Blame
Date:
Sun Jun 28 20:43:02 2020 UTC
Message:
logo adjust
01
2020-06-28
dev
Title: Aube mortelle
02
2020-06-28
dev
Date: 2016-03-31
03
2020-06-28
dev
Category: Écriture
04
2020-06-28
dev
05
2020-06-28
dev
06
2020-06-28
dev
Texte court en réponse à un défi.
07
2020-06-28
dev
08
2020-06-28
dev
Pour féter ses 700 abonnés sur
09
2020-06-28
dev
[twitter](https://twitter.com/marie_tinet),
10
2020-06-28
dev
[Marie Tinet](http://blogdemarietinet.byethost10.com/wordpress/?ckattempt=1)
11
2020-06-28
dev
a eu l'excellente idée de lancer un petit concours. Le principe, défier
12
2020-06-28
dev
l'imagination d'un auteur en le laissant s'exprimer sur une phrase, une image, ou
13
2020-06-28
dev
autre.
14
2020-06-28
dev
15
2020-06-28
dev
J'ai défié Marie sur le thème : Les "700 à beau nez" :P Défi relevé brillamment
16
2020-06-28
dev
par
17
2020-06-28
dev
[l'affaire des 700 à beau nez](https://www.scribay.com/library/text/2040294901/l-affaire-des-700-a-beau-nez/chapter/1).
18
2020-06-28
dev
19
2020-06-28
dev
20
2020-06-28
dev
De la même façon, j'ai été défié avec cette image :
21
2020-06-28
dev
22
2020-06-28
dev
![aube](/img/aube.jpg)
23
2020-06-28
dev
24
2020-06-28
dev
Est née **Aube mortelle** :
25
2020-06-28
dev
26
2020-06-28
dev
> Une sensation étrange l'alerta et le hissa de l'abîme inconscient dans lequel
27
2020-06-28
dev
> l'avait projeté la bête. Ce sentiment de mort imminente lui vrilla les
28
2020-06-28
dev
> entrailles. Il percevait l'herbe humide contre sa joue. Il se retourna dans un
29
2020-06-28
dev
> râle. Il souffla. Ses paupières s'ouvrirent dans la douleur.
30
2020-06-28
dev
>
31
2020-06-28
dev
> Le soleil violait le tissage de branches. Ses rayons se frayaient un chemin
32
2020-06-28
dev
> vers l'être de la nuit. Non, il ne pouvait pas ! Sa vue se brouilla. L'humeur
33
2020-06-28
dev
> vitrée s'échappait de ses cavités pour finir en vapeur. Des milliers de lames
34
2020-06-28
dev
> insaisissables lui déchiraient le corps. Inflexible, la fièvre croissait. C'est
35
2020-06-28
dev
> dans un cri interminable et, silencieux, que son être s'unit à la poussière.
36
2020-06-28
dev
Frédéric Galusik