2013-10-29
+Category: Tech
+
+
+J'ai eu la chance de recevoir un des serveurs les plus convoités de l' été, à
+savoir le
+[kimsufi ks 2G](http://www.kimsufi.com/fr/).
+Serveur à base d'atom 64bits, 2Go de RAM, 500 Go de
+stockage et moins de 5€ par mois, ça ne vaut pas le coup de se priver ;).
+
+Au niveau du système d'exploitation, OVH est resté bloqué sur FreeBSD 9.1. Pour
+ceux qui seraient frileux à cause de la mise à jour, ceci devrait vous
+rassurer.
+
+Vous prenez donc livraison de la bète et après l'avoir sécurisée en 10 minutes
+(SSH, parefeu, voir ce
+[merveilleux tuto](/blog/securiser-son-serveur-kimsufi-freebsd-en-dix-minutes.html)),
+vous pouvez commencer la mise à jour vers la release suivante :
+
+```
+# freebsd-update fetch
+# freebsd-update install
+```
+
+_freebsd-update_ va donc faire son job et aller chercher toutes les mises à jour
+et si besoin vous poser des questions au sujet de la mise à jour de vos
+fichiers de configuration. Mais bon, pas de panique, votre système est tout
+neuf, répondez yes en fermant un oeil ;).
+
+On continue le processus :
+
+```
+# freebsd-update upgrade -r 9.2-RELEASE
+# freebsd-update install
+```
+
+À présent, il est temps de rebooter sur le nouveau noyau :
+
+```
+# reboot
+```
+
+Une 'tite dernière pour la route :
+
+```
+# freebsd-update install
+```
+
+Et voilà, vous pouvez rebooter sur un système FreeBSD-9.2 RELEASE.
+
+Allez, un dernier conseil, utilisez le puissant _pkgng_ pour gérer vos paquets.
+Cet outil sera le gestionnaire par défaut dans la prochaine release.
+
+Il est donc nécessaire de l'installer, et tout est prévu :
+
+```
+# pkg
+```
+
+Puis, conversion de la base de données des paquets installés vers le nouveau
+format :
+
+```
+# pkg2ng
+```
+
+Ensuite, rien de plus simple pour installer les paquets pré-compilés :
+
+```
+# pkg install tmux
+```
+
+Quelques liens :
+
+- [Ma source](http://www.freebsd.org/releases/9.2R/installation.html)
+- [FreeBSD](http://www.freebsd.org/)
+- [Le HandBook](http://www.freebsd.org/doc/en_US.ISO8859-1/books/handbook/)
+
blob - /dev/null
blob + 008e51d5936cbc2bf841c121df9ef63e4b3be7d5 (mode 644)
--- /dev/null
+++ content/l-assassin-est-dans-ta-culotte-raysday.md
@@ -0,0 +1,26 @@
+Title: Ray's day: L'assassin est dans ta culotte
+Date: 2016-08-21
+Category: Écriture
+
+
+Nous sommes le 22 Août, jour tout désigné pour célébrer la lecture, les auteurs
+et les livres. Je vous renvoie au
+[site organisateur de l'évènement](https://raysday.net/) où vous
+pourrez faire le rapprochement entre l'auteur Ray Bradbury et cette journée.
+
+J'avais annoncé ma participation, je l'assume ;)
+
+Voici, offerte dans le format qui vous sied le mieux, ma dernière petite
+nouvelle : **L'assassin est dans ta culotte**.
+
+![cover_assassin_culotte](/img/cover_full_assassin_culotte_s.jpg)
+
+Cette offre n'est valable qu'aujourd'hui, n'hésitez pas à télécharger (c'est
+garanti sans DRM) et à partager ;)
+
+## Téléchargements
+
+- [Format epub (logiciel calibre et toutes les liseuses sauf kindle)]()
+- [Format PDF (votre logiciel habituel (evince, acrobat reader, ...)]()
+- [mobi (kindle d'amazon)]()
+
blob - /dev/null
blob + 5853a786edbb5cf304385eecc0c6bd3685a90646 (mode 644)
--- /dev/null
+++ content/l-assassin-est-dans-ta-culotte.md
@@ -0,0 +1,34 @@
+Title: L'assassin est dans ta culotte
+Date: 2016-08-31
+Category: Écriture
+
+
+La nouvelle "L'assassin est dans ta culotte" est enfin présente sur les
+plateformes de distributions.
+
+[![cover_assassin_culotte](/img/cover_full_assassin_culotte_s.jpg)](/img/cover_full_assassin_culotte.jpg)
+
+Pour suivre les aventures de Raoul, l'assassin pas comme les autres,
+servez-vous chez :
+
+- [Bookelis, au format epub](http://www.bookelis.com/nouvelles/24547-L-assassin-est-dans-ta-culotte.html)
+- [Kobo, au format epub](https://store.kobobooks.com/fr-fr/ebook/l-assassin-est-dans-ta-culotte)
+- [Amazon pour votre kindle](https://www.amazon.fr/Lassassin-est-dans-ta-culotte-ebook/dp/B01KRXORLC/ref=sr_1_1?s=digital-text&ie=UTF8&qid=1472666660&sr=1-1)
+
+Grâce à Bookelis, elle sera disponible dans quelques temps sur toutes les
+autres plateformes.
+
+Amazon a été le plus rapide à publier. Je suis fier de ce premier commentaire.
+Attention, ça spoile un peu ;) :
+
+> Le parcours déjanté d'une bactérie :
+>
+> Les krobosses sont des staphylocoques dorés qui "squattent les tréfonds des
+> cloisons nasales". Dans cette courte nouvelle, on suit donc le parcours absolument
+> déjanté d'un krobosse jusqu'au bloc opératoire, où la bactérie va accomplir sa
+> mission : infecter un organisme humain et le conduire à la mort.
+>
+> On sent immédiatement la grande aisance de Frédéric Galusik, son style est
+> fluide, agréable, et on suit avec un plaisir évident cette aventure dont la
+> chute, terriblement ironique, recentre la symbolique sur notre propre existence.
+
blob - /dev/null
blob + 6fbdcba8d6daac952b38a09ea9f01e849ac44f7d (mode 644)
--- /dev/null
+++ content/la-police-samuse.md
@@ -0,0 +1,33 @@
+Title: La police s'amuse
+Date: 2008-08-15
+Category: Tech
+
+
+Ce package de polices libres est en fait mis à disposition par Sean Parsonset
+l’équipe de
+[The Linux Box](http://thelinuxbox.org/) qui est un excellent site consacré à
+l’art GNU.
+
+Tout ce qui se trouve sur le site est distribué sous la license
+[GPL](http://fr.wikipedia.org/wiki/Licence_publique_g%C3%A9n%C3%A9rale_GNU).
+Je vous invite à le parcourir, vous ne serez pas déçu.
+
+**Funfonts** est en fait une sélection de polices (76) choisies avec soin parmis le
+package **Fonts** fourni également sur le site. Pour réaliser le package Fonts,
+l’équipe de The Linux Box a réalisé le travail titanesque de réunir pas moins
+de 6760 polices librement distribuables, vous pouvez donc vous en servir sans
+souci.
+
+## Téléchargements
+
+- [funfonts.tar.gz(2.5 Mo)](http://thelinuxbox.org/downloads/fonts/funfonts.tar.gz)
+- [fonts.tar.gz (158 Mo )](http://thelinuxbox.org/downloads/fonts/fonts.tar.gz)
+
+## Installation
+
+Pour installer ces polices, vous décompressez l’archive vers _~/.fonts_, ou, vers
+_/usr/share/fonts/TTF_ si vous souhaitez en faire profiter tous les utilisateurs
+de votre système.
+
+Amusez vous bien ;)
+
blob - /dev/null
blob + c7c612611ec499e480d5d53a3e39a27ada5dd666 (mode 644)
--- /dev/null
+++ content/le-demon-qui-aimait-le-rock.md
@@ -0,0 +1,55 @@
+Title: Le démon qui aimait le Rock
+Date: 2016-03-25
+Category: Écriture
+
+
+![édition secrète](/img/edition_secrete.jpg)
+
+Ce jour est particulier. C'est ma première fois !
+
+Une de mes nouvelles se trouve mélée à l'anthologie "Édition Secrète". Il
+s'agit d'un recueil de textes de plusieurs auteurs. Nous avons répondu à
+l'appel de la maison d'édition des
+[éditions secrètes](http://www.editions-secretes.fr/blog/) qui fète ce jour sa
+première bougie.
+
+Le thème de l'appel à textes était ... ? Vous n'avez pas deviné ? Humm, ...,
+édition secrète ? Bien, vous suivez ;)
+
+Je n'ai pas résisté à l'envie de participer. Cette maison d'édition utilise des
+logiciels libres (on ne se refait pas ;)) et, détail important, les échanges
+sur
+[twitter](https://twitter.com/ESecretes) sont toujours très sympathiques.
+
+Le thème semblait accessible. Toutefois, les idées sombraient vite dans le
+cliché et la "banalitude". Je me devais d'être un brin original. N'oublions pas
+que ma bibliographie est loin d'être impressionnante. Qu'importe, ce n'est pas
+la taille qui compte, non ?
+
+L'univers du fantastique s'est imposé. Puis, je souhaitai un texte court,
+percutant. La réflexion devait épouser le frisson. Ce démon qui aimait le rock
+est le fruit de ce remue-méninges :
+
+> Prysel, un démon Pelade, survit à force de terreur. Mais, cela
+> l'ennuie. Il a besoin de plus. Il a besoin de Rock !
+>
+> Cela tombe bien. Ce soir, il s'est dégoté un laissez-passer. Ce soir,
+> il va pouvoir se mêler aux humains et profiter du show.
+
+Ce recueil de textes est disponible en téléchargement libre en version
+[PDF](http://editions-secretes.fr/blog//public/Edition_Secrete/Recueil_Edition_secrete.pdf).
+
+Sinon, pour alimenter votre liseuse, c'est par ici pour de l'epub (sans DRM) :
+
+- [Bookeen](http://bit.ly/1Rpkcn8)
+- [Kobo](http://bit.ly/1RAEglN)
+- [7switch](http://bit.ly/1RAEKZ2)
+
+Et, par là, pour du mobi (Kindle) :
+
+- [Amazon](http://amzn.to/1Zz6nb5)
+
+La version brochée va suivre.
+
+Bonne lecture et encore joyeux anniversaire aux éditions secrètes !
+
blob - /dev/null
blob + a5b1a5ce0637f78dcaea5b6ab7f9b5b7e5feb8e3 (mode 644)
--- /dev/null
+++ content/le-guide-de-dix-minutes-sur-diff-et-patch.md
@@ -0,0 +1,107 @@
+Title: Le guide de dix minutes sur diff et patch
+Date: 2012-02-11
+Category: Tech
+
+
+**Situation 1 :** Vous êtes en train de compiler un paquet depuis les sources et
+vous remarquez que quelqu'un a déjà effectué le travail pour vous en modifiant
+les sources pour que l'application compile sur votre système. Le travail
+réalisé est disponible sous forme de patch, mais vous ne savez pas vraiment
+bien comment vous en servir. La réponse est d'appliquer le patch contre la
+version originale du code source avec un utilitaire de commande appelé, de
+façon appropriée, _patch_.
+
+**Situation 2 :** Vous avez téléchargé le code source d'un logiciel opensource et
+après près d'une heure d'édition et modifications mineures vous parvenez à le
+compiler sur votre système. Vous souhaitez donc mettre votre travail à
+disposition pour d'autres programmeurs, ou pour les auteurs même du logiciel,
+sans avoir à redistribuer le logiciel modifié complet. Vous êtes donc dans la
+situation où c'est à vous de créer ce patch, etl'outil nécessaire à cela, se
+nomme _diff_.
+
+Voici un guide rapide sur _diff_ et _patch_ qui vous aidera dans ces situations en
+décrivant les outils de la façon la plus communément utilisée. Il vous en dira
+suffisamment pour commencer de la bonne façon. Plus tard, vous pourrez
+apprendre les tenants et les aboutissants de diff et patch à votre guise, en
+utilisant les pages de manuel.
+
+## Appliquer des patchs avec patch
+
+Pour appliquer un patch à un seul fichier, mettez vous dans le dossier où se
+trouve le fichier à modifier et le patch, puist appelez patch :
+```
+patch < foo.patch
+```
+Ces instructions assument que le patch est distribué dans un format unifié qui
+identifie le fichier sur lequel appliquer le patch. Sinon, vous pouvez le
+préciser avec la commande :
+```
+patch foo.txt < bar.patch
+```
+Appliquer des patches à un dossier complet (sûrement le cas le plus commun) est
+similaire, mais vous devez faire attention en identifiant le "niveau p". Cela
+signifie que, dans les fichiers de patch, les fichiers à patcher son
+tidentifiés par des noms de chemins qui peuvent être différents maintenant que
+les fichiers se trouvent sur votre ordinateur plutôt que sur l'ordinateur où le
+patch a été créé. Le niveau de profondeur p est fait pour ignorer les parties
+du nom de chemin afin qu'il puisse identifier les fichiers correctement. Le
+plus souvent un niveau de 1 fonctionnera, vous utiliserez donc:
+```
+patch -p1 < bar.patch
+```
+Vous devriez changer le répertoire source de haut niveau avant d'exécuter cette
+commande. Si un niveau p n'identifie pas correctement les fichiers à patcher,
+inspecter le patch pour repérer les noms complets d'accès aux fichiers. Si vous
+voyez un nom comme :
+```
+/users/stephen/package/src/net/http.c
+```
+Et que vous souhaitez modifier le fichier net/http.c, utilisez :
+```
+patch -p5 < baz.patch
+```
+En général, compter jusqu'à un pour chaque séparateur de chemin (barre oblique)
+que vous supprimez à partir du début du chemin, jusqu'à ce que ce quele chemin
+qui reste existe dans votre répertoire de travail. Le nombre atteint est le
+niveau p.
+
+Pour effacer les effets d'un patch, utilisez l'option -R , comme ceci :
+```
+patch -p5 -R < baz.patch
+```
+
+## Créer des patchs avec diff
+
+L'utilisation de diff est simple si vous travaillez avec des fichiers ou des
+répertoires individuels entiers. Pour créer un patch pour un seul fichier que
+vous avez copié, renommé puis modifé, utilisez la commande :
+```
+diff -u original.c new.c > original.patch
+```
+Pour créer un patch pour une arborescence complète des sources, faire une copie
+de l'arbre :
+```
+cp -R original new
+```
+Apportez les modifications nécessaires dans le répertoire copié. Ensuite, créez
+un patch avec la commande suivante :
+```
+diff -rupN original/ new/ > original.patch
+```
+C'est tout ce dont vous avez besoin pour commencez à travailler avec diff et
+patch. Pour de plus amples informations, utilisez les pages de manuel :
+```
+man diff
+man patch
+```
+
+## Traductions
+
+Cet article a été traduit et republié dans les langues suivantes :
+
+- [Espagnole : Guia de 10minutos de diff y patch](http://rat.uclatux.org.ve/2009/05/guia-de-10-minutos-de-diff-y-patch/)
+- [Portugaise : O Guia de Dez Minutos de diff e patch](http://www.fnbrandao.com.br/blog/2012/01/o-guia-de-dez-minutos-de-diff-e-patch%22)
+- [Anglaise : The Ten Minute Guideto diff and patch](http://jungels.net/articles/diff-patch-ten-minutes.html)
+- [Polonaise : 10 minut z diff ipatch](http://blog.bpiotrowski.pl/1650/10-minut-z-diff-i-patch/)
+- [Allemande : diff und patch in zehn Minuten](http://stephenjungels.com/jungels.net/articles/diff-patch-ten-minutes-de.html)
+
blob - /dev/null
blob + a2dc3ac264eb8fc7d06b47824fa1612e7111894d (mode 644)
--- /dev/null
+++ content/les-petites-gateries-du-web.md
@@ -0,0 +1,247 @@
+Title: Les petites gâteries du web
+Date: 2015-12-25
+Category: Culture
+
+
+Cette semaine, l'internet était généreux et la chance au rendez-vous. J'ai reçu
+de nombreux livres électroniques (epub). La surprise est telle que je
+renouvelle mes remerciements. Vous êtes trop sympas les gens ;). En parler
+n'est que la moindre des choses. Je ne donnerai pas mon avis sur ces romans.
+Sachez juste qu'ils font partis de mon univers et seront lus avec un réel
+plaisir. Les voici :
+
+## L'enfant sans bouche
+
+![gee](/img/l_enfant_sans_bouche.jpg)
+
+Il s'agit d'une nouvelle écrite par Simon Giraudot alias
+Gee célèbre pour ses BDs sur Grise bouille.
+
+Elle est publiée sous licence CC-BY-SA. Elle est lisible
+[ICI](http://grisebouille.net/lenfant-sans-bouche)
+et téléchargeable dans les formats epub,markdown et PDF.
+
+Je ne l'ai pas reçue personellement mais bon, elle est offerte le jour de Noël.
+Je le prends comme un cadeau et je ne peux que la joindre à la liste.
+
+## Ruines, tome 1 : Nuit
+
+![ruines](/img/ruines.jpg)
+
+Dystopie écrite par [Sophia Laurent](http://sophialaurent.blogspot.fr/).
+
+> Alex... Quatre lettres qui se débattent pour rester à flot. C'est tout
+> ce qu'il connaît de lui. Le reste, ce monde dévasté, ces hommes qui veulent
+> sa peau, son corps aussi détérioré que son esprit et cette bande
+> d'adolescentsplus sauvages les uns que les autres... Le reste est flou,
+> vague, sombre. Il vachercher la lumière à travers cette nuit qui lui est
+> tombée dessus. Etrencontrer dangers, aventures, et... amis ?
+
+Le roman est disponible sur
+[Amazon](http://www.amazon.fr/Ruines-Tome-Nuit-Sophia-Laurent-ebook/dp/B014RLHEAG/ref=cm_cr_pr_product_top?ie=UTF8).
+Une opération gratuité a eu lieu peu avant Noël. Le format de lecture disponible
+était lié au kindle et ses applications Android/ios. Je souhaitais un epub pour
+ma liseuse. J'ai demandé à l'auteur si ce format était disponible sur une autre
+plateforme. Sa réponse m'a enthousiasmé. Elle me l'a personnellement envoyé.
+
+## Psyche Industry
+
+![psyche](/img/psyche.jpg)
+
+Epub reçu grâce à l’opération
+[des livres et des disques du coeur](https://destinationpassions.wordpress.com/2015/12/17/lancement-de-la-3me-dition-de-lopration-des-livres-et-des-disques-du-cur).
+
+> Cette opération est née en 2013 suite à la pensée que certaines
+> personnesn’ont pas ou peu de moyens. Un plaisir culturel a son importance
+> et c’est lebut de faire ressortir cette valeur au travers de cette
+> opération du coeur.Voir des sourires et sentir du plaisir surtout en cette
+> période de Noël estdéjà un cadeau.
+
+Veuillez noter que cette opération se termine le 31 Décembre ;)
+
+J'ai émis le souhait de découvrir un auteur que je ne connaissais pas ?
+[Christophe Berty](http://www.christopheberthy.fr/). Le jour même,je recevais
+un mail de l'auteur qui m'offrait son roman,
+[Psyche Industry](http://www.amazon.fr/Psyche-Industry-Thriller-Christophe-Berthy-ebook/dp/B014BVE0WC/ref=sr_1_1?s=digital-text&ie=UTF8&qid=1450609519&sr=1-1&keywords=psyche+industry).
+Il s'agit d'un thriller anticipatif :
+
+> Sa femme est morte dans des conditions tragiques. Et pourtant... il la
+> croise en plein Chicago... Le coéquipier de Nathanaël lui dit qu'il perd la
+> raison. Flic à la dérive depuis le décès d'Emily, l'alcool est
+> effectivement devenu son unique refuge. Emily est elle réellement en vie ?
+> Ou n'est-ce que le résultat de ses délires éthyliques ? Tandis que les
+> doutes l'assaillent, les preuves s'accumulent... mais son enquête gêne
+> visiblement en haut lieu... Accusé d'enlèvement et de meurtre par le
+> Président d'une multinationale sans scrupule, Nathanaël n'a plus le choix :
+> il doit prendre la fuite avec elle et découvrir la vérité. La science
+> aurait-elle trouvé le moyen de défier la mort ?
+
+L'auteur a également mis en scène une
+[bande annonce](http://youtu.be/JBUNOI1Ubjw).
+J'ai trouvé le procédé sympa. 
+
+## Walrus
+
+Mais ce n'est pas un livre ! Non, mais tous les livres qui suivent sont un
+cadeau de cet [éditeur](http://www.walrus-books.com/). Ce dernier a, sur
+Twitter, organisé l'opération _#MorseDeNoel_ dont le principe était d'envoyer
+une image/illustration en rapport avec le morse (walrus en anglais, ndlr ;)).
+
+L'enjeu : la série pulp. Oui, oui, toute la collection pulp. Si vous ne
+connaissez pas le genre, voici une présentation Walrusienne :
+
+> des textes déjantés, insolents, politiquement incorrects, malpolis,chauds
+> comme la braise... Un pur concentré de nerditude assumée, de série Z et
+> d’esprit anar’. La littérature, il faut la secouer... sinon le pulp, il
+> reste en bas !
+
+Trop alléchant, j'y suis donc allé de ma petite contribution :P
+
+![morse de fred pour walrus](/img/morse.jpg)
+
+J'ai eu la surprise de figurer sur la longue liste des gagnants ;)
+
+## Mortal derby X
+
+![mortal derby](/img/mortalderby.jpg)
+
+[Pulp](http://www.walrus-books.com/mortal-derby-x-pulp) de Michaël Roch.
+
+> Molly Pop est une jammeuse, une vraie, un fauve dont les patins brûlent la
+> piste, peut-être même la reine du Quad Derby TM. Mais sa carrière s’arrête
+> brutalement le jour où un terrible accident la laisse amputée des deux
+> jambes, obligeant les médecins à l’équiper de prothèses cybernétiques. Une
+> chose est sûre : la jammeuse ne retrouvera jamais son plus haut niveau.
+> Folle de rage contre la responsable de l’accident, Molly est condamnée à
+> l’exil et expulsée du Cocon, la ville flottante réservée aux privilégiés,
+> pour aller vivre à la surface, parmi les Reclus. En bas, au milieu du chaos
+> et de la destruction laissés par le Grand Effondrement, elle découvre un
+> autre tournoi, le Roller-Quad... et peut-être une manière d’assouvir sa
+> vengeance.
+
+## Pan Amerikan rally
+
+![pan american rally](/img/panamericanrally.jpg)
+
+[Pulp](http://www.walrus-books.com/pan-amerikan-rally) de Spike Bonham-Carter.
+
+> Dans un univers apocalyptique et dégénéré à la Mad Max où le pétrole et le
+> dollar sont les rois, une course s’organise sous l’oeil des caméras du
+> monde entier. Les meilleurs pilotes (mais aussi les plus sadiques et les
+> plus têtes-brûlées) des cinq continents viennent s’affronter au cours du
+> Pan-Amerikan Rally, une course à mort à travers tout le continent au volant
+> d’engins blindés sur-armés, dangereuse et sanglante, dont un seul pilote
+> pourra se tirer vivant. Tous les autres doivent mourir avant de franchir la
+> ligne d’arrivée ! À la clef, un bon paquet de fric et l’assurance d’une
+> célébrité immédiate. Attention, Pan-Amerikan Rally est un texte violent :
+> âmes sensibles et esprits chastes s’abstenir !
+
+## Miami Heat
+
+![miami heat](/img/miamiheat.jpg)
+
+[Pulp](http://www.walrus-books.com/miami-heat) de Palmer McGrady.
+
+> Edgar Ramirez est avocat le jour, tueur à gages la nuit. Armé d’une paire
+> de dés, d’une batterie de flingues et accompagné par son chimpanzé
+> domestique Chégé – une fine gachette et un fidèle acolyte – ce psychopathe
+> de l’asphalte a la verve d’un hidalgo et le sang-froid d’un reptile. À eux
+> deux, ils forment un duo sanglant et à la mécanique bien huilée... jusqu’au
+> jour où un gros coup se monte autour de Simone, redoutable française aux
+> courbes grâcieuses et à l’esprit stratège. Dans le Miami de la grande
+> époque du crime, Ramirez et Chégé font devoir la jouer subtile pour passer
+> entre les balles ! Miami Heat a été traduit par Jiminy Panoz.
+
+## Zoulag
+
+![zoulag](/img/zoulag.jpg)
+
+[Pulp](http://www.walrus-books.com/zoulag) de
+[Stéphane Desienne](http://stephane-desienne.com/).
+
+> Mona Nuss est habituée à visiter le Zoulag Nord : tous les hivers, elle et
+> ses collègues scientifiques s’y rendent pour réaliser des prélèvements sur
+> les zombies qui y sont enfermés. Le froid qui règne sur le camp d’isolement
+> à cette époque congèle les morts-vivants, leur permettant de travailler
+> sans crainte d’être attaqués. Mais les choses sont différentes cette fois :
+> à l’invitation d’Horace Trent, aventurier et star planétaire, la jeune
+> femme devra s’y rendre en plein été. Une équipe de la BBC Reboot a obtenu
+> de Bruxelles l’autorisation de tourner un documentaire à l’intérieur du
+> Zoulag et Trent veut placer sa baignoire – une cage de verre – au milieu de
+> la horde. Son but : observer le comportement carnassier des zombies, mais
+> surtout rapporter des images-chocs qui feront le tour de la Terre et
+> enchanteront les annonceurs. Mais on ne plaisante pas avec la mort. Surtout
+> quand elle a faim et qu’elle marche au grand jour.
+
+## Proie Dunoir
+
+![proie dunoir](/img/proiedunoir.jpg)
+
+[Pulp](http://www.walrus-books.com/proie-dunoir) de Gaëlle K.Kempeneers.
+
+> My name is Dunoir. Proie Dunoir. Laissez tomber : private joke. Qui je suis
+> ? La nouvelle recrue du B.A.S., la banshee de service. On m’a engagée pour
+> botter les culs des méchants qui hantent les rues de Rédemption. Sauf
+> qu’entre les monstres mythiques, les divinités en goguette, les vampires
+> crétins et les Puissances qui se bousculent au portillon, je ne sais plus
+> où donner de la tête. Alors, quand en plus la Famille (la mienne, sinon ce
+> ne serait pas drôle) s’en mêle, j’ai bien besoin de mes collègues Lucrèce
+> et Leyhan pour y mettre unpeu d’ordre. Sans oublier Jack, le loup. Mon
+> âme-soeur, parait-il. Je vous ai déjà parlé de mon âme ? Y a moyen d’écrire
+> tout un roman sur le sujet. Ah ! Mais attendez... Bref, y a des jours comme
+> ça où on se dit qu’on aurait mieux fait de se casser la jambe au saut du
+> lit !
+
+## Zombie Kebab
+
+![zombie kebab](/img/zombiekebab.jpg)
+
+[Pulp](http://www.walrus-books.com/zombie-kebab)
+de [Olivier Saraja](https://oliviersaraja.wordpress.com/).
+
+> Au mauvais endroit, au mauvais moment : l’expression semble avoir été
+> pensée pour Hakim, un banlieusard qui multiplie les petits boulots pour
+> subvenir aux besoins des siens... jusqu’au jour où un accident fait
+> basculer sa petite vie. Hakim devient alors le patient zéro, le point de
+> départ d’une apocalypse zombie. Malgré sa transformation — et une faim
+> permanente —, Hakim conserve intactes ses facultés intellectuelles (ou
+> presque) et s’en sert pour témoigner. Que fera-t-il de son nouvel état :
+> protéger le monde, ou bien le dévaster ?
+
+## Scumland
+
+![scumland](/img/scumland.jpg)
+
+[Pulp](http://www.walrus-books.com/scumland) de Absinthe Pandemos.
+
+> La nature est hostile en dehors des cités, mais la société se porte mieux
+> depuis la révolution misandre : désormais, devenir un esclave castré est ce
+> qui peut arriver de mieux à un chamallo (Cisgenre Hetero Male
+> LowLife).Traqués dans les jungles qui bordent les villes, les mâles sont
+> ramenés à leur condition de matière première et servent de cobayes à des
+> expériences souvent sanglantes et rarement pratiquées sous anesthésie.
+> Ainsi exploités, ils contribuent à la survie de l’espèce... et grâce à la
+> technomagie, on n’en perd plus une goutte ! Flora et Maddy sont deux
+> traqueuses bien décidées à aider le SCUM — l’élite des tueuses
+> professionnelles — à mettre la main sur un chamallo errant repéré aux
+> abords de la cité. Armées de leurs machettes et d’une bonne dose de rage,
+> elles enfourchent leurs motos et partent en chasse dans les ruines du vieux
+> monde.
+
+## Cadeaux
+
+Quoi cadeaux ? Bien, vous suivez. Je possèdais déjà deux de ces livres, à
+savoir Proie Dunoir et Zombie Kebab. Pour ce dernier, vous pouvez retrouver ma
+critique [ICI](un-zombie-kebab-un.html).
+
+Donc, avec l'aimable autorisation des éditions Walrus. J'offre les deuxpubs
+reçus afin de contribuer à la propagande (rire caverneux).
+
+La condition. Oui, il en faut une. Elle sera dans la lignée des éditions
+Walrus. Vous laissez un petit commentaire à base d'un jeu de mots sur Proie
+Dunoir et Zombie Kebab sur Twitter car tout est venu de là. Utilisez le hashtag
+_#ZombieDunoir_. Sinon, je ne vais pas vous forcer à ouvrir un compte Twitter.
+Vous pouvez déposer votre commentaire ici, je transmettrai au fil.
+
+Allez, joyeux Noël !
+
blob - /dev/null
blob + 1eadb625c821bd9356e20e595c0cc6f72d93bd67 (mode 644)
--- /dev/null
+++ content/lftp-comme-client-sftp.md
@@ -0,0 +1,46 @@
+Title: Lftp comme client sftp
+Date: 2009-12-25
+Category: Tech
+
+
+Pour mes vagabondages FTP avec tunnel SSH j'utilise habituellement le client
+FTP de OpenSSH car, vous allez me dire, il est fait pour ça.
+
+Cependant, un peu de modernité ne faisant pas de mal, j'ai voulu testé _lftp_.
+
+Et bien, bien m'en a pris, après un petit coup de _slapt-get_ pourl'installation
+et un petit coup de _man_ pour les explications, l'essai fût concluant.
+
+Pour utiliser lftp comme client sftp, on utilise la syntaxe suivante :
+```
+$ lftp sftp://[votre_login]@[adresse_du_serveur_sftp]:[port_de_connexion]
+```
+Donc, exemple sur un serveur perso. :
+```
+$ lftp sftp://fredg@192.168.x.xx:port_p
+```
+Et là, on gagne quelques fonctionnalités assez agréables comme :
+
+- la complétion
+- gestion de favoris, d'alias
+- plusieurs commandes pour lister les répertoires dont cls qui utilise les
+ expressions régulières
+- contrôle de tâches
+- _mirroring_
+- cache
+- reprise des télécharments/upload
+- ...
+
+lftp supporte les protocoles FTP, HTTP, FISH, SFTP, HTTPS et FTPS.
+
+Il remplace avantageusement et efficacement sftp et ftp.
+
+## Quelques liens
+
+- [http://lftp.yar.ru/](http://lftp.yar.ru/)
+- [Fonctionnalités](http://lftp.yar.ru/features.html)
+- [Page man](http://linux.die.net/man/1/lftp)
+- [Tutoriel](http://tutorials.papamike.ca/pub/lftp.html)
+- [OpenSSH](http://www.openssh.com/)
+- [Page man de sftp](http://www.openbsd.org/cgi-bin/man.cgi?query=sftp&sektion=1)
+
blob - /dev/null
blob + c719e1f98b80b694373306401a110c04666ebd6c (mode 644)
--- /dev/null
+++ content/lhistoire-de-riseupnet.md
@@ -0,0 +1,95 @@
+Title: L'histoire de Riseup.net
+Date: 2013-11-15
+Category: Tech
+
+
+Je me fais le relais du groupe
+[Riseup.net](https://riseup.net/fr) dont j'utilise les services depuis un
+bon moment et avec beaucoup de satisfaction.
+
+Riseup fournit les services suivants :
+
+- email (SSL/TLS, smtps anonymisé, pas de logs (IP, ...), webmail avec GnuPG,
+ connexion via le réseau TOR possible)
+- relais TOR
+- liste de diffusion
+- VPN
+- Chat XMPP
+
+Vous pouvez jeter un oeil sur leur
+[philosophie](https://help.riseup.net/fr/%C3%A0-propos).
+
+Riseup a bien évidemment besoin de fonds pour subsister. Voici la dernière
+lettre envoyée à leur abonnés et en français s'il vous plaît.
+
+## [fr] L'histoire de Riseup.net
+
+> Chère utilisatrice, cher utilisateur, de Riseup :
+>
+> Voici l'histoire qui raconte comment on est devenu.e.s le
+> Riseup d'aujourd'hui. Fais un don si tu peux, merci !
+> https://riseup.net/donner
+>
+> Il était une fois, vers la fin de l'an 1999, quand l'internet était encore
+> dans sa prime jeunesse et que le nouveau millénaire était imminent,
+> deux-troisgeeks qui sortirent remonté.e.s à bloc des manifs contre l'OMC à
+> Seattle. Aprèsune semaine de gaz lacrymos, de prison, à se déguiser en
+> papillons de carton età chanter comme des dératé.e.s, ils s'assirent dans
+> leur salon pour discuter de ce dont le mouvement avait besoin pour la
+> prochaine décennie. De ces réflexions naquit Riseup.net, fournisseur
+> indépendant de listes de diffusion etde courrier électronique. Illes
+> créèrent Riseup à la maison sur deux-troisserveurs , et attirèrent bientôt
+> quelques geeks de plus qui se joignirent à la cause.
+>
+> Chaque année a vu Riseup grandir de plus en plus, et c’est devenu un peu
+> plus compliqué dans le sens qu'on avait de plus en plus de boulot et de
+> personnes qui comptaient dessus. Certaines personnes sont venues puis
+> reparties du collectif, et on a passé quelques dures années de vaches
+> maigres, où on sedemandait si c'était vraiment le meilleur moyen de
+> dépenser notre temps etnotre argent. Mais Riseup a survécu, obstinément.
+>
+> On devint de plus en plus forts en matière de services stables et sûrs.
+> D'autres personnes rejoignirent le collectif, de l'or pour activistes :
+> legenre de personnes qui travaillent dur au quotidien sur les moindres
+> petitsdétails, le genre à se pointer aux réunions et à prendre vraiment
+> soin de ceprojet chimérique, et le genre de personnes qui restent éveillées
+> toute la nuiten période de crise pour exercer leurs talents de hackers hors
+> pair, ce quitenait du miracle pour celles et ceux du collectif (comme moi)
+> qui sont desécrivain.e.s mais pas des geeks.
+>
+> Donc quelque part vers 2007, le collectif devint stable en terme de
+> membres,et le groupe d'environ dix personnes d'alors était grosso modo le
+> mêmequ'aujourd'hui. Dans les huit dernières années on est devenu.e.s un
+> vrai collectif, très lié. On a travaillé ensemble à Riseup pendant
+> longtemps, etdoucement mais sûrement, pour la plupart d'entre nous, ça a
+> pris une placeprépondérante dans nos vies. On célèbre nos fêtes importantes
+> ensemble -- pourcelles et ceux d'entre nous qui vivent pas loin les un.e.s
+> des autres -- et onprend véritablement soin les un.e.s des autres. Un des
+> plus beaux succès cachésde Riseup c'est quand Gadfly et Arara se sont
+> rencontré.e.s dans un de nosrefuges et sont tombé.e.s amoureu.se.s. Parfois
+> on s'est énervé.e.s, on a eudes conflits, on s'est mis.es en colère (on est
+> des êtres humains, pas desrobots, après tout), et ça a même amené certaines
+> personnes à quitter lecollectif, mais dans l'ensemble on est resté.e.s
+> étonnamment stables puisqu'àpart une personne, on est tou.te.s passé.e.s du
+> stade de radical.e jeune,fièr.e et rêveur.euse à celui de radical.e d'âge
+> moyen, bougon.ne et rêveur.euse.
+>
+> Et puis aussi, au cours des huit dernières années, Riseup est devenu
+> une force avec laquelle compter. On est la plus grande association bénévole
+> qui fournit des courriers électroniques dans le monde, en dehors des
+> systèmes universitaires. On fait tourner un des nœuds TOR les plus utilisés
+> au monde. Onest souvent cité.e.s et répertorié.e.s comme l'un des seuls
+> fournisseursd'internet éthique, autonome et sûr. Au niveau légal on a eu à
+> en découdre avecla droite bien de droite qui voulait nous forcer à balancer
+> des infos sur nosutilisatrices et utilisateurs, et on a gagné. On utilise
+> et développe deslogiciels qui assurent grave. On s'organise avec d'autres
+> collectifs techniquesde part le monde pour voir ce qu'on peut faire pour
+> contrer l'espionnagegénéralisé et comment on peut continuer à bosser
+> là-dessus ces dix prochainesannées. On a de grands cœurs, et de grandes
+> idées, et on pense bien gagner.
+>
+> Donc voilà c'est nous. Ou tout du moins une des histoires qui circule sur
+> nous. Soutiens-nous si tu peux ! Faire un don
+>
+> Bises, Les petits Oiseaux de Riseup
+
blob - /dev/null
blob + 2717b5f97ca2a4a0cec62b5708a05f5241c33950 (mode 644)
--- /dev/null
+++ content/loignon-facile-ou-tor-pour-les-nuls.md
@@ -0,0 +1,58 @@
+Title: L'oignon facile ou Tor pour les nuls
+Date: 2013-06-06
+Category: Tech
+
+
+**Tor** est l'acronyme de "The Onion Router", et donc, en français dans le texte,
+ça donne "le routeur oignon". On pourrait croire que les développeurs ont perdu
+un pari pour trouver un nom pareil.
+
+Même pas, le terme "oignon" signifie vraiment quelque chose, ou plutôt le
+routage en oignon signifie quelque chose. Lisez l'article de
+[Wikipedia](http://fr.wikipedia.org/wiki/Tor_%28r%C3%A9seau%29) qui vous
+l'expliquera plus sérieusement.
+
+Sachez simplement que vos échanges rebondissent sur plusieurs **oignons** dans le
+but de rendre leur traçabilité très très difficile afin de préserver votre
+anonymat.
+
+On peut donc penser que ceci est réservé aux hackers barbus, et bien non ! ;)
+
+Il existe un moyen très simple de surfer sur la toile en se cachant derrière un
+oignon. Il suffit pour cela de télécharger l'archive prévue à cette effet car
+les développeurs ont conçu un pack tout en un permettant de ne pas se prendre
+la tête.
+
+L'archive contient un navigateur internet et tout le nécessaire pour que ce
+dernier se connecte sur la toile via le réseau **Tor**.
+
+Il existe différentes archives suivant le système sur lequel vous souhaitez
+l'utiliser, et cela va de Windows à Apple OS X, en passant par Linux, BSD et
+autres Unix, voire même aussi sur les smartphones, respect non ?
+
+Donc, téléchargez votre archive via cette
+[page](http://www.torproject.org.in/download/download.html.en).
+Vous pouvez même choisir un
+pack fait rien que pour les petits français qui ne pipent rien à l'anglais ;)
+Décompressez l'archive une fois téléchargée, ouvrez le dossier et lancez
+l'application.
+
+- Sous windows, on clique sur _Start Tor Browser_
+- Sous n[ui]x, on lance l'exécutable _./start-tor-browser_
+
+Et voilou, à vous l'underground rempli de tous ces méchants
+pédo-nazi-terroristes-mangeurs d'enfants qui veulent se cacher.
+
+Pour ceux qui n'ont toujours pas compris, y'a même une petite vidéos :
+
+- Pour [Windows](https://media.torproject.org/video/torbrowser-docs/How-to-download-and-use-TBB-in-Windows.mp4)
+- Pour [Apple OS X](https://media.torproject.org/video/torbrowser-docs/How-to-download-and-use-TBB-in-OSX.mp4)
+- Pour [Linux](https://media.torproject.org/video/torbrowser-docs/How-to-download-and-use-TBB-in-Linux.mp4)
+
+## Quelques liens :
+
+- Le projet [Tor](http://www.torproject.org.in/)
+- [Configuration un peu plus avancée](http://la-taverne.info/tor-configurer-tor-ip-et-pays)
+- [Nos oignons](https://nos-oignons.net/) : noeuds de sortie Tor finançés par la communauté.
+- [Nos oignons, c'est notre affaire (via linuxfr.org)](http://linuxfr.org/news/nos-oignons-c-est-notre-affaire)
+
blob - /dev/null
blob + fba9ce54664398261d1dfba0ff06ed96f4bca77d (mode 644)
--- /dev/null
+++ content/migration-gandi-dotclear.md
@@ -0,0 +1,26 @@
+Title: Migration gandi dotclear
+Date: 2015-05-01
+Category: Tech
+
+
+Et une migration de plus. Après de
+[Worpress à Pelican](/blog/de-wordpress-a-pelican.html), je fais de Pelican à
+[Dotclear](http://fr.dotclear.org/) ;)
+
+Dans les faits, je fais surtout de Pelican et hébergement sur mon serveur
+perso. à l'utilisation de la plateforme de blogs fournie par
+[Gandi](https://www.gandi.net/) lorsque l'on enregistre un nom de domaine chez eux.
+
+Et, du coup, vous remarquerez que la.cahouet.net évolue vers blog.galusik.xyz.
+
+"Et l'autre ! Il utilise son vrai nom de famille !! Il veut se la péter ...
+gna...gna..gna...".
+
+Humblement, mes écrits ne méritent pas cette considération ;), je souhaite
+redynamiser cet endroit et pourquoi pas diversifier mes écrits qui sont assez
+centrés sur le libre.
+
+Pourquoi me cacher derrière un pseudo et une adresse bidon pour publier ?
+
+Je n'ai plus trouvé de réponse, je vais donc assumer ma prose ;)
+
blob - /dev/null
blob + 6ac12f83743eb03c0aef73dda1ea70e9bf82007b (mode 644)
--- /dev/null
+++ content/mon-ami-shred.md
@@ -0,0 +1,47 @@
+Title: Mon ami Shred
+Date: 2008-06-12
+Category: Tech
+
+
+Non, je ne parle pas ici d’un ogre vert bien connu, shred est une commande unix
+disponible par défaut sur tous les systèmes d’exploitation dignes de ce nom.
+
+Elle est conçue pour effacer efficacement le contenu d’un fichier, et,
+éventuellement, le fichier lui-même.
+
+Le principe est très simple. Comme on peux le lire sur la page
+[man](http://unixhelp.ed.ac.uk/CGI/man-cgi?shred+1), il y a
+écritures répétitives sur le fichier.
+
+Pourquoi ? Auriez vous envie de dire. Simplement pour ne pas laisser
+d’informations sensibles et/ou personnelles sur votre disque dur, clef USB, ...
+Car, sans parler de la fonction **supprimer** qui envoie à la corbeille sans rien
+effacer, la commande rm, elle, n’efface pas réellement votre fichier. En effet,
+l’espace disque correspondant est marqué libre, et, pour notre bonheur et/ou
+malheur (ça dépend des cas de figures ;) ), il existe des logiciels permettant
+de retrouver ces données comme par exemple l’excellentissime duo
+[TestDisk/PhotoRec](http://www.cgsecurity.org/wiki/TestDisk).
+
+## Exemple d’utilisation :
+
+```
+$ shred -n 50 -z -u votre_fichier_sensible
+
+# -n remplacer 50 fois les données du fichier par des caractères aléatoires (25 fois par défaut)
+# -z remplacer ces données par des zéros pour masquer le subterfuge
+# -u supprimer le fichier
+```
+
+Comme vous le remarquez, il est nécessaire de signaler à _shred_ qu’il faut
+supprimer le fichier. Cette précaution a été mise en place car la commande
+_shred_ peut être utilisée sur un disque dur (/dev/sda par exemple).
+
+Cependant, notez tout de même qu’il reste des moyens pour retrouver la trace
+d’un fichier sur un système de fichier journalisé tel que ext3, XFS, JFS, un
+système de disque RAID, un réseau (NFS).
+
+À utiliser sans modération, notamment, si vous revendez votre ancien ordinateur
+;).
+
+_(comme toujours man shred pour de plus amples informations)_
+
blob - /dev/null
blob + adfc60c01b7f775570044dba409b591dc5c93fe5 (mode 644)
--- /dev/null
+++ content/nanowrimo-victoire.md
@@ -0,0 +1,8 @@
+Title: NaNoWriMo Victoire !
+Date: 2015-12-01
+Category: Écriture
+
+![nanowrimo winner](/img/nanowinner.png)
+
+Yesss !!! Trop heureux de l'avoir fait \o/
+
blob - /dev/null
blob + 89d5b8c218ed80c1c54f63aebb40dadbf31ceabe (mode 644)
--- /dev/null
+++ content/nutyx-en-fait-non.md
@@ -0,0 +1,38 @@
+Title: NuTyX en fait non
+Date: 2014-09-05
+Category: Tech
+
+
+Je publie ceci pour ne pas être tenu responsable du choix de certains qui
+m'aurait fait confiance suite à la lecture de l'ancien billet :P.
+
+Cela fait donc plus de 3 mois que je teste NuTyX en utilisation quotidienne.
+J'en suis venu à la conclusion que la théorie était alléchante et
+prometteuse.J'y voyais même un brin d'organisation à la BSD ;) et c'est
+sûrement ce qui m' attirait le plus.
+
+Bref, je me suis trompé, ce n'est pas encore ça. On sent que les idées de
+développement bouillonnent et fusent mais rien n'est encore assez mature et
+robuste. Ça viendra sûrement mais le souci est que le développement est assez
+égocentré et mégalomaniaque. Les idées et mises en place ne peuvent venir que
+de la tête, donc n'espérez pas soumettre ou faire quoi que ce soit
+d'intéressant.
+
+Par contre, si votre but est d'approfondir vos connaissances ou de voir ce
+qu'une base Linux From Scratch a à proposer, c'est l'endroit ou aller. Vous
+pouvez aussi y aller pour contribuer si et seulement si vous n' avez que
+l'intention de faire que de l'empaquetage de paquets. Là, vous serez le ou la
+bienvenue, car, évidemment, c'est chiant, et un système sans paquets, ben, il
+est mort né.
+
+Ceci amène également le souci de la gestion des failles de sécurité sur un
+serveur en production. Il est plus que conseillé de la faire soi-même car la
+main d'oeuvre est manquante.
+
+À ce billet un brin amer je l'avoue car ce trimestre nutyxien m'a filé son lot
+de frustrations, j'ajouterai tout de même, que je pense que vous pourrez
+trouver toute l'aide qu'il vous faut dans le salon IRC pour vous guider dans
+votre apprentissage de Linux.
+
+Sans rancune et bon courage à NuTyX ! :)
+
blob - /dev/null
blob + 2b3012d6f29c9d165d8b6041af812403cb1297d5 (mode 644)
--- /dev/null
+++ content/nutyx.md
@@ -0,0 +1,74 @@
+Title: NuTyX
+Date: 2014-05-26
+Category: Tech
+
+
+Donc voilou, je n'ai pas pu résister à la proposition de mon ami Thierry
+Nuttens (a.k.a tnut), le créateur et développeur principal du système
+d'exploitation GNU/Linux NuTyX, construit selon Linux From Scratch.
+
+Après un long break de mon côté vis à vis de NuTyX j'ai été séduit par la
+nouvelle philosophie de la conception, par la puissance des nouveaux outils et
+bien évidemment par la chaleureusité, l'ardeur et l'enthousiasme de cette toute
+petite équipe car, en plus de tnut, il ne faut pas oublier pierre qui le
+soutient depuis de nombreuses années.
+
+Je compte donc l'installer en lieu et place de FreeBSD sur mes serveurs. Ceux
+qui me connaissent se douteront que ce n'est pas une décision prise à la légère
+tant j'accorde de l'importance à la robustesse et sécurité du système ainsi
+qu'à sa facilité d'administration et de déploiement.
+
+Pour le bureau, j'utilise comme vous le savez aussi le systèmed'exploitation
+elementary OS pour et à cause de Pantheon. Cette interface, a été le seul
+environnement de bureau, depuis ces nombreuses années d'errance, à me
+satisfaire. J'aime la philosophie de conception de l'UX Design. Je ne quitte
+donc bien évidemment pas l'équipe d'elementaryos-fr.org. Je pense que ce
+système mérite de se faire connaitre par le grand public. Il démontre que le
+libre et gratuit peut aussi offrir du très beau, du professionnel et du plaisir
+à l'utilisation. Je compte bien évidemment essayer de porter Pantheon sur
+NuTyX.
+
+Je reviens sur saravane, la nouvelle version de l'OS NuTyX en cours de
+développement. Je vous dresse juste un léger tableau pour je l'espère
+vousmettre un peu l'eau à la bouche .
+
+## Saravane adopte une conception particulière, à savoir :
+
+- Un système ultra minimal, la base. A celui ci s'ajoute la partie CLI ou
+ serveur, c'est à dire, tout ce qui n'a pas besoin d'une interface
+ graphique. Puis, vient la partie GUI ou desktop qui regroupe toutes les
+ applications possédant une interface graphique.
+- Le système de base est isolé du reste, il est autonome et ne dépend d'aucun
+ paquet se trouvant dans une autre partie. S'il est mis à jour, il est mis à
+ jour d'un bloc. Idem pour la partie serveur qui n'a aucune dépendances avec
+ la partie desktop.
+- On peut installer paquets pré-compilés et/ou ports. Les paquets
+ pré-compilés sont fabriqués sur des machines dédiées, par un bot. Le
+ système se réinitialise à chaque compilation de paquets pour garantir
+ intégrité et absence de dépendances superflues.
+- Lors de la confection d'un paquet via son port, vous avez la possibilité de
+ n'installer que le minimum et d'omettre par exemple, la documentation, les
+ pages man des autres langues, les locales qui ne vous concernent pas. Il
+ devient très facile d'installer un système minimal mais tout
+ aussifonctionnel.
+- Possibilité, grâce au nouveau gestionnaire de paquets, Cards, développé par
+ tnut en C++, de revenir à un système de base, rutilant de propreté.
+
+Cards (= Create Add Remove & Downloads package System) fait tout ce que l'on
+attend d'un gestionnaire de paquets, il vous donnera aussi toutes les
+informations disponibles sur un paquet comme par exemple, ses dépendances, ses
+dépendances inverses, sa recette de conception, etc....
+
+Voilà, je pense que cette nouvelle aventure s'annonce une nouvelle fois
+passionnante et très enrichissante.
+
+## Quelques liens :
+
+- NuTyX : [http://nutyx.org](http://nutyx.org/)
+- [Le forum (tout neuf)](http://forum.nutyx.org/)
+- Le dépôt [git](http://git.nutyx.org/)
+- _#nutyx_ sur le réseau IRC freenode.
+- [LFS](http://www.linuxfromscratch.org/)
+- [LFS-fr](http://lfs.traduc.org/)
+- [saravane](http://fr.wikipedia.org/wiki/Province_de_Saravane)
+
blob - /dev/null
blob + 351792b29f1450eb6664545f6fef1125622d8b1f (mode 644)
--- /dev/null
+++ content/openbsd-57.md
@@ -0,0 +1,11 @@
+Title: OpenBSD 5.7
+Date: 2015-05-01
+Category: Tech
+
+
+![openbsd57](/img/puffy57_m.jpg)
+
+Le système d'exploitation que j'utilise à présent quotidiennement publie
+sanouvelle version. Je ne vais pas détailler les différents changements
+etavancées. D'autres m'ont devancé, vous pouvez lire l'annonce sur LinuxFR.
+
blob - /dev/null
blob + 1c76b745ff73c76a41c16bba32494129793a2e92 (mode 644)
--- /dev/null
+++ content/openbsd-et-le-trackpoint-du-thinkpad.md
@@ -0,0 +1,73 @@
+Title: OpenBSD et le trackpoint du thinkpad
+Date: 2014-12-21
+Category: Tech
+
+
+Je possède un thinkpad X200, ce qui signifie que je n'ai pas de touchpad. De
+plus, je n'utilise pas de souris par choix. Mais bon, pour scroller des fois
+c'est quand même pénible :P
+
+![trackpoint](/img/trackpoint_s.jpg)
+
+Bref, un thinkpad possède un trackpoint, c'est à dire la
+'tite boule rouge sur la photo. De plus, sous la barre d'espace se situent 3
+boutons qui sont équivalents au trois boutons d'une souris classique.
+
+Il est possible en cliquant sur le bouton du milieu et en jouant du trackpoint,
+de scroller très facilement.
+
+Sous Windows, cette fonctionnalité est activé par défaut mais ne l'est pas sous
+OpenBSD.
+
+Une petite recherche sur le wiki dédié aux thinkpads nous envoie par
+[là](http://www.thinkwiki.org/wiki/How_to_configure_the_TrackPoint). Tout
+ceci est orienté Linux mais bon, il semblerait qu'on ait juste besoin de la
+bonne appellation.
+
+Donc, tout d'abord on cherche comment s'appelle notre trackpoint et comment on
+va pouvoir le gérer. _Xinput_, qui appartient à _Xorg_, va nous aider :
+
+```
+$ xinput list-props /dev/wsmouse
+Device '/dev/wsmouse':
+Device Enabled (131): 1
+Coordinate Transformation Matrix (133): 1.000000, 0.000000, 0.000000, 0.000000, 1.000000, 0.000000, 0.000000, 0.000000, 1.000000
+Device Accel Profile (244): 0
+Device Accel Constant Deceleration (245): 1.000000
+Device Accel Adaptive Deceleration (246): 1.000000
+Device Accel Velocity Scaling (247): 10.000000
+WS Pointer Middle Button Emulation (248): 2
+WS Pointer Middle Button Timeout (249): 50
+WS Pointer Wheel Emulation (250): 1
+WS Pointer Wheel Emulation Axes (251): 6, 7, 4, 5
+WS Pointer Wheel Emulation Inertia (252): 10
+WS Pointer Wheel Emulation Timeout (253): 200
+WS Pointer Wheel Emulation Button (254): 2
+```
+
+Il ne nous reste plus adapter ce qui se trouve sur le thinkwiki pour OpenBSD et
+mettre ces commandes dans un fichier d'ouverture de session graphique. Le
+fichier _~/.xinitrc_ semble tout indiqué et je l'utilise déjà quand je lance
+_startx_ pour démarrer _i3_, mon gestionnaire de fenètres.
+
+```
+#!/bin/sh
+#
+# ~/.xinitrc
+#
+# Executed by startx (run your window manager from here)
+
+...
+...
+...
+# trackpoint wheel emulation
+xinput set-prop /dev/wsmouse "WS Pointer Wheel Emulation" 1
+xinput set-prop /dev/wsmouse "WS Pointer Wheel Emulation Button" 2
+xinput set-prop /dev/wsmouse "WS Pointer Wheel Emulation Timeout" 200
+xinput set-prop /dev/wsmouse "WS Pointer Wheel Emulation Axes" 6 7 4 5
+...
+...
+```
+
+Et voilou, je peux scroller comme un goret :D
+
blob - /dev/null
blob + fec222143ef190abe8bd8cb19bea390fb481a698 (mode 644)
--- /dev/null
+++ content/pass-et-la-gestion-gpgesque-de-vos-mots-de-passe.md
@@ -0,0 +1,157 @@
+Title: pass et la gestion gpgesque de vos mots de passe
+Date: 2013-08-20
+Category: Tech
+
+
+[Pass](http://zx2c4.com/projects/password-store) se définit comme le gestionnaire
+UNIX standard de mots de passe et comme il le stipule sur son site, la gestion des
+mots de passe devrait être simple et suivre la
+[philosophie UNIX](http://fr.wikipedia.org/wiki/Philosophie_d%27Unix).
+
+Avec _pass_, chaque mot de passe est stocké dans un fichier chiffré par
+[GnuPG](https://fr.wikipedia.org/wiki/GNU_Privacy_Guard)
+dont le nom est est le nom du site web ou de la ressource qui requiert ce mot
+de passe. Ces fichiers chiffrés peuvent être organisés en hiérarchie de
+dossiers significatifs. Ces derniers pourront être copiés d'ordinateur à
+ordinateur, et, en général, manipulés à l'aide d'utilitaires de gestion de
+fichiers classiques.
+
+_pass_ rend la gestion de ces fichiers individuels de mots de passe extrêmement
+facile. Tous les mots de passe se touvent dans _~/.password-store_, et _pass_
+fournit quelques commandes sympathiques pour l'ajout, la modification, la
+génération et la récupération des mots de passe. Il s'agit d'un script shell
+très court et simple. Il est capable de mettre temporairement votre mot de
+passe dans le presse-papier et permet optionnellement le suivi des changements
+des mots de passe en utilisant _git_.
+
+Vous pouvez modifier le stockage des mots de passe en utilisant les commandes
+shell Unix ordinaires aux côtés des commandes de pass. Il n'y a pas de formats
+de fichiers exotiques ou de nouveaux paradigmes à apprendre. Le support de bash
+complétion est opérationnel de sorte que vous pouvez simplement appuyer sur
+_\<TAB>_ pour saisir les noms et les commandes, idem pour les shells _ZSH_ et
+_Fish_ (voir le dossier contrib).
+
+La commande pass est largement documentée dans sa
+[page de manuel](http://git.zx2c4.com/password-store/about).
+
+## Utiliser la base de données des mots de passe
+
+On peut lister tous les mots de passe se trouvant dans la base de données :
+```
+alienus@eos:~$ pass
+Password Store
+|-- Commerce
+| |-- plop-site.com
+| |-- autre-site.net
+|-- Email
+| |-- zx2c4.com
+| |-- gmail.com
+|-- Perso
+|-- banque
+|-- box
+|-- mobile
+```
+
+On peut dévoiler le mot de passe :
+```
+alienus@eos:~$ pass Email/zx2c4.comsup3rh4x3rizmynam3
+```
+Ou le copier dans le presse papier pour 45 secondes :
+```
+alienus@eos:~$ pass -c Email/zx2c4.com
+Copied Email/zx2c4.com to clipboard. Will clear in 45 seconds.
+```
+Il y aura une boite de dialogue de saisie du mot de passe qui utilise
+_gpg-agent_.
+
+Nous pouvons ajouter des mots de passe existants au magasin avec _insert_ :
+```
+alienus@eos:~$ pass insert Commerce/store_elementaryos
+Enter password for Commerce/store_elementaryos: ce t-shirt bleu est trop cool
+```
+Cela gère également les mots de passe ou autres données multilignes avec
+_--multiline_ ou _-m_, et les mots de passe peuvent être modifiés dans votre
+éditeur de texte par défaut avec _passedit nom-du-pass_.
+
+On peut générer de nouveaux mots de passe, l'utilitaire _pwgen_ est utilisé en
+arrière plan :
+```
+alienus@eos: ~$ pass generate Email/jasondonenfeld.com
+The generated password to Email/jasondonenfeld.com is:$(-QF&Q=IN2nFBx
+```
+Il est possible de générer des mots de passe sans symboles en utilisant
+_-no-symbols_ ou _-n_, et on peut le copier dans le presse-papiers au lieu de
+l'afficher sur la console en utilisant _--clip_ ou _-c_.
+
+Et bien sûr, les mots de passe peuvent être retirés de la base de données :
+```
+alienus@eos:~$ pass rm Email/gmail
+Are you sure you want to delete Email/gmail? [y/N] y
+"/home/alienus/.password-store/Email/gmail.gpg" supprimé
+```
+Si la base de données des mots de passe est un dépôt git, chaque manipulation
+créera un commit git, vous pouvez synchroniser la base de données en utilisant
+pass git push et pass git pull qui appellent git push ou git pull sur la base
+de données.
+
+D'autres exemples se trouvent sur la page de manuel.
+
+## Mise en place
+
+_pass_ doit se trouver dans les dépôts de votre distribution. Utilisez donc votre
+gestionnaire de paquet pour l'installer :
+```
+(elementaryOS) $ sudo apt-get install pass
+(FreeBSD) # portmaster -d sysutils/password-store
+(...) ...
+```
+Pour commencer, une simple commande initialisera votre base de données avecla
+clef GPG que vous aurez choisie :
+```
+alienus@eos:~$ pass init "alienus@bla.com"
+mkdir: création du répertoire "/home/alienus/.password-store"
+Password store initialized for alienus
+```
+Ici, _alienus@bla.com_ est l'ID de la clé GPG. Vous pouvez utiliser votre clé GPG
+standard ou une autre créée spécialement pour la base de données.
+
+_pass_ utilise _gpg-agent_ pour demander la phrase de passe. Par exemple, sous
+ElementaryOS il sera nécessaire de l'installer :
+```
+alienus@eos:~$ sudo apt-get install gnupg-agent
+```
+Puis, vérifiez que gpg est configuré pour l'utiliser. Éditer le fichier
+_~/.gnupg/gpg.conf_, il doit y avoir :
+```
+use-agent
+```
+Pour initialiser la base de donnée comme un dépôt git :
+```
+alienus@eos:~$ pass git init
+Dépôt Git vide initialisé dans /home/alienus/.password-store/.git/
+alienus@eos:~$ pass git remote add origin kexec.com:pass-store
+```
+Si un dépôt git est initialisé, pass crée un git commit chaque fois que la base
+de données est modifiée.
+
+Changer de logiciel de gestion de mots de passe
+
+Il existe [plusieurs scripts](http://git.zx2c4.com/password-store/tree/contrib)
+vous permettant de convertir votre base de données vers _pass_.
+
+À savoir :
+
+- KeepassX
+- Keepass2
+- Figaro's Password Manager
+- lastpass CSV
+- Ked Password Manager
+- Revelation Password Manager
+- Gorilla
+
+## Quelques liens
+
+- Le [site de pass](http://zx2c4.com/projects/password-store)
+- Le dépôt [GIT](http://git.zx2c4.com/password-store)
+- La [liste de diffusion](http://lists.zx2c4.com/listinfo.cgi/password-store-zx2c4.com)
+
blob - /dev/null
blob + 8285904430e14a67a971827275faf2ef2395a7a8 (mode 644)
--- /dev/null
+++ content/pc-bsd-qui-roule.md
@@ -0,0 +1,46 @@
+Title: PC-BSD qui roule
+Date: 2013-02-23
+Category: Tech
+
+
+_Va amasser de plus en plus d'utilisateurs ..._
+
+Pour rappel, [PC-BSD](http://www.pcbsd.org/fr) est une "surcouche" bureau au
+système d'exploitation libre [FreeBSD](http://www.freebsd.org/)
+qui n'est pas réputé pour sa facilité d'utilisation par le commun des
+mortels mais plus pour sa robustesse, ses nombreux outils très puissants (les
+jails, ZFS, DTrace, ...) et la cohérence du système.
+
+Le développeur principal, Kris Moore,
+[avait annoncé](http://blog.pcbsd.org/2013/02/status-update-and-future-plans)
+il y a quelques temps qu'il
+songeait à ne plus suivre le schéma de sortie de FreeBSD car cela impliquait
+une attente un peu trop longue et retardait la sortie de nouvelles
+fonctionnalités.
+
+Il pense suivre un modèle dit de "rolling release", cela signifie que
+l'utilisateur pourra mettre son système à jour continuellement sans devoir le
+réinstaller. Dans le monde GNU/Linux, c'est le modèle suivi par la distribution
+[ArchLinux](https://www.archlinux.org/).
+
+Pour parvenir à ses fins, il a décidé que la gestion des paquets, des
+logiciels, ne se feraient plus à partir des ports qui impliquent configuration
+et compilation mais à partir de
+[pkgng](https://github.com/pkgng/pkgng), le nouvel outil de gestion des paquets
+pré-compilés développé par un développeur FreeBSD français,
+[Baptiste Daroussin (bapt)](http://blog.etoilebsd.net/).
+
+Tout ça pour dire, que les actes ont suivi les mots et qu'une première image
+ISO est disponible. On peut dès à présent installer et mettre à jour son
+système BSD en continu.
+
+Ces images ISO sont basées sur FreeBSD 9.1 release et ses mises à jours. Pour
+ceux qui ne souhaitent pas réinstaller leur système, une procédure de mise à
+jour vers ce système sera bientôt disponible.
+
+Bref, PC-BSD devient une alternative libre de plus en plus crédible pour les
+personnes désirant un système UNIX libre sans prise de tête pour leurs PCs
+debureau et/ou portables.
+
+- [Téléchargement (32 et 64bits)](http://mirrors.isc.org/pub/pcbsd/9.1-RELEASE)
+
blob - /dev/null
blob + 78661b11ed20b91fb0034e784d85c3a1e4a15028 (mode 644)
--- /dev/null
+++ content/portable-doccasion-chez-xyllome.md
@@ -0,0 +1,49 @@
+Title: Portable d'occasion chez Xyllome
+Date: 2012-10-19
+Category: Tech
+
+
+Une occasion de refaire vivre un peu ce blog, faire une 'tite pub ;). Ce n'est
+pas mon habitude, mais là, j'ai envie de partager, tant le service rendu m'a
+séduit.
+
+Je cherchais donc, un ordinateur portable d'occasion pour remplacer mon netbook
+vieillissant. Je cherchais surtout une caractéristique très importante pour
+moi, à savoir, un écran mat.
+
+Je suis donc tombé sur le site de [Xyllome](http://www.xyllome.com/) sur lequel j'ai tout de suite
+remarqué la vente de [ThinkPad](http://fr.wikipedia.org/wiki/ThinkPad).
+
+Mon choix s'est porté sur un *ThinkPad T61 Wide* au rapport qualité/prix
+imbattable, même si j'ai un peu hésité car l'écran, un 14", me disait que le
+transport serait moins aisé.
+
+## Caractéristiques du LENOVO IBM Thinkpad T61 (7661-CTO)
+
+- Core 2 duo 1,8 GHz / 3Go / 250GB / DVDRW
+- Ecran 14,1” Wide 1280x800 pixels
+- Intel 965 Express
+- Garantie 3mois
+- Mémoire (RAM) : 3Go DDR2
+- Disque dur : 250GB
+- Wifi : oui (intel Pro 3745 ABG)
+- Ports : Ethernet, modem,VGA, S-video, 3 USB2, PCMCIA, firewire.
+- Batterie : plus de 2 heures 30 d’autonomie
+- ETAT de la coque : Bon
+- Chargeur secteur
+- Prix: 189 €
+
+Reçu par collissimo (avec AR) au bout de 2 petites semaines, et très
+agéablement surpris au désemballage. L'ordinateur est nickel, à peine une
+rayure, nettoyé de façon très professionnelle, le cordon secteur est neuf, lab
+atterie tient ses 2h30, bref, tout est conforme à la fiche de vente.
+
+Je n'ai bien évidemment pas lancer le windows XP pro qui est pré-installé (avec
+vignette de licence au dos du portable). Je me suis empressé d'installer une
+[Salix 14.0beta](http://www.salixos.org/) basé sur la dernière Slackware
+et, là, pas de surprise, tout fonctionne out of the box.
+
+Voilou, je ne regrette absolument pas cet achat, l'ordinateur est silencieux et
+bien équipé. Je recommande et retournerai faire un tour chez *Xyllome*, cet
+auto-entrepreneur est sérieux.
+
blob - /dev/null
blob + 3b1bc98f7b676ab35a4bb9771c088dc6823189a0 (mode 644)
--- /dev/null
+++ content/production-locale.md
@@ -0,0 +1,30 @@
+Title: Production locale
+Date:
+Category: Tech
+
+Il y a quelques temps, j'ai affiché mon choix d'utiliser le _fediverse_ et la
+plateforme _plume_ pour publier mes quelques articles.
+
+Toutefois, plusieurs éléments m'ont amené à revoir ma copie, une nouvelle fois ;)
+
+Tout d'abord, aidé par la dernière mise à jour de [Devuan](https://www.devuan.org)
+et son petit manque de documentation, j'ai décidé de délaisser mon serveur
+_kimsufi_ pour reprendre le contrôle sur le système et par la même
+occasion, sur le matériel.
+
+
+Cela fait un moment que l'émulation de la
+[communauté francophone d'OpenBSD](https://openbsd.fr.eu.org/) m'attire sur
+la voie de [l'hébergement à la maison](https://ybad.name/ah/).
+L'occasion, ... le larron, ... toussa, bref ;)
+
+Ensuite, [Daniel Jakot](https://) a eu la bonne idée de rendre public le code du
+moteur de son blog. La simplicité était mise en avant. J'y ai donc jeté un oeil
+et découvert que je comprenais l'ensemble du code. Je pouvais ainsi prendre le contrôle
+de la moulinettte qui transformerait mes fichiers textes _markdown_ en pages _html_.
+J'ai donc _forké_ le dépôt et apporté mes modifications. Vous avez le résultat
+sous les yeux. Merci Daniel !
+
+Ainsi, plus aucune excuse valable pour ne pas poursuivre hébergement de
+mes services et publicatons à l'aide d'outils choisis et maitrisés.
+
blob - /dev/null
blob + f873e41372b0d02cae2a58ac6bd57b01670e5f15 (mode 644)
--- /dev/null
+++ content/rebooter-sur-salix-sans-lilo-ou-grub.md
@@ -0,0 +1,18 @@
+Title: Rebooter sur Salix sans LILO ou Grub
+Date: 2011-05-02
+Category: Tech
+
+
+Il peut arriver de _casser_ son gestionnaire de boot, que ce soit _LILO_ ou
+_GRUB_ et là on se dit **"@\$&@! faut réinstaller"**.
+
+Et ben nan, si vous avez garder le CD/USB d'installation classique, vous êtes
+sauvés. Il suffit de démarrez sur le CD/USB et au prompt, tapez simplement :
+```
+hugesmp.s root=/dev/partition rdinit= ro
+```
+Où **partition** correspond à la partition (par ex. sda2, sdb1,...etc.) où Salix a
+été installé et oui, il y a un espace **entrerdinit=** et **ro**.
+
+Et voilà, reste plus qu'à réparer les bétises.
+
blob - /dev/null
blob + a2385f06a5f2e432034a88dca7d16feb7bcb5316 (mode 644)
--- /dev/null
+++ content/recuperer-le-mot-de-passe-dune-archive.md
@@ -0,0 +1,57 @@
+Title: Récupérer le mot de passe d'une archive
+Date: 2008-09-13
+Category: Tech
+
+
+[Rarcrack](http://rarcrack.sourceforge.net/) est un utilitaire fort sympathique.
+Il permet en effet de retrouver,
+certains diront _cracker_, le mot de passe d'un fichier compressé.
+
+3 formats de compression sont pour l'instant supportés : ZIP, RAR et 7z.
+
+## Utilisation
+
+Elle est très simple :
+```
+$ rarcrack mon_archive_inviolable
+```
+Et, là, il vous faudra patienter, patienter un 'tit peu ... ... ...
+
+Pour tester ce logiciel, j'ai créé une simple archive ZIP dont l'extraction est
+protégée par le mot de passe _plop_ et pour les besoin de l'expérience, j'ai
+lancé _rarcrack_ avec _time_ dans le but d'avoir une idée du temps nécessaire.
+L'avancée des recherches s'affiche sur l'écran de votre terminal :
+```
+...
+...
+Probing: ‘0Ap5′ [112 pwds/sec]
+Probing: ‘0Aur’ [110 pwds/sec]
+Probing: ‘0AzO’ [111 pwds/sec]
+Probing: ‘0AF4′ [108 pwds/sec]
+...
+...
+...
+Probing: ‘pla0′ [110 pwds/sec]
+Probing: ‘plfi’ [109 pwds/sec]
+Probing: ‘plkD’ [110 pwds/sec]*
+...
+GOOD: password cracked: 'plop'
+real\\\967m39.515s
+user\\\1036m50.244s
+sys\\\\351m30.894s*
+```
+Bref, il lui faut un temps certain, mais il a trouvé le mot de passe. De plus,
+lorsque vous le lancez un fichier .xml est créé, ce fichier permet, entre autre
+(je vous laisse chercher ce qu'il est possible de faire avec), de stopper la
+recherche pour la reprendre plus tard.
+
+Pour installer ce logiciel, les dépendances recommandées sont celles permettant
+la gestion des archives. Il n'y a pas de classique configure et si vous jetez
+un oeil au MakeFile, vous remarquerez qu'il installera l'exécutable sous /usr/
+bin, vous pouvez procéder comme suit et exécuter dans le répertoire des sources
+:
+```
+# make && make install
+```
+Happy Cracking !
+
blob - /dev/null
blob + 5899a6e26972222e5b1de9ea2bb34d028a8d782b (mode 644)
--- /dev/null
+++ content/rencontre-avec-mossieur-ballon.md
@@ -0,0 +1,43 @@
+Title: Rencontre avec Môssieur Ballon
+Date: 2012-12-22
+Category: Culture
+
+
+Ayéééééé, j'ai enfin eu la chance de rencontrer
+[Môssieur Ballon](http://www.mossieur-ballon.fr/).
+
+Cela se passait dans une galerie marchande non loin de chez moi. J'ai pu voir
+l'artiste à l'oeuvre, j'ai pu ressentir le bonheur dispensé autour de lui.
+
+Sous ce magnifique éléphant en ballon, je vous le donne en milles, ma fille ;)
+
+[![mr ballon 1](/img/mrBallon1_s.jpg)](/img/mrBallon1.jpg)
+
+[![mr ballon 2](/img/mrBallon2_s.jpg)](/img/mrBallon2.jpg)
+
+Et à la fin du spectacle retravaillé de "la princesse et la grenouille", la foule
+s'amasse pour avoir la chance d'obtenir son ballon sculpté.
+
+En effet, Môssieur Ballon s'active et chaque personne réclamant son ballon
+prend une bonne dose de plaisir, les ballons prennent les formes désirées sous
+les yeux écarquillés de tous.
+
+Ma fille s'est fait offrir un dauphin, une magnifique fleur, et, même ma femme
+n'a pas voulu repartir sans sa petite grenouille verte.
+
+[![mr ballon 4](/img/mrBallon4_s.jpg)](/img/mrBallon4.jpg)
+
+Et, petit clin d'oeil pour les connaisseurs. En face du stand de Môssieur
+Ballon se trouvait, aux premières loges, un personnage venu admirer celui que
+l'on connait sous le pseudonyme de akuna ;).
+
+[![mr ballon 3](/img/mrBallon3_s.jpg)](/img/mrBallon3.jpg)
+
+Chapeau bas M'sieur ;)
+
+## Quelques liens
+
+- [http://www.mossieur-ballon.fr/](http://www.mossieur-ballon.fr/)
+- [Galerie Photos](http://www.mossieur-ballon.fr/galerie.html)
+- [Vidéos d'initiation à la scupture sur ballon par Môssieu Ballon](http://www.mossieur-ballon.fr/initiation.html)
+
blob - /dev/null
blob + f223abd94c3ba0c499dbfa33ecc17313b2705ade (mode 644)
--- /dev/null
+++ content/reparer-lilo-sur-salix-ou-slackware.md
@@ -0,0 +1,36 @@
+Title: Réparer LILO sur Salix ou Slackware
+Date: 2010-05-08
+Category: Tech
+
+
+Malheureusement, il arrive que l'on casse le gestionnaire de boot **LILO** avec
+donc pour fâcheuse conséquence l'impossibilité de démarrer son système Salix et
+/ou Slackware.
+
+Si votre système est un système 32bits, il n'y a rien de plus simple que
+d'utiliser **lilosetup**, un outil graphique, qui se trouve sur le LiveCD de Salix.
+
+Sinon, voici une petite marche à suivre qui a l'avantage de fonctionner sur les
+2 architectures x86 supportées par Salix et Slackware, à savoir 32 et 64bits.
+
+Il suffit d'utiliser le CD/DVD d'installation standard, de booter avec les
+options par défaut, de sortir de l'installeur et de suivre ceci :
+```
+mkdir -p /plop/{proc,sys,dev}
+mount /dev/sda1 /plop # sda1 est à adapter
+mount --bind /proc /plop/proc
+mount --bind /sys /plop/sys
+mount --bind /dev /plop/dev
+chroot plop
+vim /etc/lilo.conf # fixer les erreurs
+lilo -v # enregistrer les changements
+exit # sortir du chroot
+reboot
+```
+
+## Quelques liens
+
+- [lilo sur wikipedia](http://fr.wikipedia.org/wiki/Linux_loader)
+- [Le manuel du LiveCD de Salix, voir page 17 pour lilosetup](http://salix.enialis.net/i486/live-13.0/startup-guide/SalixStartupGuide-fr.pdf)
+- [Obtenir une console virtuelle supplémentaire durant l'installation](http://www.salixos.org/wiki/index.php/How_to_get_an_extra_console_in_the_salix_installer/fr)
+
blob - /dev/null
blob + 84c33d414c8281b1e0a05d35e4f6a456ec083b1a (mode 644)
--- /dev/null
+++ content/sale-temps-pour-les-ours.md
@@ -0,0 +1,52 @@
+Title: Sale temps pour les ours
+Date: 2016-05-27
+Category: Écriture
+
+
+[![sale temps](/img/stplo_s.jpg)](/img/stplo_m.jpg)
+
+Le blog d'expression littéraire
+[sale-temps-pour-les-ours.com](http://t.co/DW1tDKZt4u) créé par
+[Céline Galaska](https://twitter.com/CELINE_GALASKA) met en avant une littérature
+considérée comme marginale.
+
+Une philosophie mal léchée ;) (tirée de leur site) :
+
+> ... propose une vitrine accessible sur le web à tous ces auteurs
+> méconnus ou non reconnus, déjà publiés ou qui rêvent de l'être. Il
+> s'agit d'une littérature confidentielle qu'on peut qualifier de « off
+> », tapie à l'ombre du « in », méprisée par certains cercles
+> germanopratins, ou tout simplement passée au travers des mailles du
+> filet. De cette littérature anti-têtes de gondoles, qu'on ne trouve
+> pas dans les Fnac, et qui existe pourtant : vive et vivace, sauvage,
+> brute, subversive, dérangeante aussi.
+> Les auteurs qui sont publiés ici appartiennent en général à la
+> catégorie des gens dits normaux, mais il vous arrivera aussi de lire
+> des oeuvres commises par des pros du bogue cérébral, kamikazes du
+> style, princes de l'irrévérence, apôtres du trash, théâtreux de
+> l'absurde, science-fictionneurs burlesques, que sais-je encore.
+> Sale Temps Pour Les Ours fonctionne sur le principe de l'appel à
+> textes permanent. Les thèmes sont libres et la forme privilégiée reste
+> le court (pas plus de 3 pages), en particulier la nouvelle, spécialité
+> de la maison.
+
+Je vous invite vraiment à parcourir le site. Les textes sont pétillants. De
+plus, l'excuse du manque de temps ne fonctionne pas ici ;)
+
+Le 04 Avril, Céline va plus loin. Elle crée le prix littéraire
+["Sale temps pour les ours" du court littéraire](https://sale-temps-pour-les-ours.com/2016/04/04/prix-sale-temps-pour-les-ours-du-court-litteraire-1/)
+afin de lutter contre la _disparition_ des
+auteurs qui produisent du court. Ce prix est aussi un cri contre le monopole de
+la littérature des têtes de gondoles. Je vous laisse lire l'article via le lien
+donné un peu plus haut.
+
+Bref, j'ai appris l'existence de ce prix il y a peu. L'ensemble m'a séduit.
+J'ai même été drôlement surpris du règlement, des personnes mobilisées et du
+prix. Le thème a titillé mon imagination. Un écrit fou et sans interdit, dans
+tout domaine. Je me suis donc mis sous adrénaline afin d'honorer la démarche.
+J'ai stressé mes béta-lecteurs et envoyé mon oeuvre (;)) quelques heures avant
+l'heure limite.
+
+Verdict, dans un mois. Vous pouvez suivre les annonces du blog sur leur page
+[facebook](https://www.facebook.com/saletempspourlesours/) ou la mienne :P.
+
blob - /dev/null
blob + cf17cbf598b98f6b75a0080a710a93de63eb9847 (mode 644)
--- /dev/null
+++ content/salix-1337-ratpoison.md
@@ -0,0 +1,97 @@
+Title: Salix 13.37 RatPoison
+Date: 2011-10-04
+Category: Tech
+
+
+Salix *Ratpoison* 13.37 est sorti ! C'est probablement la première distribution
+Linux qui sort une version avec Ratpoison comme gestionnaire de fenêtres
+principal. Le but de l'édition Ratpoison est de créer un système uniquement
+utilisable au clavier, la souris n'est plus nécessaire. Pour ceux qui ne sont
+pas familier avec Ratpoison, il s'agit d'un gestionnaire de fenêtre pour X (le
+serveur graphique), sans dépendances de lourdes librairies, sans fantaisie
+graphique, sans décoration de fenêtre, et dépendance d'un quelconque _rongeur_.
+
+Ratpoison utilise un _workflow_ qui est similaire à celui de _GNU screen_, très
+populaire dans le monde du terminal. Toutes les interactions avec le
+gestionnaire de fenêtres se font avec des différentes combinaisons de touches
+de votre clavier.
+
+La sélection des applications incluses dans l'édition Ratpoison est donc assez
+inédite. Le choix des applications s'est fait en fonction de leur capacité a
+être contrôlées via le clavier et ne nécessitant aucune intéraction avec la
+souris. À cet effet, une grande partie des applications sélectionnéessont des
+applications dîtes "du terminal". Le navigateur internet par défaut est
+Vimprobable2, un navigatur très léger basé sur le moteur webkit et qui utilise
+des raccourcis claviers à la manière de vim, l'éditeur de texte. Le client de
+messagerie par défaut est le puissant client Mutt. Gnome Commander est le
+gestionnaire de fichiers principal, mais notez que mc (MidnightCommander) est
+aussi présent. Vous pourrez écouter votre bibliothèque musicale avec "Music On
+Console" et lire vos vidéos avec le lecteur multimédia Whaaw. Gvim est
+l'éditeur de texte/code et apvlv peut être utilisé pour visionner vos documents
+PDF.
+
+La gestion des logiciels se fait uniquement avec Gslapt qui peut être
+uniquement utilisé au clavier et Sourcery, notre outil maison, se chargera de
+l'installation de paquets à base de SLKBUILD ou Slackbuild en provenance de
+Salix ou de Slackbuilds.org. Bien évidemment, leurs homologues en ligne
+decommande, à savoir slapt-get et slapt-src sont également de la partie.
+
+Un outil graphique de gestion de montage de vos périphériques externes,
+GMountMan, a également été conçu dès le départ avec l'optique d'être piloté au
+clavier. Il n'y a pas de suites bureautiques incluses, libre à vous d'installer
+par la suite LibreOffice, Abiword/Gnumeric, KOffice ...
+
+Un petit mot d'avertissement, cette distribution n'est pas, avouons le,
+facilement utilisable sans un minimum d'effort de lecture de la documentation
+des différents logiciels. Il n'y a pas de gestionnaire de sessions graphiques,
+donc pas d'écran de connexion graphique, vous serez amené à l'invite de la
+console à utiliser la commande startx pour démarrer la session graphique
+Ratpoison. De même, une fois sous Ratpoison, vous aurez à utiliser des
+raccourcis clavier pour faire la moindre chose.
+
+## Quelques conseils
+
+- La combinaison de touches Ctrl t ? vous montrera tous les raccourcis
+ claviers de Ratpoison, même les raccourcis que vous auriez choisis vous
+ même. Les raccourcis clavier commencent tous avec la combinaisonCtrl et t
+ puis une autre touche.
+- Le Ratmenu : Ctrl t r (menu des applications disponibles)
+- Ctrl t c : Le terminal
+- Toute la configuration de Ratpoison se trouvent dans le fichier ~
+ /.ratpoisonrc
+- Les menus eux mêmes sont des scripts qui se trouvent dans votre dossier ~
+ /.ratmenu
+- En console, man ratpoison, vous donnera aussi de précieux renseignements
+
+Il est conseillés à tous les utilisateurs de lire la section Ratpoison du Salix
+Startup Guide qui inclu une introduction plus que complète à Ratpoison et sur
+la façon dont toutes les applications fonctionnent (merci à mimosa pour ceci).
+
+Cette version est disponible pour les architectures 32 bits et 64 bits. Vous
+pouvez télécharger les images ISO respectives, soit directement depuis
+Sourceforge ou en utilisant un client torrent.
+
+## Téléchargements
+
+- Salix Ratpoison 13.37 (32-bits) (taille : 426 MB, md5: c65f40822a6ad087e649b5623f7bf33e)
+- Sourceforge :
+ [HTTP](http://sourceforge.net/projects/salix/files/13.37/salix-ratpoison-13.37.iso/download), torrent :
+ [TORRENT](http://salix.enialis.net/i486/13.37/iso/salix-ratpoison-13.37.iso.torrent)
+- Salix64 Ratpoison 13.37 (64-bits) (taille : 406 MB, md5: 0c41e72c19ae4e2df4778315e1b1006d)
+ Sourceforge :
+ [HTTP](http://sourceforge.net/projects/salix/files/13.37/salix64-ratpoison-13.37.iso/download)
+ , torrent : [
+ [TORRENT](http://salix.enialis.net/x86_64/13.37/iso/salix64-ratpoison-13.37.iso.torrent)
+
+Comme toujours, une image DVD ISO qui comprend les sources et scripts pour tous
+les logiciels présents dans cette version se trouve dans notre page sur
+Sourceforge.
+
+## Quelques Liens
+
+- [Salix sur SourceForge](http://sourceforge.net/projects/salix)
+- [Dépôt SVN](http://salix.svn.sourceforge.net/viewvc/salix)
+- [Repo Source](http://download.salixos.org/i486/13.37/source)
+- [SalixOS](http://www.salixos.org/)
+- [SalixOS-FR](http://www.salixos-fr.org/)
+
blob - /dev/null
blob + 9887fe584e3b30e0202a2efaa80b03dc1d450d8a (mode 644)
--- /dev/null
+++ content/salix-1337-xfce-est-de-sorti.md
@@ -0,0 +1,76 @@
+Title: Salix 13.37 Xfce est de sorti
+Date: 2011-05-12
+Category: Tech
+
+
+Salix Xfce 13.37 est finalement sorti peu de temps après Slackware 13.37,
+système sur lequel repose Salix.
+
+![salix1137]()
+
+Ce dernier inclut de nombreuses améliorations héritées d'une part de Slackware
+et d'autre part de Salix. Salix étant totalement compatible avec Slackware, son
+dépôt internet, disponible pour les architectures 32 et 64 bits est déjà le
+plus grand répertoire de paquets précompilés à exploiter par les utilisateurs
+de Slackware.
+
+Cette version vient avec le noyau linux 2.6.37.6, l'environnement de bureau
+Xfce 4.6.2, Firefox 4.0.1, Claws-mail 3.7.8. Libreoffice 3.3.2 est inclut par
+défaut. Les paquets de localisation sont disponibles pour une centaine de
+langues via le gestionnaire de paquets.
+
+Exaile 0.3.2 est le gestionnaire de musique tandis que parole 0.3.2 se charge
+des vidéos. Pitivi 0.13.5 s'occupe de l'édition vidéo tandis que Brasero 2.32.1
+se chargera de vos CD et DVD.
+
+Les codecs multimédia supplémentaires sont disponibles en un clic. Gimp 2.6.11
+est là pour l'édition graphique et evince pour la lecture de vos documents PDF
+et postscript.
+
+La gestion des paquets se fait grâce à Gslapt ou slapt-get pour la console.
+Sourcery, une nouveauté maison, est un outil pour gérer et installer les
+paquets en les compilant à partir de Slackbuilds, scripts automatisant la
+compilation de paquets à partir des sources. C'est une interface graphique à
+slapt-src qui permet d'installer facilement plus de 2600 paquets, en complément
+des paquets précompilés.
+
+Le gestionnaire de paquets Slackware, Pkgtools, est inclus. Spkg (fork de
+pkgtools écrit en C) est un paquet indépendant et slapt-get/slapt-src ont été
+patchés pour fonctionner directement avec lui. Cette façon de faire permet de
+garder tout le bénéfice de l'utilisation de Spkg tout en garantissant une
+parfaite compatibilité avec Slackware et d'autre outil tiers tel sbopkg.
+
+IBus remplace SCIM en tant que plate-forme de gestion des langues asiatiques,
+... etc. IBus est plus moderne que SCIM et devrait mieux fonctionner avec vos
+applications, Firefox inclus. L'outil de configuration du clavier a été mis à
+jour pour le prendre en charge. Xorg a bénéficié d'une importante mise à jour
+et n'utilise plus Hal pour sa configuration. Les fichiers de configuration
+individuels se placent désormais dans le répertoire /etc/X11/xorg.conf.d. Les
+outils système de Salix ont été misà jour en conséquence. Le driver nouveau
+pour les cartes et chipsets graphiques nvidia est inclus par défaut et améliore
+sensiblement les perforances graphiques.
+
+De nombreuses autres applications sont incluses, tel le client Bittorrent
+transmission et l'application wiki pour le bureau, zim. Une autre petite
+addition est l'ajout de gtkman, une application maison GTK+2 pour lire les
+pages de manuel. Des centaines d'autres applications ont été mises à jour sur
+les répertoires de Slackware et de Salix incluant, par exemple, glibc 2.13,
+gcc4.5.2, perl 5.12.3, ... etc.
+
+## Téléchargements
+
+- Salix Xfce 13.37 (32 bits): (taille: 593 MB,
+ md5:8a2b0c31803913e50e45b5c829564e9b) Sur [
+ SourceForge](http://sourceforge.net/projects/salix/files/13.37/salix-xfce-13.37.iso/download)
+ , [Torrent](http://salix.enialis.net/i486/13.37/iso/salix-xfce-13.37.torrent)
+- Salix64 Xfce 13.37 (64 bits): (taille : 580 MB,
+ md5:872a3f85595c8ceca017f798dc89aaf6) Via
+ [SourceForge](http://sourceforge.net/projects/salix/files/13.37/salix64-xfce-13.37.iso/download)
+ , [Lien torrent](http://salix.enialis.net/x86_64/13.37/iso/salix64-xfce-13.37.torrent)
+- [DVD source](http://sourceforge.net/projects/salix/files/13.37/salix-xfce-13.37-source-dvd.iso/download)
+
+## Liens
+
+- [Salix OS](http://www.salixos.org/wiki/index.php/Home/fr)
+- [Annonce sur le forum](http://www.salixos.org/forum/viewtopic.php?f=17&t=2310)
+
blob - /dev/null
blob + 1925a677b43ee4a02d2ccb30244ffe96dcef3a99 (mode 644)
--- /dev/null
+++ content/securiser-son-serveur-kimsufi-freebsd-en-dix-minutes.md
@@ -0,0 +1,103 @@
+Title: Sécuriser son serveur kimsufi FreeBSD en dix minutes
+Date: 2012-03-07
+Category: Tech
+
+
+Après réception d'un serveur dédié [kimsufi](http://www.kimsufi.com/fr)
+(pour ne pas de citer) sous [FreeBSD](http://www.freebsd.org/),
+il est important de vite le sécuriser. Il est en effet configuré pour vous
+permettre de vous connecter via SSH avec le compte root et un mot de passe,
+reçu par email, le tout sans pare-feu.
+
+Au premier accès, il est donc conseillé de :
+
+- Créer un utilisateur et le mettre dans le groupe wheel
+- Uploader la clé publique dudit utilisateur
+- Reconfigurer le serveur SSH pour interdire l'accès root et l'accès par mot
+ de passe et n'autoriser que l'accès par clé publique, changer le numéro de
+ port est aussi bien vu
+- Activation et configuration basique du pare-feu
+ [PF (PacketFilter)](http://www.openbsd.org/faq/pf/fr/index.html)
+
+## OpenSSH
+
+Modification du fichier /etc/sshd\config
+```
+Port XXXX (chiffre à choisir)
+...
+PermitRootLogin no
+#PermitRootLogin yes
+...
+hugesmp.s root=/dev/partition rdinit= ro
+PubkeyAuthentication yes
+AuthorizedKeysFile .ssh/authorized_keys
+...
+PasswordAuthentication no
+#PasswordAuthentication yes...
+```
+Redémarrer le serveur SSH. Ne surtout pas l'arréter sinon vous perdrez votre
+accès.
+```
+/etc/rc.d/sshd reload
+```
+
+## PF
+
+Oui il existe 3 pare-feux dans FreeBSD
+('[tite comparaison](http://tar-jx.bz/notes/pf.html)), mais PF c'est le
+bieng ;)
+
+Édition du fichier de configuration _/etc/pf.conf_
+```
+#MACROS
+ext_if="re0" # interface reseau
+ext_adr="xxx.xxx.xxx.xxx" # IP serveur
+#REGLES
+# Ne pas filtrer sur l'interface de bouclage
+set skip on lo0
+#Normalisation des paquets entrants
+scrub in all
+#On stoppe tout par défaut
+block all
+#On laisse passer tout le traffic sortant
+pass out inet proto {tcp udp} from $ext_adr to any
+#SSH autorisé
+pass in inet proto tcp from any to $ext_adr port pppp (le port choisi dans le fichier sshd_config)
+#ping autorisé (sinon OVH ouvrira un ticket pour non réponse de votre serveur, on pourra par la suite peaufiner pour ne répondre qu'aux pings de OVH)
+pass proto { icmp icmp6 }
+#SSH bruteforce blacklistage (une 'tite rêgle pour envoyer promener les petits malins qui tentent une attaque par brute-force et qui encombrent vos logs)
+table <ssh-bruteforce> persist
+block in quick on $ext_if proto tcp from <ssh-bruteforce> port ssh
+pass in quick on $ext_if inet proto tcp from any to $ext_adr port ssh flags S/SA keep state ( max-src-conn-rate 2/10, overload <ssh-bruteforce> flush global)
+```
+Vérification de votre configuration
+
+Vous pouvez tester votre configuration avant de démarrer PF :
+```
+pfctl -nvf /etc/pf.conf
+```
+Activation au démarrage de votre système
+
+Si tout est OK, vous pouvez modifier votre fichier _/etc/rc.conf_ pour activer PF
+au démarrage du système, ses logs et son fichier de configuration.
+```
+...
+# pf
+pf_enable="YES"
+pf_rules="/etc/pf.conf"
+pflog_enable="YES"
+pflog_logfile="/var/log/pflog"
+```
+Puis, démarrer PF :
+```
+/etc/rc.d/pf start
+```
+Voilà, le minimum vital est assuré, on peut prendre son temps pour le reste.
+
+## Quelques liens
+
+- [pf (FreeBSDhandbook)](http://www.freebsd.org/doc/handbook/firewalls-pf.html)
+- [pf pour les nuls](http://www.unixgarden.com/index.php/gnu-linux-magazine-hs/pf-pour-les-nuls)
+- [man pf (OpenBSD)](http://www.openbsd.org/faq/pf/fr/index.html)
+- [freebsd 8 en zfsroot sur un serveur dédié](http://www.unixgarden.com/index.php/gnu-linux-magazine/vasc0-installation-de-freebsd-8-en-zfsonroot-mirrore-sur-un-serveur-dedie)
+
blob - /dev/null
blob + d73cc96c2d9d4b4e988d7823339286928888bbcb (mode 644)
--- /dev/null
+++ content/skype-et-la-fouille-au-corps-virtuelle.md
@@ -0,0 +1,55 @@
+Title: Skype et la fouille au corps virtuelle
+Date: 2009-07-01
+Category: Tech
+
+
+Un ami bien intentionné m'a envoyé ce
+[lien](http://blog.philpep.org/post/2008/12/20/Skype-%3A-un-logiciel-qui-vous-veut-du-bien)
+qu'il trouve, à raison, inutile de
+commenter, vers une caractéristique fort méconnue de
+[Skype](http://www.skype.com/intl/fr/), à savoir la
+fonction **je mets mon nez dans tes favoris sans mandat officiel**.
+
+Skype est un logiciel avec une license
+[sale](http://www.skype.com/intl/fr/legal/eula) qui a pour leitmotiv d'effacer les
+distances de ses utilisateurs en leur fournissant un service moderne de
+communication chiffrée (texte, voix, images, ...).
+
+Ce merveilleux logiciel prend donc les devants et comme il a décidé de mieux
+connaitre ses utilisateurs, il s'est dit que leurs favoris (= marque ta page de
+[FireFox](http://www.mozilla-europe.org/fr/firefox)) étaient sûrement un excellent
+endroit où chercher et répertorier nos petites habitudes.
+
+L'article en question démontre assez facilement le manque de courtoisie de
+l'application qui s'est fait pister intelligemment par l'auteur avec l'outil
+[strace](http://fr.wikipedia.org/wiki/Strace).
+
+Le résultat des logs parle de lui-même :
+```
+$ grep bookmarks skype.log
+...
+[pid 23964] stat64("/home/phil/.mozilla/firefox/bstiq480.default/bookmarks.html", {st_mode=S_IFREG|0644, st_size=210716, ...}) = 0
+# Mais aussi les sauvegardes
+[pid 23964] stat64("/home/phil/.mozilla/firefox/bstiq480.default/bookmarkbackups/bookmarks-2008-12-17.json", {st_mode=S_IFREG|0600, st_size=41718, ...}) = 0
+[pid 23964] stat64("/home/phil/.mozilla/firefox/bstiq480.default/bookmarkbackups/bookmarks-2008-12-20.json", {st_mode=S_IFREG|0600, st_size=42052, ...}) = 0
+[pid 23964] stat64("/home/phil/.mozilla/firefox/bstiq480.default/bookmarkbackups/bookmarks-2008-12-14.json", {st_mode=S_IFREG|0600, st_size=41718, ...}) = 0
+[pid 23964] stat64("/home/phil/.mozilla/firefox/bstiq480.default/bookmarkbackups/bookmarks-2008-12-15.json", {st_mode=S_IFREG|0600, st_size=41718, ...}) = 0
+[pid 23964] stat64("/home/phil/.mozilla/firefox/bstiq480.default/bookmarkbackups/bookmarks-2008-12-19.json", {st_mode=S_IFREG|0600, st_size=41718, ...}) = 0
+# Il le lis même 2 fois (il doit le lire a des instant réguliers
+[pid 24254] stat64("/home/phil/.mozilla/firefox/bstiq480.default/bookmarks.html", {st_mode=S_IFREG|0644, st_size=210716, ...}) = 0
+[pid 24254] stat64("/home/phil/.mozilla/firefox/bstiq480.default
+...
+...
+...
+```
+Comme souligné, vous venez de donner, avec et sans votre consentement, de
+nombreuses informations personnelles à la société de Skype (nom, téléphone,
+adresse, centre d'intérêts, mensurations, ...) qui se fera un plaisir de les
+utiliser et de les revendre surtout, et même pas au plus offrant en plus (pfff,
+on est vraiment peu de chose).
+
+Bref, il peut être utile parfois de réfléchir avant de cliquer sur **J'accepte
+les termes ...blablabla... de cette license ...** et peut être qu'en magasin,
+dans sa version boîte avec super casque USB et tout et tout, il y a un petit
+tube de lubrifiant.
+
blob - /dev/null
blob + a3697e09c1f9fadc62b16723de0aba3b94f69594 (mode 644)
--- /dev/null
+++ content/slkbuild-en-couleur-avec-nano.md
@@ -0,0 +1,64 @@
+Title: SLKBUILD en couleur avec nano
+Date: 2011-04-21
+Category: Tech
+
+
+La coloration synthaxique peut s'avérer agréable et reposer les yeux. La voici
+disponible pour ceux qui utilise l'éditeur de texte
+[nano](http://www.nano-editor.org/) pour écrire des
+[SLKBUILDs](/blog/slkbuild-le-slackbuild-pour-les-nuls.html) pour empaqueter
+leurs logiciels sous
+[slackware](http://www.slackware.com/) et/ou
+[Salix](http://www.salixos.org/).
+
+Vous nommez ce fichier **slkbuild.nanorc** et vous le mettez à cet
+endroit : _/usr/share/nano/_.
+```
+## SalixOS SLKBUILD files
+##
+syntax "slkbuild" "^.*SLKBUILD$"
+color white start="^." end="$"
+color brightwhite "=" "'" "\(" "\)" "\"" "#.*$" "\," "\{" "\}"
+color brightblue "^[[:space:]]*#.*$"
+color green "^.*(pkgname|pkgver|pkgrel|arch|source|sourcetemplate|docs|url|options|dotnew).*=.*$"
+color brightgreen "\<(pkgname|pkgver|pkgrel|arch|source|sourcetemplate|docs|url|options|dotnew|startdir|pkg|src)\>"
+color brightgreen "(\$|\$\{|\$\()(pkgname|pkgver|pkgrel|arch|source|sourcetemplate|docs|url|options|dotnew|startdir|pkg|sr)(|\}|\))"
+color brightyellow "\<(slackdesc)\>"
+color brightyellow "doinst\(\)"
+color brightyellow "build\(\)"
+color brightred "\<(configure|make|cmake|scons|waf)\>"
+color red "\<(DESTDIR|PREFIX|INSTALLDIRS)\>"
+```
+Ensuite, vous éditez le fichier de configuration de nano (/home/VOUS/.nanorc)
+pour y ajouter :
+```
+include "/usr/share/nano/slkbuild.nanorc"
+```
+Voici un exemple de fichier ~/.nanorc :
+```
+set autoindent
+unset backup
+set cut
+set fill -8
+set matchbrackets "(<[{)>]}"
+set morespace
+set mouse
+set nowrap
+set tabsize 4
+set tabstospaces
+include "/usr/share/nano/slkbuild.nanorc"
+include "/usr/share/nano/txt2tags.nanorc"
+include "/usr/share/nano/nanorc.nanorc"
+include "/usr/share/nano/c.nanorc"
+include "/usr/share/nano/html.nanorc"
+include "/usr/share/nano/tex.nanorc"
+include "/usr/share/nano/mutt.nanorc"
+include "/usr/share/nano/patch.nanorc"
+include "/usr/share/nano/man.nanorc"
+include "/usr/share/nano/groff.nanorc"
+include "/usr/share/nano/perl.nanorc"
+include "/usr/share/nano/python.nanorc"
+include "/usr/share/nano/ruby.nanorc"
+include "/usr/share/nano/sh.nanorc"
+```
+
blob - /dev/null
blob + 73f4284ad8c178206d5edcebe7f5f65ec10a84f0 (mode 644)
--- /dev/null
+++ content/slkbuild-le-slackbuild-pour-les-nuls.md
@@ -0,0 +1,105 @@
+Title: SLKBUILD, le SlackBuild pour les nuls
+Date: 2011-02-22
+Category: Tech
+
+
+[Slkbuild](http://slkbuild.sourceforge.net/) est un outil dont le but est de
+simplifier la construction d'un paquet destiné aux systèmes d'exploitation
+[Slackware](http://www.slackware.com) et dérivés.
+
+La manière habituelle de réaliser un paquet Slackware est d'écrire un script
+shell, plus communément appelé [slackbuild](http://www.slackbuilds.org/)
+(monbopaquet.SlackBuild).
+
+Le contenu de ce slackbuild est très répétitif, il doit se charger de :
+
+- déterminer l'architecture sur laquelle pourra s'installer le paquet
+- la mise en place de la documentation au bon endroit (/usr/doc/)
+- la mise en place des pages man ou info au bon endroit (/usr/man....)
+- la compression de ces pages man/info
+- le nettoyage des fichiers/dossiers dans le répertoire de compilation
+- garder une trace (log) du processus
+- la gestions des droits et permissions des fichiers et répertoires
+- la gestion des fichiers de configuration pour les mises à jour (.new)
+- la gestion des icônes/fichiers .desktop...
+- le stripping des binaires
+- et ... la fabrication du dit paquet
+
+L'utilisation d'un squelette, d'un slackbuild modèle peut également se faire,
+mais il est vrai qu'à la fin toutes ces tâches redondantes sont un peu
+parasites et font perdre du temps. Car, ce qui nous intéresse n'est autre que
+ce qui est nécessaire à la compilation, à la fabrication du programme. Le tout
+a donc été automatisé un peu (beaucoup) à la manière d'
+[ArchLinux](http://www.archlinux.com/), Slkbuild est
+d'ailleurs très fortement inspiré de **makepkg** utilisé par cette dernière.
+
+Les avantages à utiliser **slkbuild** sont nombreux, on peut citer :
+
+- la conformité du paquet est assurée (vérification slack-desc,
+ .desktop,...))
+- copie des sources de fabrication (slkbuild, patchs, ...) dans/usr/src/
+ monbopaquet-1.0
+- gestion des flags de compilation automatique en fonction de l'architecture
+- l'édition du script est très aisée
+- le processus de fabrication du paquet est plus rapide
+
+Typiquement, pour créer facilement un paquet :
+```
+$ mkdir monbopaquet-1.0
+$ cd monbopaquet
+$ slkbuild -g # vous obtenez un SLKBUILD modèle pour compilation standard (existe aussi en gpython/gperl ...)
+$ vim SLKBUILD
+```
+
+```
+#Packager: fredg
+pkgname=monbopaquet
+pkgver=1.0
+pkgrel=1fg
+#arch=noarch
+source=(http://ou/se/trouve/$pkgname-$pkgver.tar.gz)
+sourcetemplate=http://people.salixos.org/fredg/packages/$pkgname/$pkgver/
+docs=("readme" "install" "copying" "changelog" "authors" "news" "todo")
+url=http://maisondupaquet.fr
+#dotnew=() # pour gestion des fichiers de configuration .new, laisser tel que si gestion classique
+#CFLAGS= # si vous souhaitez autre chose que les options standard de Slackware
+#CXXFLAGS= # idem
+#doinst() {
+# écriture du doinst.sh si nécessaire (à décommenter)
+#}
+slackdesc=\
+(
+#|-----handy-ruler------------------------------------------------------|
+"écriture de votre slack-desc"
+)
+build() {
+cd $startdir/src/$pkgname-$pkgver
+./configure --prefix=/usr --libdir=/usr/lib${LIBDIRSUFFIX} --localstatedir=/var --sysconfdir=/etc --build=$arch-slackware-linux
+make -j $numjobs || return 1
+make install DESTDIR=$startdir/pkg
+#
+# si paquet traditionnel, rien à faire
+}
+:wq # quitte vim ;)
+--
+$ fakeroot slkbuild -X
+$ ls
+$ SLKBUILD monbopaquet-0.1.tar.gz monbopaquet-0.1-x86_64-1fg.txz
+monbopaquet-0.1-x86_64-1fg.md5 monbopaquet-0.1-x86_64-1fg.src
+build-monbopaquet-0.1-x86_64-1fg.log
+$ su # on passe root
+# installpkg monbopaquet-0.1-x86_64-1fg.txz # et voilà
+```
+
+Slkbuild est utilisé activement par Salix OS qui est, je le rappelle,
+totalement compatible avec Slackware, les dépôts sont les mêmes. Vous pouvez
+voir ceux de Salix comme un [extra]. De nombreux exemples de SLKBUILD sont
+disponibles, par exemple sur le
+[répertoire des sources de la version -current](http://127.0.0.1:8000/az/%22http://download.salixos.org/x86_64/current/source/pkglist64.html).
+
+## Quelques liens
+
+- [http://slkbuild.sourceforge.net/](http://slkbuild.sourceforge.net )
+- [Building packages with slkbuild](http://www.salixos.org/wiki/index.php/Building_packages_with_slkbuild)
+- [http://freshmeat.net/projects/slkbuild](http://freshmeat.net/projects/slkbuild)
+
blob - /dev/null
blob + 88ea6e19c012801140ced64ea8efbded77369a5f (mode 644)
--- /dev/null
+++ content/snaps-jouer-avec-les-snapshots-current-openbsd.md
@@ -0,0 +1,110 @@
+Title: Snaps, pour jouer avec les snapshots -current d'OpenBSD
+Date: 2016-05-15
+Category: Tech
+
+
+J'utilise le système d'exploitation
+[OpenBSD](http://www.openbsd/). Je ne mets pas à jour tous les six
+mois lors des sorties des releases. Mais, j'utilise la branche de
+développement, aussi appelée
+[-current](https://www.openbsd.org/faq/current.html).
+
+Il est possible de suivre -current sans avoir à compiler ni les sources de la
+base du système ni les ports. Ceci est réalisé très régulièrement par l'équipe
+de développement et mis à disposition de tous. Cet instantané pré-compilé du
+système de base et des ports est appelé **snapshot**.
+
+Il est alors recommandé de mettre à jour aussi régulièrement que possible.
+Étant un brin fainéant mais, juste un brin, hein ;). J'ai donc écrit un petit
+script Ksh qui automatise le tout. Je m'amusais avec dans mon coin quand j'ai
+réalisé
+[ICI](http://obsd4a.net/qa/index.php?qa=45&qa_1=fredg-snaps)
+que d'autres s'en servaient.
+
+Je le mets à jour afin d'éclaircir son utilité et son fonctionnement.
+
+## Utilité
+
+Snaps est fait pour les utilisateurs qui utilise la branche **-current** et sautent
+de _snapshot_ en _snapshot_ (la répétition fixe la notion ;)).
+
+## Utilisation
+
+Snaps utilise votre fichier _/etc/pkg.conf_ pour deviner le mirroir de
+téléchargement que vous utilisez et définir automatiquement la variable =
+_$MIRROR=_.
+
+Cette variable peut aussi être définie par l'utilisateur :
+```
+doas MIRROR=http://another/openbsd/snapshot/mirror/YOUR_ARCH snaps -G
+```
+
+### -g
+
+Télécharge et vérifie (SHA256 and signify) bsd.rd à partir de $MIRROR (nul
+besoin de droits root pour celui-là).
+```
+snaps -g
+```
+
+### -G
+
+Télécharge, vérifie bsd.rd à partir de $MIRROR puis, le déplace à la bonne
+place, fait une sauvegarde de votre ancien bsd.rd, imprime quelques rappels et
+redémarre votre système. Plutôt simple ;)
+
+```
+doas snaps -G
+```
+
+### -l
+
+Liste date et $MIRROR des 3 dernières mises à jours (-G) depuis le fichier /var
+/log/snaps.log
+
+```
+$ snaps -l
+2016-04-30 22:16 FROM http://ftp.fr.openbsd.org/pub/OpenBSD/snapshots/amd64/
+2016-05-10 11:03 FROM http://mirrors.ircam.fr/pub/OpenBSD/snapshots/amd64/
+2016-05-14 11:11 FROM http://ftp.fr.openbsd.org/pub/OpenBSD/snapshots/amd64/
+```
+
+### -h
+
+Imprime version du script et aide. Pour une vérification rapide, le contenu de
+votre variable _$MIRROR_ sera imprimé.
+```
+snaps -h
+```
+## Téléchargement
+
+### Git
+```
+git clone git@framagit.org:fredg/snaps.git
+cd snaps
+```
+La dernière archive
+```
+ftp https://framagit.org/fredg/snaps/raw/master/snaps-0.6.tar.gz
+tar xzvf snaps-0.6.tar.gz
+cd snaps-0.6
+```
+
+## Installation/Désinstallation
+
+L'installation par défaut se fait dans /usr/local/bin
+```
+doas make install
+```
+Vous pouvez changer ceci en précisant la variable DESTDIR.
+```
+doas make DESTDIR=plop install
+```
+Pour la désinstallation, changer install par uninstall ;)
+
+## Quelques liens
+
+- [Snaps (sur framagit)](https://framagit.org/fredg/snaps)
+- [(Open)?BSD4* (Questions/Réponses et WIKI francophone dédié à OpenBSD)](http://obsd4a.net/)
+- [FAQ : Suivre -current (la répétition f..... :P)](https://www.openbsd.org/faq/current.html)
+
blob - /dev/null
blob + 9309d45c94af4913e587f66d06c3bde8facdec4e (mode 644)
--- /dev/null
+++ content/snaps-light.md
@@ -0,0 +1,88 @@
+Title: Du Snaps allégé
+Date: 2020-05-10
+Category: Tech
+
+
+Il y a quelques années, j'ai écrit et j'utilisais avec quelques autres
+[Snaps](snaps-jouer-avec-les-snapshots-current-openbsd.html)
+pour passer mon système [OpenBSD](https://openbsd.org)_-current_ de _snapshot_ en
+_snapshot_.
+
+Puis, en début d'anné 2019,
+[Sysupgrade](https://cvsweb.openbsd.org/src/usr.sbin/sysupgrade/), un
+outil _maison_ de mise à jour (-release et -current) a atterri dans la base du
+système \o/.
+
+**Snaps** est ainsi devenu obsolète.
+
+Toutefois, j'utilise toujours quelques bouts de code. J'ai eu envie de mettre à jour
+**snaps**, de le toiletter et de lui laisser ces fragments de code utiles à mon
+utilisation quotidienne.
+
+Pour rappel, _snaps_ utilise le fichier _/etc/installurl_ afin de définir
+le mirroir de téléchargement. Cette variable peut être écrasée :
+
+```
+MIRROR=http://another/openbsd/mirror/pub/OpenBSD doas snaps -s
+```
+
+## Caractéristiques allégées :
+
+**-s**
+
+_snaps_ affiche les dates de mise à jour des mirroirs de _BASE_ et
+des _PAQUETS_ et vous demandera si vous souhaitez lancer _sysupgrade -s_.
+
+```
+doas snaps -s
+```
+
+**-c**
+
+Ne sera affiché que les dates de fraîcheur des mirroirs _BASE_ et _PAQUETS_.
+
+```
+snaps -c
+
+=== ONLINE BASE AND PACKAGES BUILD DATES ===
+From https://ftp.fr.openbsd.org/pub/OpenBSD
+Base (amd64) => Last-Modified: Sat, 09 May 2020 05:42:10 GMT
+Packages (amd64) => Last-Modified: Fri, 08 Mat 2020 15:14:56 GMT
+```
+
+**-a**
+
+La même chose que précédemment mais pour tous les mirroirs _https_.
+
+```
+snaps -a
+```
+
+**-f**
+
+Affiche les diverses informations et mises en garde
+de la FAQ _"Following -current and using snapshots"_.
+
+```
+snaps -f
+```
+
+**-u**
+
+Mise à jour de _snaps_
+
+**-p**
+
+Mise à jour de l'arbre des ports.
+
+**-h**
+
+Affichage de l'aide et de votre variable _MIRROIR_.
+
+Une mage _man_ est également disponible.
+
+
+## Quelques liens
+
+- [sysupgrade(8)](http://man.openbsd.org/sysupgrade.8)
+- [Snaps](https://framagit.org/fredg/snaps)
blob - /dev/null
blob + 9f8ed1552dfeee3f8f05ce95ce14a5e07e373cd0 (mode 644)
--- /dev/null
+++ content/sujet-du-nanowrimo-2015.md
@@ -0,0 +1,66 @@
+Title: Sujet du NaNoWriMo 2015
+Date: 2015-10-30
+Category: Écriture
+
+
+C'est pas tout ça, mais faut peut être que j'en dise un peu plus sur ce que je
+vais faire pendant ce marathon qu'est le NaNoWriMo.
+
+## L'histoire
+
+L'histoire sera tournée vers la fantasy et aussi un peu vers le pulp pour
+assumer un petit grain de folie :P
+
+L'idée de départ ci-dessous me sert de base. Je verrai où me portent
+imagination et personnages.
+
+### L'emprise d'Aëlsir
+
+> Aëlsir, une contrée d’Urariah tente d'asservir une à une les régions
+> annexes. Réduite à l'état de brume maléfique, la reine Afferganor
+> ambitionne d'investir un corps, unique, capable de magnifier son pouvoir.
+> Pour assouvir ses desseins, elle contrôle une armée de créatures dopées
+> avec des cellules d'un autre monde : le nôtre.
+>
+> Nellink Calsom, un lycéen de notre monde, égoïste et grincheux, aspire à
+> sortir de sa banlieue. Alors qu'il rentre chez lui et qu'il commence à
+> ressentir les effets d'un vaccin anti-grippal d’un genre nouveau, il est
+> témoin de l'enlèvement de sa famille.
+>
+> Il décide de les secourir et investit le repaire des ravisseurs. Il
+> découvre Molefus, le bras droit d'Afferganor et un complot où l'homme est
+> une matière première. Au cours de sa lutte il se retrouve transporté à
+> Urariah.
+>
+> Il est recueilli par les Lossous, une communauté pacifique vivant sous un
+> dôme, sur le fond du lit de la rivière. Il apprend que Gaïa, sa soeur,
+> pourrait bien être vivante et avoir les qualités requises pour intéresser
+> l'esprit de la souveraine. Bien décidé à la retrouver, il doit toutefois
+> penser aux Lossous dont la bulle se fissure. Bon gré mal gré, il part en
+> quête du wornyx, unique substance capable de régénérer la paroi de verre.
+> Il est accompagné par Nolla, une guérisseuse douée dans l'art du camouflage
+> et de Macaron, une espèce de chat pas comme les autres.
+>
+> Nellink a conscience que le succès de cette mission repose sur ses épaules
+> et sur la maîtrise de ses nouvelles aptitudes offertes, malgré elle, par
+> Afferganor.
+
+## Les outils
+
+### Focuswriter
+
+Ce premier jet sera écrit avec le logiciel libre FocusWriter dont le thème a
+été adapté à mon besoin d'inspiration du moment :
+
+[![img nanowrimo](/img/nano2015_m.jpg)](/img/nano2015.png)
+
+### Sauvegarde
+
+Les fichiers textes sont bien au chaud dans un dossier synchronisé avec mon
+[FramaDrive](https://framadrive.org/) où ils sont également éditables via
+l'interface web et via le smartphone.
+
+### Système d'exploitation
+
+Le tout est installé sur le système d'exploitation [Devuan GNU/Linux](https://www.devuan.org).
+
blob - /dev/null
blob + 1fbbe0e9dded6331a523ab01108277df8374dae1 (mode 644)
--- /dev/null
+++ content/tchuss-linux-ola-openbsd.md
@@ -0,0 +1,98 @@
+Title: Tchuss Linux, ola OpenBSD
+Date: 2014-12-20
+Category: Tech
+
+
+![puffy](/img/puffy_s.jpg)
+
+## Ras le bol
+
+Je ne le cache plus, je me sens de moins en moins à l'aise avec Linux. Systemd
+et Cie y sont sûrement pour beaucoup. Quand on voit que même Debian change son
+init sans trop tenir compte de l'avis de sa base, quand on voit les petites
+guerres stériles dûes aux divergences d'opinions qui fragmentent les
+communautés, et, surtout quand on se dit que malgré la plénitude de ses
+distributions, Linux est en train de s'uniformiser et de s'éloigner de plus en
+plus d'une philosophie _UNIX_ et d'une certaine philosophie _HACKER_ que
+j'apprécie. Je ne trouve vraiment plus de motivations pour m'y investir.
+
+## Pourquoi avoir utilisé Linux ?
+
+Pourquoi avoir utilisé Linux me direz vous ? Oui, vous avez raison, même sij
+'utilise FreeBSD sur mon serveur Kimsufi depuis de nombreuses années, j'ai
+toujours utilisé Linux sur mes ordinateurs personnels. Après réflexions, je
+pense que cela est dû au fait que j'ai pu participer à de nombreux projets
+(zenwalk, salix, nutyx). Je ne regrette en rien cette époque, j'ai pu
+développer de réelles compétences grâce aux personnes qui m'ont laissé ma
+chance et m'ont fait confiance. J'y ai également fait de merveilleuses
+rencontres.
+
+Sinon, je pense que malgré mon attrait pour la philosophie BSD, je n'étais pas
+assez sûr de mes compétences pour oser installer la bête et oser ouvrir laporte
+d'un salon IRC plein de barbus aux manières élitistes.
+
+## Conneries
+
+Oui, connerie, car ces préjugés ne sont en aucun cas valides. J'ai rencontré
+plus de personnes imbues d'elles même avec des compétences douteuses dans des
+salons d'entraide Linux ou des forums que du côté BSD.
+
+Là, par contre, c'est du lourd, y'a de la compétence. Y'a pas moyen de sortir
+une phrase qui ferait croire qu'on est un kador. Et, j'ai envie de dire que ça
+fait du bien, l'ambiance est détendue et les échanges sont de qualité. J'en
+apprend tous les jours, on n'a vraiment pas l'impression de perdre son temps
+comme cela peut m'arriver de le penser dans certains endroits.
+
+## OpenBSD, un choix rationnel ?
+
+Pourquoi pas FreeBSD me direz vous car je l'utilise sur mon serveur depuis très
+longtemps ? Je pense que les opinions bien tranchées de l'équipe d'OpenBSD et
+surtout de Mr Theo De Raadt me laissent croire qu'ils ne changeront pas de
+philosophie du jour au lendemain. Leur credo est de réaliser un système
+d'exploitation des plus sécurisés et des plus simples à administer. Le
+superflu, le marketing, les relations publiques, je ne vais pas dire qu'ils
+s'en contrefichent, mais pas loin :P. On n'est pas prêt d'y voir arriver un
+systemd like (oui je louche vers
+[FreeBSD](http://www.reddit.com/r/linux/comments/2nhkx9/freebsds_jordan_hubbard_sees_need_for_a_modern)
+;)).
+
+Plus sérieusement, je l'utilise depuis plusieurs semaines sur mon laptop
+principal (thinkpad x200) et sur mon netbook qui ne me quitte que rarement
+quand je me déplace (HP mini 200). Je lis attentivement la documentation dont
+on ne peut nier la qualité. Je me suis également procuré le livre électronique
+[Absolute OpenBSD](http://shop.oreilly.com/product/9781593274764.do)
+de M.Lucas. Je suis également les listes de diffusion où on en
+apprend tous les jours en lisant les échanges entre utilisateurs ou entre
+développeurs.
+
+J'avoue que je retrouve une certaine motivation, une certaine excitation qui
+s'était éteinte depuis quelques temps. Je reprends du plaisir en
+informatique,et ça pour un autodidacte, c'est un peu essentiel, non ? :P
+
+Donc oui, OpenBSD est un choix réfléchi. Je m'enrichis, j'espère pouvoir
+participer dans quelques temps.
+
+## Donc, vraiment plus de Linux ?
+
+Il est clair que c'est un NON catégorique pour tout ce quit ouche mes projets
+personnels. Cependant, je ne vais pas, par exemple, l'imposer à ma petite
+famille ou aux personnes à qui je fais découvrir qu'on peut se passer d'un
+système propriétaire.
+
+Pour rester honnête avec moi même et surtout avec les autres, je vais donc
+quitter la communauté d'elementaryos-fr. Je faisais parti du staff, j'ai écrit
+quelques articles, un peu de documentation. Je pensais que l'interface était un
+bon cheval de troie pour attirer de nouveaux venus mais bon.
+
+## HandyLinux
+
+Ben quoi [HandyLinux](https://sourceforge.net/projects/handylinux/) ?
+Il est le système utilisé par ma petit famille et sera
+celui que je proposerai à ceux qui auront besoin de mes services.
+
+Pourquoi ? Pas simplement parce que le travail y est de qualité et que des
+efforts particuliers sont faits pour prendre les nouveaux par la main. Mais
+également parce que j'apprécie tout particulièrement sa communauté et la façon
+de penser de certains de leurs membres,
+[arpinux](http://www.arpinux.org/) en tête de file ;).
+
blob - /dev/null
blob + 0fba45e31d9c027c551d10f24be00dd998964e5c (mode 644)
--- /dev/null
+++ content/test-dinstallation-dune-base-de-donnees-postgresql.md
@@ -0,0 +1,91 @@
+Title: Test d'installation d'une base de données PostgreSQL
+Date: 2012-12-09
+Category: Tech
+
+
+[PostgreSQL](http://www.postgresql.org/) est un système de gestion de base de
+données relationnelle et objet (SGBDRO), considéré par beaucoup comme le
+SGDB Open Source de référence.
+
+Une fois installée sur un nouveau système il est bon de réaliser un petit test
+avant d'y importer ses données.
+
+## Groupe/Utilisateur
+
+Le service ne doit pas tourner avec les droits *root*, il est préférable de créer
+un utilisateur et un groupe dédiés. Sur un système *Slackware*, il est conseillé
+d'utiliser ceci :
+```
+postgresql
+==========
+User: postgres UID: 209 GID: 209
+Group: postgres GID: 209
+```
+Voici un petit script qui vérifiera si tout est ok et/ou vous créera tout ça
+(script fourni dans le paquet Salix).
+```
+#!/bin/sh
+if [ $(id -u) -ne 0 ]; then
+echo "you must be root"
+exit 1
+fi
+. /etc/postgresd.conf
+grep -q "^$PGGROUP:" /etc/group
+if [ $? -ne 0 ]; then
+groupadd -g 209 $PGGROUP
+fi
+grep -q "^$PGUSER:" /etc/passwd
+if [ $? -ne 0 ]; then
+useradd -u 209 -d $PGHOME -m -k /dev/null -g $PGGROUP $PGUSER
+fi
+chmod u=rwx,go= $PGHOME
+su - $PGUSER -c "initdb -D $PGDB"
+```
+Comme vous le voyez, il se base sur /etc/postgresd.conf :
+```
+#!/bin/sh
+
+PGUSER=postgres
+PGGROUP=postgres
+PGHOME=/var/lib/postgres
+PGDB=$PGHOME/db
+PGLOG=/var/log/postgres.log
+PGPID=$PGHOME/postmaster.pid
+```
+## Test
+
+Passez *root* :
+```
+$ su -
+```
+Puis, création d'une base de donnée test, d'une table t1, insertion de données
+et affichage :
+```
+su - postgres -c '/usr/bin/createdb test' &&
+echo "create table t1 ( name varchar(20), state_province varchar(20) );" | (su - postgres -c '/usr/bin/psql test ') &&
+echo "insert into t1 values ('Billy', 'NewYork');" | (su - postgres -c '/usr/bin/psql test ') &&
+echo "insert into t1 values ('Evanidus', 'Quebec');" | (su - postgres -c '/usr/bin/psql test ') &&
+echo "insert into t1 values ('Jesse', 'Ontario');" | (su - postgres -c '/usr/bin/psql test ') &&
+echo "select * from t1;" | (su - postgres -c '/usr/bin/psql test')
+```
+Si tout va bien, vous obtiendrez ceci :
+```
+CREATE TABLE
+INSERT 0 1
+INSERT 0 1
+INSERT 0 1
+name | state_province
+----------+----------------
+Billy | NewYork
+Evanidus | Quebec
+Jesse | Ontario
+(3 rows)
+```
+
+## Quelques liens
+
+- [PostgreSQL sur BLFS](http://lfs.traduc.org/view/blfs-svn/server/postgresql.html)
+- [Slackbuilds.org UID/GID](http://slackbuilds.org/uid_gid.txt)
+- [PostgreSQLFR](http://www.postgresql.fr/)
+- [Documentation FR](http://docs.postgresql.fr/)
+
blob - /dev/null
blob + f03cd58ba76e2e2c3240093ac19182c180932ed8 (mode 644)
--- /dev/null
+++ content/traduction-communautaire-chez-salix-via-transifex.md
@@ -0,0 +1,42 @@
+Title: Traduction communautaire chez Salix via Transifex
+Date: 2010-03-23
+Category: Tech
+
+
+Tous les projets de [Salix](http://www.salixos.org/) qui peuvent être traduits et donc
+internationnalisables sont désormais disponibles chez
+[Transifex](https://www.transifex.net/).
+
+Transifex est un service permettant aux utilisateurs de s'investir et de
+participer à différents projets par le biais de la traduction de logiciels, de
+documentation, ... etc.
+
+Cela signifie donc que vous pouvez directement contribuer au niveau de nos
+codes sources via l'interface de Transifex.
+
+Une collection Salix a donc été créée et se trouve à
+[cette adresse](http://www.transifex.net/collections/c/salix)
+
+Si vous cliquez sur le nom d'un projet vous verrez qu'un projet peut contenir
+plusieurs composants. Cliquer sur un composant vous donnera une liste avec le
+status des différents états de traduction pour les différentes locales de ce
+composant. Vous pouvez éditer des traductions déjà existantes en utilisant
+l'interface web, ou, soumettre de nouveaux fichiers **.po** pour votre locale à
+partir de cette même page en prenant soin de nommer correctement le fichier
+_LOCALE.po_ ou _LOCALE_ est égale à la locale correspondante, à savoir _fr_ pour
+français, _el_ pour grec, _pt_BR_ pour le portugais du Brésil, ...
+
+Il avait été décidé de permettre à tous les utilisateurs enregistrés sur
+Transifex de collaborer sans obtenir une authorisation préalable mais nous
+avons dû revoir notre copie, suite à quelques désagréments.
+
+## Démarches à suivre
+
+Si vous souhaitez participer, télécharger le fichier **.po** à traduire. Puis,
+traduisez et poster votre travail sur la
+[liste de diffusion de Salix](https://lists.sourceforge.net/lists/listinfo/salix-main).
+Il sera revu et si tout va bien, vous aurez ensuite le droit de travailler
+directement sur Transifex.
+
+L'équipe de Salix vous souhaite de joyeuses traductions ;)
+
blob - /dev/null
blob + a871e0109b04ab9bf7c0dac28710147c50ceaf67 (mode 644)
--- /dev/null
+++ content/traduction-de-script-shell.md
@@ -0,0 +1,196 @@
+Title: Traduction de script Shell
+Date: 2010-10-13
+Category: Tech
+
+
+Il est aisé d'internationaliser un script shell, le pré-requis étant de
+disposer d'un système d'exploitation sur lequel est installée la bibliothèque
+GNU d'internationalisation (i18n) gettext
+
+## Modification du script shell original
+
+Nous prendrons ici exemple du script _keyboardsetup_ faisant parti des outils
+d'administration de Salix, les SalixTools.
+
+Ajout des lignes suivantes après l'introduction habituelle (nom, license,...)
+mais avant le début du code :
+```
+# Gettext internationalization
+export TEXTDOMAIN="nom_du_programme"
+export TEXTDOMAINDIR="/chemin/vers/la/traduction/compilée"
+. gettext.sh
+
+# Version 4.3 - 28/07/2009
+#* replaced xorg.conf by fdi policy rule
+# Take a look at "Xdialog" and use it instead of "dialog" in case X is running if [[ "$DISPLAY"\&\&"$(which Xdialog 2\>\&1 | grep -v "which: no")" ]]; then
+```
+Après modification :
+```
+# Version 4.3 - 28/07/2009
+#* replaced xorg.conf by fdi policy rule
+# Gettext internationalization
+export TEXTDOMAIN="keyboardconfig"
+export TEXTDOMAINDIR="/usr/share/locale"
+. gettext.sh
+# Take a look at "Xdialog" and use it instead of "dialog" in case X is runningif [[ "$DISPLAY"\&\&"$(which Xdialog 2\>\&1 | grep -v "which: no")" ]]; then
+```
+Mettez les **tags** suivants autour de la chaîne de caractères qui nécessite d'être
+traduite :
+```
+`eval_gettext 'chaîne_de_caractères_à_traduire'`
+```
+Exemple avant modification :
+```
+if [ "$xflag" = "yes" ] ; then
+answer="$(eval $dialog \--stdout \--title \"Keyboard configuration\" \--default-item \"$currentpathkeymap\" \--cancel-label \"Exit\" \--icon \"keyboardconfig\" \--check \"numlock\" \"on\" \--menu \\"\\n Please select your prefered keyboard map:\" 20 75 11 "$list" )"else
+```
+Après Modification :
+```
+if [ "$xflag" = "yes" ] ; then
+answer="$(eval $dialog \--stdout \--title \"`eval_gettext 'Keyboard configuration'`\" \--default-item \"$currentpathkeymap\" \--cancel-label \"`eval_gettext 'Exit'`\" \--icon \"keyboardconfig\" \--check \"numlock\" \"on\" \--menu \\"\\n `eval_gettext 'Please select your prefered keyboard map:'`\" 20 75 11 "$list" )"else
+```
+## Processus de traduction
+
+Il est tout d'abors nécessaire d'extraire les différents mots/phrases du script
+shell qui devront être traduits et de les mettre dans un fichier type qui sera
+distribué aux traducteurs. Pour réaliser ceci, lancez la commande suivante à
+partir du répertoire où se situe votre script :
+```
+xgettext --from-code=utf-8 -L shell -o nom_du_script_shell.pot nom_du_script_shell
+```
+Exemple :
+```
+xgettext --from-code=utf-8 -L shell -o keyboardsetup.pot keyboardsetup
+```
+Chaque traducteur utilisera le fichier "modèle" pour générer son propre fichier
+de travail de traduction en lançant la commande suivante à partir du dossier
+dans lequel se trouve le fichier .pot (notre fichier "modèle").
+
+Nous assumerons que la locale de l'environnement de travail est identique à la
+locale à laquelle vous souhaitez aboutir (sinon il peut être nécessaire de lire
+la page man de _msginit_ ;) ) :
+```
+msginit -i nom_du_script_shell.pot -o nom_du_script_shell-nom_de_la_locale.po
+```
+Exemple :
+```
+msginit -i keyboardsetup.pot -o keyboardsetup-fr.po
+```
+## Traduction en utilisant PoEdit
+
+La façon la plus simple de traduire un logiciel "gettext" est d'utiliser le
+logiciel [PoEdit](http://www.poedit.net/). S'il y a déjà un fichier .po pour
+votre langage et que vous ne
+souhaitez que le mettre à jour, vous pouvez ouvrir le fichier .po directement
+avec poedit. Si le fichier .po pour votre langue n'existe pas encore, vous
+pouvez en créer un facilement avec poedit. Sélectionnez simplement Nouveau
+catalogue depuis un fichier .pot depuis le menu fichier, ajoutez vos détails et
+commencez à traduire.
+
+Rappelez vous de sauvegarder le fichier **.po** selon ce schéma :
+```
+nom_du_script_shell-nom_de_la_locale.po
+```
+Exemple :
+```
+keyboardsetup-de.po (pour l'allemand)
+```
+
+## Traduction sans PoEdit
+
+S'il n'y a pas de fichier **.po** pour votre langue, vous pouvez en créer un à
+partir du fichier **.pot** avec cette commande :
+```
+msginit -i nom_du_script_shell.pot -o nom_du_script_shell-nom_de_la_locale.po
+```
+Exemple :
+```
+msginit -i keyboardsetup.pot -o keyboardsetup-fr.po
+```
+Lorsque vous créez un fichier .po, ou s'il y en a déjà un, vous pouvez
+commencer l'édition directement. Le fichier est très bien documenté et chaque
+traducteur pourra traduire les différentes chaînes de caractères se trouvant
+dans le fichier .po adéquat en utilisant uniquement son éditeur de texte
+favori.
+
+Exemple avant :
+```
+#keyboardsetup:93 keyboardsetup:103#, sh-format
+msgid "Keyboard configuration"
+msgstr ""
+```
+Après :
+```
+#: keyboardsetup:93 keyboardsetup:103#, sh-format
+msgid "Keyboard configuration"
+msgstr "Configuration du clavier"
+```
+## Testez vos traductions
+
+Si vous souhaitez tester votre traduction, vous devez créer un fichier **.mo** à
+partir du fichier **.po**, comme ceci :
+```
+msgfmt nom_du_script_shell-nom_de_la_locale.po -o nom_du_script_shell.mo
+```
+Exemple :
+```
+msgfmt keyboardsetup-fr.po -o keyboardsetup.mo
+```
+Le fichier **.mo** doit être identique à celui que vous traduisez. Vous pouvez
+ensuite placer le fichier **.mo** que vous avez construit dans le répertoire du
+système dédié aux locales à savoir _/usr/share/locale/nom\_de\_la\_locale/LC\
+_MESSAGES/_
+
+Exemple : _/usr/share/locale/fr/LC\_MESSAGES/_
+
+## Envoyer vos traductions
+
+Vous pouvez envoyer vos traductions sur la liste de diffusion du projet en
+question (
+[salix-main chez SourceForge pour Salix OS](https://lists.sourceforge.net/lists/listinfo/salix-main))
+ou, directement au
+dévelopeur dont le nom et l'adresse email figurent sur le fichier source. Elles
+pourront ainsi être incluses dans la version future du logiciel/script.
+
+## Extension de la traduction du script shell
+
+Lorsque le mainteneur du script shell reçoit un fichier .po complet de la part
+d'un traducteur, il doit d'abord le compiler en utilisant la commande qui suit
+à l'intérieur du dossier dans lequel le fichier traduit.po se trouve :
+```
+msgfmt nom_du_script_shell-nom_de_la_locale.po -o nom_du_script_shell.mo
+```
+Exemple :
+```
+msgfmt keyboardsetup-fr.po -o keyboardsetup.mo
+```
+Ensuite il place le fichier **.mo** créé dans le dossier approprié des locales _/usr
+/share/locale/nom\_de\_la\_locale/LC\_MESSAGES/_
+
+Exemple : _/usr/share/locale/fr/LC\_MESSAGES/_
+
+Et voilà, c'est tout !
+
+## Maintenance
+
+Maintenance du script shell et traductions futures. Si par la suite, le script
+est modifié, son développeur créera un nouveau fichier **.pot** qu'il pourra
+renvoyer aux traducteurs. Chaque traducteur devra lancer les commandes
+suivantes dans le but de créer un nouveau fichier **.po** pour leur langage qui
+incluera leurs traductions précédentes ainsi que les nouvelles chaînes de
+caractères à traduire. Les deux fichiers **.pot** et **.po** doivent se trouver
+dans le même dossier lorsque cette commande sera lancée :
+```
+msgmerge -U nom_du_script_shell-nom_de_la_locale.po nom_du_script_shell.pot
+```
+Exemple :
+```
+msgmerge -U keyboardsetup-fr.po keyboardsetup.pot
+```
+Et ensuite complétez les traductions manquantes. Voilà, ce genre de
+contributions, bien que semblant un peu anodines, sont en fait très importantes
+pour les équipes de développement.
+
+(Source :
+[Internationalize shell scripts](http://www.salixos.org/wiki/index.php/Internationalize_shell_scripts))
+
blob - /dev/null
blob + e2382b3ca0a5d60898e80cfe154f7cd6dafc27e4 (mode 644)
--- /dev/null
+++ content/un-marteau-pour-un-manchot.md
@@ -0,0 +1,41 @@
+Title: Un marteau pour un manchot
+Date: 2009-03-26
+Category: Tech
+
+
+Hammer est le système de fichiers de très haute technologie développé par
+l'équipe de
+[DragonFly BSD](http://www.dragonflybsd.org/).
+
+Pour rappel, DragonFly BSD est un système d'exploitation de type BSD, fork de
+FreeBSD-4.8 qui a depuis suivi sa propre route et qui utilise le puissant
+système de package développé par
+[NetBSD](http://www.netbsd.org/fr), le bien nommé
+[Pkgsrc](http://www.pkgsrc.org/).
+
+Bref, hammer a été développé from scratch par l'équipe de Matthew Dillon. C'est
+un système de fichiers 64-bits à haute disponibilité à répartition
+(clustering). Ses fonctionnalités incluent les clichés (snapshots), opérations
+multi-volumes, et self-healing.
+
+Hammer se classe parmis les systèmes de fichiers du type de
+[ZFS](http://fr.wikipedia.org/wiki/ZFS), voire de
+[Btrfs](http://fr.wikipedia.org/wiki/Btrfs).
+
+Cet article n'a pas vocation de dire quel est le meilleur de ces FS mais plutôt
+d'attirer votre attention sur le fait que "Ah p@#*$ qu'il serait cool d'avoir
+des sytèmes de fichiers aussi puissants accessibles sur tous nos systèmes
+libres, d'OpenSolaris à Slackware GNU/Linux en passant par FreeBSD et donc de
+saluer l'initiative de ce portage initié par un étudiant et promis, espérons
+le, à un bel avenir.
+
+## Sources
+
+- [http://www.shiningsilence.com/dbsdlog/2009/03/25/3995.html](http://www.shiningsilence.com/dbsdlog/2009/03/25/3995.html)
+- [http://leaf.dragonflybsd.org/mailarchive/hammer/2009-03/msg00003.html](http://leaf.dragonflybsd.org/mailarchive/hammer/2009-03/msg00003.html)
+- [http://fr.wikipedia.org/wiki/HAMMER](http://fr.wikipedia.org/wiki/HAMMER)
+- [WIKI de DragonFly BSD](http://wiki.dragonflybsd.org/)
+- [Le système de fichiers HAMMER](http://www.dragonflybsd.org/hammer)
+- [Le guide de Pkgsrc](http://www.netbsd.org/docs/pkgsrc)
+- [DragonFly BSD Hanbook](http://www.dragonflybsd.org/docs/handbook)
+
blob - /dev/null
blob + 8f8b7813d1bd3c1bd18de4ddb7e5cb2ed8e503cd (mode 644)
--- /dev/null
+++ content/un-nouveau-depart.md
@@ -0,0 +1,32 @@
+# Un nouveau départ
+
+Mon ancien [blog](http://galusik.xyz) est dans un état moribond. En effet, il est hébergé par mes soins sur un serveur en ligne que j'administre. J'utilise le moteur de blog statique [Hugo](https://gohugo.io/). Tout est réalisé sur mon ordinateur personnel puis mis en ligne. Mais, j'ai rencontré un petit souci, le rendu final s'est cassé de concert avec ma motivation. Je n'ai jamais pris le temps de mettre les mains dans le cambouis et l'envie d'écrire des articles s'est fanée.
+
+La décision n'est tout de même pas aisée, dix ans d'articles à balayer n'est pas chose aisée. Ces derniers étaient avant tout centrés sur l'informatique, les logiciels et systèmes d'exploitation libres. Autodidacte, je prenais du plaisir à exposer mes avancées, mes découvertes. Je ne renie pas ces moments, j'ai rencontré des gens passionnants et fait parti de projets tout aussi enrichissants. Je suis toujours utilisateur de logiciels libres, mais je participe beaucoup moins.
+
+Je n'éprouve plus le besoin de convaincre, de démontrer que le libre à sa place dans notre utilisation quotidienne de l'outil informatique. La sagesse de l'âge ? La résignation ? Je ne sais pas. Je suis convaincu, j'utilise le plus libre et sécurisé des systèmes d'exploitation au quotidien, à savoir [OpenBSD](http://www.openbsd.org). Je suis un vieux geek un peu barbu, je l'assume et n'essaie plus de prouver quoi que ce soit. De plus, l'informatique est un domaine qui avance vite, la majorité des articles sont obsolètes donc à quoi bon ?
+
+## Le site d'auteur
+
+Les articles sur l'écriture ne sont pas si importants. Le principal est de voir le résultat final. J'ai ainsi créé un [site d'auteur](https://frederic.galusik.fr). Ça fait présomptueux, mais c'est bien de ça dont il s'agit. J'utilise les services de [Framasoft](https://framasoft.org). Ils sont à l'initiative du [*dégooglisage*](https://degooglisons-internet.org/fr/list/) de l'internet. Ils proposent un service de plus pour que nous n'allons pas nous perdre chez des prestataires peu respectueux de nos données. [FramaSite](https://frama.site) vous permet de mettre en ligne un site classique, un blog et/ou un wiki. Vous pouvez même y attacher, tout comme je l'ai fait, votre nom de domaine.
+
+## Le fédiverse
+
+Pour la partie blog, je me suis tourné vers le [fédiverse](https://fr.wikipedia.org/wiki/Fediverse) dont je trouve les principes et objectifs passionnants. Tout est décentralisé, tout est connecté. Vous pouvez être lu sur toutes les instances. Et, de plus, pas de censures, pas de pistage, pas de publicités.
+
+J'ai hésité entre les projets [WriteFreely](https://writefreely.org/) et [Plume](https://joinplu.me/). Le dernier me parait plus innovant et son jeune développeur, passionné et talentueux.
+
+En effet, commenter un article est possible via les réseaux sociaux comme [Mastodon](https://fr.wikipedia.org/wiki/Mastodon_%28r%C3%A9seau_social%29). En plus des notifications de nouvel article via votre compte Mastodon, vous pouvez souscrire au flux RSS. Ce qui peut être pratique pour celles et ceux qui ne possèdent pas de compte sur le fédiverse.
+
+Pas de cahier des charges pour alimenter cette [barbule](https://fr.wikipedia.org/wiki/Plume#Structure_de_base) du fédiverse. Informatique, lecture et écriture seront à coup sûr de la partie.
+
+## Quelques liens
+
+- Mon compte Mastodon sur le réseau barbu [bsd.network](https://bsd.network/@fredg)
+- Le compte Mastodon de [Framasoft](https://framapiaf.org/@Framasoft) sur le réseau FramaPiaf.
+- Le protocole [ActivityPub](https://activitypub.rocks/)
+- Trouvez une instance [Plume](https://joinplu.me/#instances)
+- Trouvez une instance [WriteFreely](https://writefreely.org/instances)
+- Trouvez une instance [Mastodon](https://instances.social/), un réseau social à la Twitter.
+- L'[aire de jeu](https://github.com/BaptisteGelez) du développeur de Plume.
+
blob - /dev/null
blob + 9cc0cb6775e9f685c14ca3bce89e6a0c57a4200a (mode 644)
--- /dev/null
+++ content/un-zombie-kebab-un.md
@@ -0,0 +1,52 @@
+Title: Un Zombie Kebab, un
+Date: 2015-06-17
+Category: Culture
+
+
+Je flânais sur le site de l'éditeur [Walrus](http://www.walrus-books.com/).
+Des ebooks pulps et nerds au
+programme, plutôt alléchant. J'ai été attiré par le titre, le pitch et le ton
+d'une nouvelle appétissante : **Zombie Kebab**.
+
+Quelques tweets plus tard et un détour par Wattpad où, on peut y lire plusieurs
+extraits, me voilà en possession de l'ebook. Il est au format epub, de bonne
+qualité, et, sans DRM ;) pour la modique somme de 0,99 €.
+
+L'auteur, [Olivier Saraja](https://oliviersaraja.wordpress.com/), est aussi connu,
+chez nous, libristes, pour le manuel :
+[la 3D libre avec Blender](http://www.editions-eyrolles.com/Livre/9782212128970/la-3d-libre-avec-blender-2-6).
+
+## Bon alors ?
+
+![zombie kebab](/img/zk.png)
+
+### Le pitch :
+
+> Au mauvais endroit, au mauvais moment : l’expression semble avoir été
+> penséepour Hakim, un banlieusard qui multiplie les petits boulots pour
+> subvenir auxbesoins des siens… jusqu’au jour où un accident fait basculer
+> sa petite vie.Hakim devient alors le « patient zéro », le point de départ
+> d’une apocalypsezombie. Malgré sa transformation — et une faim permanente -
+> , Hakim conserveintactes ses facultés intellectuelles (ou presque) et s’en
+> sert pour témoigner.Que fera-t-il de son nouvel état : protéger le monde,
+> ou bien le dévaster ?
+
+Le ton est décalé et percutant. Certaines citations vont marquées cette
+littérature :P
+
+> L'avantage quand on est tout en bas de l'échelle, c'est qu'on a une vue
+> imprenable sur tous les trous du culs du dessus
+
+> Ça vous défrise un zombie sensible à la beauté et à la poésie ? Allez vous
+> faire foutre !
+
+> j'ai à nouveau faim, juste en l'imaginant à l'autre bout du fil. Mais non !
+> Pas maman, bordel !
+
+Le rythme est soutenu. L'auteur fait preuve d'innovation pour maintenir le
+rythme qui aurait pu s'essouffler facilement.
+
+Bref, plus de 80 pages à dévorer qui passe à une vitesse folle.
+
+Une suite, dis Olivier, y'aura une 'tite suite ? ;)
+
blob - /dev/null
blob + 35c57e32558f62505ac197abeda93da2ef169f2c (mode 644)
--- /dev/null
+++ content/utiliser-emacs-24-sur-elementaryos-luna.md
@@ -0,0 +1,53 @@
+Title: Utiliser emacs 24 sur elementaryOS luna
+Date: 2013-08-23
+Category: Tech
+
+
+[ElementaryOS "Luna"](http://www.elementaryos.org/) utilise
+[Ubuntu 12.04 LTS ("The Precise Pangolin")](http://www.ubuntu.com/) comme
+fondation. La version d'[Emacs](http://www.gnu.org/software/emacs) disponible
+est donc la version 23.3.
+
+2 choix s'offrent à nous si on souhaite utilser la version 24 et ses nombreuses
+améliorations. À savoir la compilation à partir des sources où l'utilisation
+d'un paquet gentiment proposé par quelqu'un.
+
+Et c'est là qu'on remarque l'utilité et la puissance des
+[PPA](https://launchpad.net/ubuntu/+ppas) (Personal Package
+Archives). Ces derniers sont des dépôts de paquets de personnes comme vous et
+moi, et ceci est à tout de même à prendre en considération avant d'en utiliser
+un.
+
+Bref, le service est proposé par la forge
+[Launchpad](https://launchpad.net/). Celui qui désire mettre un
+paquet à disposition fournit le code source à la forge qui se chargera de
+compiler les paquets pour les diverses versions d'Ubuntu.
+
+Dans le cas d'Emacs, un utilisateur, Mr
+[Damien Cassou](https://launchpad.net/~cassou/+archive/emacs) fournit les dernières
+versions à savoir, à ce jour, la version stable 24.3.1 et la version en cours
+de développement ("snapshot").
+
+## Procédure pour une installation bien propre
+
+Désinstallation d'emacs 23 (si précédemment installé;)) :
+
+```
+$ sudo apt-get update
+$ sudo apt-get install
+$ sudo apt-get purge emacs23 emacs23-bin-common emacs23-common emacs23-el emacs23-nox emacs23-lucid
+```
+
+Ajout du PPA au gestionnaire de paquet :
+
+```
+$ sudo add-apt-repository ppa:cassou/emacs$ sudo apt-get update
+```
+
+Installation d'emacs 24 :
+```
+$ sudo apt-get install emacs24 emacs24-el emacs24-common-non-dfsg
+```
+
+Et voilou, merci Damien !
+
blob - /dev/null
blob + fd8e705a81379e4d6ce82ee08ea122ddbc41b710 (mode 644)
--- /dev/null
+++ content/vlc-gestion-denergie-et-ecran-de-veille.md
@@ -0,0 +1,28 @@
+Title: VLC, gestion d'énergie et écran de veille
+Date: 2013-05-01
+Category: Tech
+
+
+[VLC Media Player](http://www.videolan.org/vlc) est un lecteur multimédia
+simple, rapide et puissant.
+
+Cependant, et notamment sous l'environnement de bureau
+[KDE](http://www.kde.org/), la lecture d'une
+vidéo peut être perturbée, non pas, par l'économiseur d'écran qui peut
+facilement être désactivé mais par la gestion de l'économie d'énergie de ce
+dernier. Pensant, à tord, qu'aucune activité ne nécessite que l'écran reste
+allumé, celui-ci s'éteind, vous plonge dans l'obscurité et vous gâche votre
+film.
+
+Bref, voici donc une solution toute simple pour remédier à ce problème.
+
+Éditer le fichier de configuration de _VLC_ _~/.config/vlc/vlcrc_ et faites ces
+petits changements :
+```
+# Disable screensaver (boolean)
+disable-screensaver=1...
+# Inhibit the power management daemon during playback (boolean)
+inhibit=1
+```
+De rien ;)
+
Frédéric Galusik